Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Le franc-tireur

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL –Dévouement et une éthique du travail irréprochable sont quelques aspects auxquels Michael Cammalleri a habitué les partisans des Canadiens.


Dès l’instant où la saison 2010-2011 du Tricolore a pris fin aux mains des Bruins lors du revers crève-cœur au match numéro 7, Cammalleri commençait déjà à penser à la prochaine saison. Après quelques jours de repos bien mérités, le franc-tireur était de retour au boulot, multipliant les entraînements, afin d’être au sommet de sa forme pour le camp d’entraînement.
Revoyez les buts de Cammy en 2010-2011

Au cours de ses deux premières saisons avec les Canadiens, le numéro 13 a été sur la touche pour un total de 32 rencontres, ratant notamment 15 matchs l’an dernier en raison d’une blessure à l’épaule. Malgré tout, Cammy a terminé la campagne avec 19 buts et 28 mentions d’aide.

Tandis que son flair pour dégainer sur réception un élément clé des succès des Canadiens en saison régulière, c’est en séries que Cammalleri a démontré tout son opportunisme.

Après avoir enfilé un sommet de 13 buts lors du parcours incroyable des Canadiens en séries 2010 où il a compilé une fiche de 19 points en 19 rencontres, le natif de Richmond Hill a poursuivi sa séquence au printemps 2011, ajoutant 10 points en sept rendez-vous contre les Bruins, portant ainsi son total à 32 points en 32 affrontements en carrière contre les ennemis jurés du Bleu-Blanc-Rouge.

Jumelé en majorité à Tomas Plekanec depuis son arrivée à Montréal, Cammalleri tentera de renouer la chimie avec le centre tchèque et cherchera à répéter ce qu’il avait accompli en 2008-2009. Après une saison de 19 buts avec les Kings en 2007-2008, Cammy avait connu la meilleure campagne de sa carrière avec les Flames, déliant les cordages à 39 reprises.

La campagne 2011-2012 sera également une campagne de plateaux à atteindre pour l’ailier gauche, lui qui n’a besoin de que de quatre rencontres pour atteindre le plateau des 500 en carrière, 23 buts pour franchir le cap des 200 dans la LNH en plus d’avoir besoin de 16 points pour porter son total à 400 en carrière.

Justin Fragapane écrit pour canadiens.com. Traduit par Alexandre Harvey.



Voir aussi:
Le duel
Point de match
La force de l’âge
Erik Cole vous répond
L'été de Peter
L'été de P.K. 
En voir plus