Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Le jeu des chiffres - 1er avril 2014

par Staff Writer / Montréal Canadiens

TAMPA BAY - Voici un résumé en chiffres du match Canadiens-Lightning présenté mardi soir.



1 – Nombre de fois cette saison où le nouveau capitaine du Lightning Steven Stamkos a affronté les Canadiens cette saison, le duel de mardi étant la première fois pour lui en 2013-2014. Stamkos avait inscrit huit buts et six mentions d’aide en 19 rencontres face à Montréal avant la partie de ce soir.

40 – Nombre de points amassés par Brendan Gallagher depuis le début de la saison après avoir inscrit son 19e but de la campagne en première période. Le joueur de deuxième année du Tricolore a poussé un retour de lancer derrière Ben Bishop suite à une belle montée de Mike Weaver pour ouvrir la marque à Tampa.

17 – Nombre de mentions d’aide obtenues par Alex Galchenyuk en 62 rencontres cette saison, une de moins de son sommet personnel de 18 réussi en 48 rencontres à saison recrue en 2012-2013. L’attaquant du Tricolore s’est fait complice sur le but de Gallagher en première période.

Revoyez les arrêts de Price
5 – Nombre de d’arrêts qu’a effectués Carey Price au cours d’une séquence de sept secondes au milieu de la première période, empêchant le Lightning d’ouvrir la marque. Revoyez cette impressionnante séquence ici.

4 – Nombre de lancers bloqués par Alexei Emelin durant la rencontre de mardi face au Lightning, un sommet chez les deux équipes. Le robuste défenseur en compte maintenant 111 cette saison, bon pour le cinquième rang chez le Tricolore.

4 – Nombre d’équipes de l’Association de l’Est, incluant les Canadiens, qui ont maintenant assuré leur place pour les séries éliminatoires. Le Tricolore a rejoint les Bruins et les Penguins pour avoir l’opportunité de soulever la coupe Stanley plus tard cet été. Le Lightning a également assuré sa place en séries avec la rencontre de mardi soir.

- canadiens.com

VOIR AUSSI
Faits saillants
Sommaire
Max Pacioretty remporte la coupe Molson pour le segment de février et mars
Ne pas regarder trop loin 

En voir plus