Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Le calepin du camp: 27 septembre

par Staff Writer / Montréal Canadiens

BROSSARD - Dans le calepin ce dimanche: Charles Hudon fait partie d'un groupe sélect d'espoirs, Michel Therrien discute du hockey à Québec et Nikita Scherbak effectue un retour à l'entraînement.

Toujours vivants : L’équipe ayant annoncé neuf coupures avant l’entraînement de dimanche, seuls 31 joueurs restent au camp d'entraînement du grand club et on commence à avoir une idée de l’équipe qui pourrait fouler la glace du Centre Air Canada le 7 octobre prochain lors du match d’ouverture de la saison 2015-2016 de la LNH.

Pour plusieurs espoirs des Canadiens, il s’agit d’une belle marque de confiance. C’est notamment le cas de l’attaquant québécois Charles Hudon, qui fera partie de l’alignement qui affrontera les Penguins lundi soir au Centre Vidéotron à Québec.

« C’est toujours plaisant », affirme l’attaquant de 21 ans, qui était le deuxième meilleur pointeur des Bulldogs de Hamilton l’année dernière avec 57 points en 75 parties. « C’est sûr que le camp n’est pas encore terminé. J’ai encore des choses à apprendre. Je vais avoir une autre partie pour démontrer mon savoir-faire, mais on y va au jour le jour. Ça va bien depuis le début du camp. Il faut simplement que je continue à travailler fort, que je continue à bouger mes pieds. Il me reste encore des choses à apprendre et à perfectionner pour être à ce niveau-là. Je suis prêt à toute éventualité et je reste positif. »

Si obtenir une place dans l’alignement du grand club ferait certainement plaisir à Hudon, ce dernier affirme ne pas voir une réassignation à St. John’s comme une mauvaise chose – loin de là.

« C’est sûr que le stress commence à embarquer [avec les coupures], mais ça fait partie du hockey. Si on se fait descendre à la Ligue américaine, c’est pour apprendre, s’améliorer pour qu’on soit prêt quand on revient ici. Le stress est plus de savoir quand on va revenir ici. Je vais travailler encore plus fort que l’année dernière. »

Même son de cloche pour le défenseur Mark Barberio, qui compte pour sa part 103 matchs d’expérience dans la LNH, tous disputés dans l’uniforme du Lightning de Tampa Bay. Ce dernier a fait tourner bien des têtes samedi soir à Toronto, alors qu’il a été le joueur le plus utilisé par Michel Therrien, passant 24:56 sur la glace en plus de se faire complice du seul but de la rencontre. Il sera également de la formation qui foulera la glace du Centre Vidéotron lundi soir.

« Jusqu’ici, [samedi soir] était mon meilleur match », d’affirmer l’acquisition du 1er juillet, qui se dit de plus en plus confortable avec ses coéquipiers, autant sur la glace que dans le vestiaire. « Je ne suis pas surpris puisque ça prend un peu de temps pour retrouver le rythme. Mais un bon match ne fait pas une carrière ou un camp d’entraînement. Je dois continuer à montrer mon jeu, à donner mon effort et à toujours être prêt si mon nom est appelé. »

Lors de son point de presse, Michel Therrien n’a pas hésité à envoyer quelques fleurs à l’endroit du défenseur.

« Il connait un bon camp. Il patine bien, déplace la rondelle et fait plusieurs bonnes choses. Il profite de l’opportunité qu’il a de montrer son savoir-faire. Nous aimons ce qu’on voit de lui jusqu’ici. Il a de l’expérience, ayant joué un peu plus de 100 matchs dans la LNH. J’aime ce que je vois de lui jusqu’à maintenant. »

Mike Condon lors de la rencontre préparatoire de samedi soir face aux Maple Leafs.

Le gardien Mike Condon est un autre joueur qui a fait tourner quelques têtes depuis le début du camp, d’abord lors de la rencontre préparatoire face aux Capitals, puis samedi soir contre les Maple Leafs, match qu’il a disputé du début à la fin. Lors des deux rencontres, le cerbère n’a alloué aucun but en temps réglementaire, ne cédant qu’en tirs de barrage face aux Capitals et lors de la période de prolongation à trois-contre-trois à Toronto, qui a été jouée alors que les Canadiens venaient de remporter la rencontre.

