Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Le meilleur entraînement de l’année

par Staff Writer / Montréal Canadiens

MONTRÉAL – Dimanche, les Canadiens ont troqué le Complexe sportif Bell à Brossard, où ils s’entraînent habituellement, pour tenir leur entraînement dans la plus grande maison du hockey devant quelques 17 000 partisans qui s’étaient déplacés au Centre Bell dans le cadre de la Pratique Provigo des Canadiens.

Tenu à l’écart du jeu en raison d’une blessure mineure au haut du corps, Carey Price a tout de même décidé de faire acte de présence pour les partisans qui s’étaient déplacés, bien qu’il ne puisse être de l’entraînement en compagnie de ses coéquipiers. Le gardien étoile des Canadiens s’est fait rassurant quant à sa blessure, pour laquelle il est évalué quotidiennement, affirmant qu’il serait bientôt de retour devant le filet.

Celui avec qui Price partage le filet, Dustin Tokarski, a également fait sourire les partisans, mais pour d’autres raisons. Lors de l’entrée des joueurs sur la glace, ses coéquipiers ont décidé de lui jouer un tour classique, le laissant patiner seul pendant quelques instants avant de le rejoindre sur la glace.

« J’ai eu une meilleure expérience que l’autre année », a affirmé Nathan Beaulieu, qui s’était fait jouer le même tour en 2013. « C’est arrivé à Ticker aujourd’hui, c’était assez drôle. »

Le coupable? Mystère et boule de gomme.

« Je ne peux pas le dire », a affirmé le vétéran Manny Malhotra, qui n’a jamais vécu lui-même un tour de la sorte. « C’est un secret. »

« Je ne suis pas tout à fait certain, à vrai dire », a raconté Dale Weise suite à l’entraînement. « Je ne savais pas vraiment ce qu’on faisait. J’étais debout, j’attendais pour embarquer sur la glace puis je l’ai vu partir tout seul. J’ai commencé à rire puis il est revenu. Je ne sais pas c’était l’idée de qui, mais elle était très bonne. »

Le seul joueur qui semblait avoir une idée du coupable est la dernière victime du tour, Nathan Beaulieu.

« Je pense que c’était Prusty », a offert le jeune défenseur. « C’était lui, le coupable qui se promenait dans le vestiaire et qui disait à tout le monde qu’il irait en premier. J’étais bien content que ça ne soit pas moi cette année. On fait ça pour le plaisir et on en a eu beaucoup aujourd’hui. »

Le principal intéressé, quant à lui, ne semble pas avoir eu vent de l’identité du grand coupable… ni qu’il allait se faire piéger.

« Je n’en ai aucune idée, mais elle était très bonne », a offert le jeune gardien en riant quelques minutes après l’entraînement. « J’aurais dû le savoir ou y penser, mais ça ne m’a vraiment pas traversé l’esprit. C’était une bonne blague. J’avais même vu la vidéo de Nathan, mais pour une raison inconnue, je n’y ai pas pensé et j’ai été le fou du roi. »

Malgré ce moment un peu gênant, le jeune cerbère a avoué s’être bien amusé, lui qui participait à sa toute première pratique devant public avec l’équipe.

« C’était vraiment super. C’était amusant et la musique était bonne. Ces partisans sont les meilleurs dans la ligue, donc de les avoir ici, c’était bien. »

L’attaquant Dale Weise participait lui aussi à sa première pratique ouverte au public depuis son arrivée la saison dernière à Montréal, qui ne savait pas s’il devait être surpris de voir autant de partisans présents à un entraînement.

« Je dirais que je ne suis pas surpris, mais ils continuent à me surprendre », a affirmé l’attaquant originaire de Winnipeg, qui a marqué un but dans la victoire la veille. « C’est incroyable de voir autant de gens se déplacer un dimanche pour nous voir pratiquer et s’amuser sur la glace. D’une autre manière, je ne suis pas surpris. Montréal compte sur les meilleurs partisans du monde. C’est le meilleur endroit pour jouer, et un entraînement comme ce matin, c’était vraiment amusant. J’aimerais que tous les entraînements soient comme celui-ci! »

Malheureusement pour Weise, l’entraînement des Canadiens de lundi risque de ne pas être aussi amusant, alors que l’équipe montréalaise retrouvera le Complexe sportif Bell à Brossard en vue de la rencontre de mardi face à la deuxième meilleure équipe du circuit Bettman, les Predators de Nashville.

Élise Robillard écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Pratique Provigo: Tokarski se fait avoir
Toutes voiles dehors
Le jeu des chiffres - 17 janvier 2015
Tom au boulot

En voir plus