Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Le parcours prend fin

par Staff Writer / Montréal Canadiens
PHILADELPHIE (PC) -- Il n'y aura pas d'autre formidable retour. La belle poussée des Canadiens en séries est terminée.


Arron Asham et Jeff Carter ont marqué en l'espace de 1:24 en deuxième période, lundi, à Wachovia Center, pour mener les Flyers de Philadelphie à un gain de 4-2 qui leur a permis remporter la finale de l'Association Est en cinq matchs aux dépens du Tricolore. Les joueurs de Peter Laviolette ont ainsi mérité le droit d'affronter les Blackhawks de Chicago en grande finale à compter de samedi.

Les Flyers accèdent à la finale de la Coupe Stanley pour la première fois depuis le printemps 1997. Guidés par Terry Murray à l'époque, ils s'étaient alors inclinés en quatre matchs face aux Red Wings de Detroit de Scotty Bowman.

Les Flyers tenteront de stopper à cinq leur série de présences perdantes en finale. Après avoir décroché la coupe Stanley en 1974, puis encore et 1975, ils ont fait chou blanc en 1976 (contre le Canadien), 1980 (Islanders), 1985 (Oilers), 1987 (Oilers) puis en 1997.

Brian Gionta, avec son neuvième des séries, a déjoué Michael Leighton dès la première minute du match. Scott Gomez, son deuxième, a réduit l'écart à 3-2 en troisième. Gionta a aussi amassé une aide.

Le jeu de puissance du Canadien a connu une soirée difficile, avec une soirée de 0-en-6 tout en encaissant un but, celui de Mike Richards, qui égalait à 1-1 en première période. Asham et Carter ont ensuite tour à tour battu Jaroslav Halak en deuxième pour lancer l'équipe locale en avant 3-1.

Richards en était à son sixième filet des séries. Asham et Carter, eux, à leur troisième chacun.

Carter a confirmé la victoire en toute fin de match dans un filet désert, pour ainsi obtenir son deuxième de la soirée et son quatrième des séries.


Le Canadien a connu un fort départ en première, mais a ensuite été victime d'un jeu bête, si bien que c'était l'égalité 1-1 après une période.

Gionta a frappé dès la 59e seconde, quand il a battu Leighton entre les jambières en fonçant dans l'enclave après avoir reçu un relais de Gomez. Roman Hamrlik avait initié une transition rapide en zone neutre à la suite d'un revirement.

Richards a toutefois répliqué à 4:25 à quatre contre cinq. Un dégagement a forcé Halak à sortir loin de son filet. Le gardien slovaque a été retenu à quelques mètres de la ligne bleue à cause d'une collision avec Hamrlik, mais le disque a poursuivi son chemin et Richards a pu le pousser dans une cage déserte.

Un deuxième jeu de puissance montréalais a été annulé quand Claude Giroux s'est échappé et a forcé Marc-André Bergeron à pécher à ses dépens.

Il y a eu une autre échappée des Flyers peu après la fin de la troisième attaque massive de l'engagement pour le CH, mais Asham a raté la cible.

Le Canadien a menacé le filet de Leighton à plusieurs reprises en première, mais une seule fois les joueurs montréalais ont-ils pu mettre le bâton sur un retour. Hamrlik a toutefois trop hésité.

Asham s'est repris à 3:07 de la deuxième, marquant le premier de deux filets des Flyers en 84 secondes de jeu en période médiane. Andrei Kostitsyn a raté un dégagement, Matt Carle a refilé à Asham, sans couvreur dans l'enclave, et l'ancien dur à cuire du Canadien a ramené la rondelle sur son revers pour mieux battre Halak dans le haut du filet.

Carter a doublé l'avance des Flyers à 4:31 à la suite d'un vif échange à trois. Kimmo Timonen a refilé derrière le filet à Richards, qui a aussitôt remis devant à Carter.

Les Flyers semblaient dès lors confiants d'obtenir la victoire puisqu'ils n'ont pas mis la pédale à fond lors d'un double avantage numérique de 48 secondes, tentant trop le jeu parfait.

Pendant que ses coéquipiers forçaient de plus en plus le jeu en troisième, Halak a tenu les siens dans le match. Ç'a rapporté quand P.K. Subban, qui s'était aventuré jusque derrière la cage de Leighton, a refilé le disque dans l'enclave à Gomez, qui a tiré sur réception à 6:53.

Chris Pronger a écopé d'une double mineure aux dépens de Subban, mais les Flyers ont résisté pendant près de trois minutes, jusqu'à ce que Glen Metropolit soit pénalisé à son tour.

Gionta a ensuite frappé de près à deux reprises, sans succès.

À voir également:
Tombée de rideau
Sommaire
Commentaires de Jacques Martin
Commentaires de Hal Gill
Commentaires de Michael Cammalleri
Commentaires de Brian Gionta
Commentaires de Scott Gomez
Jeu des chiffres - 24 mai 2010
Centrale des séries
En voir plus