Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Le calme olympien de Cale Fleury

L'espoir des Canadiens Cale Fleury a eu droit à des éloges de la part du directeur général Marc Bergevin lors de sa plus récente conférence de presse

par Pierre-Antoine Mercier @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - S'il n'avait pas l'air si jeune, on ne pourrait se douter que Cale Fleury n'a seulement que 20 ans et qu'il en est à sa première saison dans les rangs professionnels.

Fleury en est à ses premiers coups de patin cette saison avec le Rocket de Laval dans la Ligue américaine(LAH). Malgré cela, le choix de troisième tour (87e au total) en 2017 par le Tricolore dégage un calme irréprochable. 

« C'est quelque chose qu'en vieillissant tu peux utiliser comme un atout », a expliqué son entraîneur-chef avec le Rocket Joël Bouchard. « Ça peut parfois jouer contre toi quand tu es jeune, mais en progressant et en le gérant bien, ça devient un atout. »

Tweet from @CJF_98: Can't believe this day has finally come. Thanks to my family for being there every step of the way. Excited for the future. @CanadiensMTL pic.twitter.com/8ote3r5mEo

Lors de sa plus récente conférence de presse, le directeur général Marc Bergevin avait d'ailleurs parlé du jeune défenseur.

« Il est une belle surprise pour nous. C'est encore un jeune joueur. Je ne peux pas affirmer qu'il n'est pas dans le radar pour un rappel, mais c'est un joueur en qui on voit une possibilité un jour de jouer ici à Montréal », avait déclaré le DG. « Je crois que jusqu'à maintenant, il a démontré beaucoup de positif pour éventuellement avoir une chance avec les Canadiens. »

Autre preuve à l'appui de son calme impénétrable, voici la réponse de Fleury après avoir entendu les propos de Bergevin.

« Vous me l'apprenez », s'est-il exclamé en riant. « Je crois que ça veut dire que je vais dans la bonne direction. Je dois avoir confiance en moi et en les gars qui sont ici. Je dois simplement continuer ce que je fais présentement. »

Tweet from @RocketLaval: Cale Fleury marque son premier but professionnel!@CJF_98 first professional goal 👏 Congrats! pic.twitter.com/omBLWU2z3T

Un objectif précis

Dès le début de la saison, Joël Bouchard n'a également pas eu peur de dire la vérité à son jeune défenseur.

« Je lui ai dit en partant, tu es dans le trouble. Tu vas jouer dans la Ligue nationale et tu n'as pas le choix », a dit Bouchard. « Je ne lui donne aucune chance. C'est un bon jeune. Je l'aime, mais il est mieux d'écouter et il le sait. »

L'entraîneur-chef du club-école croit que Fleury est dans la bonne direction et qu'il est très ouvert à apprendre.

« Il a une belle progression, toujours un beau potentiel. À travers sa carrière junior, il a toujours été dans des équipes qui avaient plus de difficulté. Il ne faut pas oublier non plus que c'est un « late », c'est important de le dire. Il a toujours été entre-deux quand il arrivait dans son groupe d'âge », a expliqué Bouchard. « Il est arrivé ici avec une bonne attitude et il apprend. Il prend tout ce dont on lui dit. »

Pour le défenseur qui s'est entendu sur les modalités d'un contrat d'entrée de trois ans le 4 octobre dernier avec les Canadiens, tout est une question de constance.

« Je veux tout simplement être constant. C'est ce dont tous les entraîneurs et les organisations souhaitent obtenir de leurs joueurs. C'est comme ça qu'ils savent à quoi s'attendre de toi à chaque soir », a souligné Fleury.

Tweet from @CJF_98: Couldn���t be happier to sign my first contract with @CanadiensMTL . I would like to thank all of my coaches, teammates, billets, friends, and family for all of their support to get me to this point. Also thanks to @WHLPats and @WHLKootenayICE for a great junior hockey experience. pic.twitter.com/TPN33kwpoZ

En ce qui concerne la possibilité d'être rappelé par le grand club, le joueur originaire de Carlyle, en Saskatchewan ne veut cependant pas s'imaginer trop loin.

« C'est certain que ce serait bien, mais je n'ai pas vraiment cette idée en tête. Je veux me concentrer sur mon travail ici », a exprimé Fleury.

En voir plus