Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Le Conte de deux cités

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL - Vendredi, les Canadiens tiraient de l’arrière 2 à 0 et ont quitté Newark avec deux points en banque grâce à une victoire en tirs de barrage. Samedi à Montréal, les hommes de Michel Therrien menaient 2 à 0 et c’est les Devils qui ont obtenu deux points en marquant le but gagnant en prolongation.


Deux villes, deux résultats différents.

« C’est sûr que c’est décevant, » d’affirmer le pilote de la formation montréalaise. « Quand tu mènes 2 à 0, tu te dois d’être capable de finir le travail. Ce soir, nous n’avons pas été capables de finir le travail. C’est décevant de ce côté-là. »

L’entraîneur-chef n’était pas le seul à être déçu du résultat final.

« Une avance de 2 à 0 avec environ 10 minutes à faire.. Tu ne veux jamais perdre un match comme ça », a secondé Mike Condon qui, visiblement, s’en voulait pour la défaite. « C’est une bonne et talentueuse équipe et ils ont travaillé très fort pour marquer le but égalisateur. Ils ont obtenu la majorité de leurs chances en prolongation. »

Alors que la machine avait mis du temps à se mettre en marche vendredi soir au New Jersey, les Canadiens ont connu un excellent départ samedi soir devant leurs partisans. Le but égalisateur est venu avec 22 secondes à faire, puis John Moore a battu Condon à 2:31 de la période de prolongation.

« C’est une équipe difficile à affronter et ils n’ont jamais laissé tomber. Ils ont continué à se battre jusqu’à la toute fin. Hier, les choses sont allées de notre côté, ce soir de leur côté », a commenté Lars Eller quelques minutes après la défaite. « Ce soir, l’effort y était. Hier, nous étions un peu désorganisés, mais j’ai trouvé que nous avons bien joué ce soir.»

Bien que les petits détails aient eu raison des Canadiens samedi soir, il y a plusieurs aspects positifs à retenir des deux derniers matchs face aux Devils, notamment la production offensive d’Alex Galchenyuk. L’attaquant américain a inscrit deux buts samedi soir, marquant au moins un but lors des quatre dernières rencontres du Tricolore.

« Il va de mieux en mieux. C’est un processus pour lui », a rappelé Michel Therrien suite à la rencontre de samedi soir. Son joueur de centre n’avait pas trouvé le fond du filet pendant dix rencontres consécutives entre le 30 octobre et le 20 novembre avant de retrouver sa touche offensive. « Il est très dynamique. Depuis environ deux semaines, il joue avec beaucoup de confiance. Il mérite le succès qu’il a. Il travaille très fort. Quand un joueur travaille fort, souvent la confiance est là. Comme on dit, depuis qu’Andrighetto est avec nous, il y a une belle chimie. Ils créent des chances, ont un bon soutien, ont un bon contrôle de la rondelle et sont très rapides. C’est une bonne combinaison. »

Le principal intéressé semble lui aussi soulagé de sa contribution offensive des derniers matchs.

« J’ai travaillé fort aux entraînements et durant les matchs pour contribuer offensivement. J’ai retrouvé mon momentum et je suis heureux d’avoir pu contribuer lors des quelques dernières rencontres. Il y a encore place à l’amélioration et du travail à faire, mais je suis heureux de ce qui se passe présentement. »

Cela étant dit, le jeune attaquant aurait été bien plus heureux si l’équipe avait pu obtenir une victoire samedi soir.

« Au bout du compte, ça ne dérange pas. Nous avons perdu un match que nous aurions définitivement dû remporter. Parfois, les choses ne vont pas de ton côté, mais nous rebondirons. »

Élise Robillard écrit pour canadiens.com


VOIR AUSSI
Faits saillants: Canadiens @ Devils
Quelle fin de semaine
Il n’y a pas d’âge pour jouer dehors
Mieux vaut tard que jamais

En voir plus