« Cet été, je me concentrais uniquement à travailler avec mon entraîneur à Cape Code. Seulement lui et moi, à travailler tous les jours. Je savais qu’en travaillant fort cet été et qu’en ayant la bonne attitude, que les choses se placeraient. Je travaille sur les petits détails. C’est un processus. Je sais que c’est cliché, mais c’est les petites choses qu’on fait chaque jour qui comptent vraiment. C’est de s’occuper du mental, du corps et de l’esprit… et de ne pas aller sur Twitter », a laissé savoir le gardien avec un sourire en coin. Il sera du voyage à Québec et devrait être le gardien réserviste de Carey Price pour la rencontre.

Une occasion spéciale: Alors que les Canadiens se rendront au tout nouveau Centre Vidéotron lundi soir à Québec, on peut s’attendre à y apercevoir un Michel Therrien tout sourire.

« C’est un nouvel amphithéâtre. Je n’ai pas encore eu la chance de le voir, mais on a entendu beaucoup de bonnes choses. Ça va être le premier match de la LNH, donc il y aura un cachet vraiment spécial. Personnellement, j’ai toujours eu un attachement sentimental avec la ville de Québec », a confié Therrien, dont l’équipe affrontera les Penguins de Pittsburgh dans sa cinquième rencontre du calendrier préparatoire. « J’ai commencé mon junior avec les Remparts à l’âge de 17 ans puis j’ai entraîné les Citadelles de Québec lorsque le club-école des Canadiens s’y trouvait. »

Retourner dans la vieille capitale à chaque année avec le Tricolore remémore plusieurs bons souvenir à Therrien du temps de la grande rivalité Canadiens-Nordiques, ces derniers ayant fait partie de la LNH entre 1979 et 1995 avant d’être relocalisés à Denver au Colorado.

« Il y a plusieurs souvenirs. J’étais encore jeune quand j’observais la rivalité entre les Nordiques et les Canadiens. Ayant grandi à Montréal, j’étais évidemment un partisan des Canadiens », a laissé savoir Therrien, qui compte également 272 matchs derrière la cravate à titre d’entraîneur-chef des Penguins de Pittsburgh. « La Ville de Québec a toujours été spéciale pour moi. Ce sera plaisant de jouer le tout premier match de la LNH de l’aréna. »

Si Therrien a bien hâte à la rencontre de lundi soir, c’est la même chose pour ses joueurs.

« Je suis certain qu’il y aura un engouement encore plus intense maintenant avec le processus d’expansion. Les choses avancent pour eux. Ils ont maintenant un amphithéâtre. Je suis certain que les gens sont excités », a mentionné Lars Eller, qui devrait encore jouer aux côtés d’Alex Galchenyuk et d’Alexander Semin lundi soir. « Les rivalités ajoutent une dimension au hockey, autant pour les partisans que pour les joueurs. [D’avoir une équipe à Québec éventuellement] ne pourrait qu’être bon pour le hockey. »

Reprendre le rythme: Après avoir été laissé de côté pour une semaine en raison d’une blessure au bas du corps, Nikita Scherbak était de retour sur la glace avec le reste du groupe dimanche après-midi à Brossard.

« Je me sens bien. C’était mon premier entraînement avec l’équipe. C’est tout simplement génial d’être sur la glace avec des joueurs de la LNH », a offert Scherbak, qui jouera son premier match du calendrier préparatoire lundi soir face aux Penguins. « Évidemment, tu veux être en mesure d’être sur la glace autant que possible, donc j’étais heureux de pouvoir pratiquer avec l’équipe. Je suis prêt pour les matchs préparatoires. J’ai très hâte. »

Ces jours-ci, Scherbak est l’un des cinq joueurs au camp d’entraînement des Canadiens à parler russe. Le cadet des cinq, Scherbak dit avoir déjà beaucoup appris du nouveau-venu et vétéran Alexander Semin.

« Il est incroyable. Il m’a beaucoup aidé. Je lui ai posé quelques questions. C’est un gars gentil. C’est génial d’avoir des gars comme lui ici », a commenté Scherbak, qui a mis en pratique certaines leçons importantes de Semin et d’autres vétérans lors des dernières semaines. « D’abord, tu dois être constant. Si tu joues un bon match, il faut aussi que tu joues ton prochain match de la même manière. Jouer de façon simple. Je dois rester concentré et apprendre de ceux qui ont de l’expérience dans la LNH pour aider l’équipe à gagner. »

Élise Robillard écrit pour canadiens.com

VOIR AUSSI
Échos de vestiaire - Entraînement du 27 septembre
Neuf joueurs réaffectés aux IceCaps de St. John’s dans la Ligue américaine
La muraille

Le jeu des chiffres - 26 septembre 2015

Fier compétiteur

En voir plus