Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Le nouveau roi de la Suisse

par Staff Writer / Montréal Canadiens
L'ancien recordman suisse, Mark Hardy,est  maintenant assistant-entraîneur avec les Blackhawks de Chicago.

MONTREAL - Tous les records sont faits pour être battus, même ceux dont les propres détenteurs ignorent l’existence.

En se faisant complice du filet d’Andrei Kostitsyn samedi dernier contre les Bruins, Mark Streit a récolté sa 42e passe et son 54e point de la campagne. Le polyvalent patineur originaire d’Englisberg, en Suisse, a alors fait une pierre deux coups.

Ainsi, plumeau à la main, Streit a dépoussiéré les marques, qui avaient été établies il y a près de 25 ans par son compatriote Mark Hardy, quant au plus grand nombre de passes et de points récoltés en une saison pour un joueur d’origine helvète.

Le détenteur déchu a passé 15 saisons dans la LNH avec des arrêts à Los Angeles, New York et au Minnesota. Occupant le poste d’assistant-entraîneur avec les Blackhawks de Chicago, Hardy était plus que surpris d’apprendre la nouvelle.

« Je ne savais même pas que c’était moi qui détenais le record, encore moins que j’étais le seul joueur de mon pays à jouer dans la LNH à l’époque », a admis Hardy qui a récolté 53 points en 78 rencontres avec les Kings en 1984-195. « C’est tout un honneur d’avoir conservé le record aussi longtemps et je suis maintenant heureux pour Mark. »

Mark Streit, le nouveau recordman suisse avec 55 points avec encore cinq matchs à jouer en 2007-2008.
Étant donné leur différence d’âge, Mark et Mark n’ont pas eu la chance de se côtoyer, mais Hardy peut cependant apprécier le travail de Streit depuis qu’il a traversé l’Atlantique pour se joindre aux Canadiens lors de la campagne 2005-2006.

« Je ne le connais pas personnellement, mais je l’ai vu à l’œuvre et il est un excellent joueur », a indiqué Hardy. « C’est agréable de voir un joueur de son calibre être issu de la Suisse. Il a un très gros mot à dire à propos des succès du meilleur jeu de puissance de la ligue, celui des Canadiens. »

Avec un total six joueurs provenant de la Suisse ayant évolué cette saison dans la LNH, Hardy savait que tôt ou tard que ses traces allaient être suivies. Il ne suffisait que d’être patient.

« Je ne savais pas combien de temps cela allait prendre, mais il commence à avoir une bonne délégation de Suisses dans la LNH », a avoué Hardy, un brin philosophe. « C’est agréable de voir comment ils se débrouillent très bien, Mark en tête. »

On pourrait dire ça. Du moins, c’est ce que son cinquième rang comme meilleur pointeur parmi les défenseurs du circuit laisse paraître.

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com
En voir plus