Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Le jeu des chiffres - Match #1 - 1 mai 2015

par Staff Writer / Montréal Canadiens

MONTRÉAL - Voici un résumé en chiffres du match #1 entre les Canadiens et le Lightning disputé vendredi soir à Montréal.



23 – Nombre de joueurs sur les 40 qui étaient en uniforme avec Tampa Bay et Montréal lors du dernier match éliminatoire entre ces deux équipes, le 22 avril 2014, et lors du match #1 entre le Lightning et le Tricolore vendredi soir.

3 – Nombre de parties qu’a disputé le Tricolore le vendredi en trois semaines depuis le début des séries éliminatoires, incluant celle de vendredi le 1er mai, soit deux de moins que durant les sept mois qu’a duré la saison régulière.

2 – Nombre de fois que des tirs des Canadiens ont fini leur trajectoire sur l’un des poteaux en première période, suite à des lancers de David Desharnais et Max Pacioretty.

0 – Nombre de présences sur la patinoire qu’a raté Jeff Petry, lui qui avait quitté pour le vestiaire en compagnie des soigneurs en se tordant de douleur après avoir bloqué un tir à la toute fin du premier vingt. Malgré tout, Petry était de retour sur la glace en deuxième période.

9
– Nombre de tirs au but effectués par Brendan Gallagher lors du match #1 contre Tampa, augmentant son total au sommet des joueurs du Tricolore (31) au cours des sept premiers matchs des séries 2015.

6 – Nombre de fois depuis le début des séries 2015 que l’adversaire des Canadiens a marqué le premier but de la rencontre, Tampa a répété ce qu’Ottawa avait réussi à cinq occasions au premier tour contre Montréal.

4 – Nombre de buts inscrits par le Lightning et le Tricolore en supériorité numérique jusqu’à présent depuis le début des séries, Montréal est maintenant 1 en 23 en sept matchs et Tampa seulement 3 en 34, dont le but de Johnson vendredi en troisième période.

3 – Nombre de buts qu’a maintenant inscrits le meilleur buteur du Tricolore, Max Pacioretty, depuis le début des séries, marquant son premier au deuxième tour avec un peu plus de cinq minutes à faire en troisième période.

43 – Nombre de mises en échec distribuées par le Tricolore durant la rencontre, avec en tête Devante Smith-Pelly avec huit.

3 – Nombre de fois que le Tricolore a eu besoin de la prolongation pour déterminer un gagnant depuis le début du tournoi printanier, présentant maintenant un dossier de 2-1 lorsqu’ il est allé en surtemps en séries 2015.

- canadiens.com

LIRE AUSSI

Superstitions des séries – Ronde 2
Cinq choses à savoir: match #1
Une autre saison

Les partisans des Canadiens sont invités à démontrer davantage leur appui envers leur équipe au Centre Bell

Encore vous?!

En voir plus