Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

La vie de Brian

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL – Brian Gionta n’a pas été catégorisé parmi les plus rapides patineurs de la LNH en se la coulant douce durant la saison morte.


Le rapide ailier a peut-être passé l’été à se donner à fond dans un gymnase, mais il a quand même réussi à accorder un peu de temps à ce qui importe le plus.

«J’ai passé l’été à la maison, à Rochester avec ma famille », a décrit le papa de deux enfants de 31 ans. «Il a fait vraiment beau cette année et notre maison est directement sur le bord de l’eau, alors nous avons passé pas mal de temps en bateau, à relaxer sur le lac.

«Dès la fin de l’école, nous sommes allés avec les enfants à Disneyworld, en compagnie des cousins et de la famille élargie, alors c’était comme une petite réunion de la famille Gionta », a rigolé Gionta, qui a fait le trajet jusqu’à Orlando en compagnie de son fils de 5 ans, Adam et sa fille de 2 ans et demi, Leah. «Nous les avons amenés voir Toy Story 3 avant de partir, alors ils pensaient aux autos du film plus qu’à autre chose. »

À son retour du pays de Mickey, le tireur d’élite de 5-pieds-7 a décidé que l’été était terminé.

«Nous sommes un bon groupe de joueurs à nous entraîner ensemble durant l’été. Je me suis entraîné avec Ryan Callahan et Scott Nichol, en plus de quelques gars de l’AHL – nous avons travaillé sur la glace et hors de la glace tout l’été », a expliqué Gionta, qui essaiera de bâtir sur sa performance de 28 buts de la saison dernière. «C’est toujours mieux de s’entraîner en groupe, comme ça, on peut se motiver. »

Alors que la plupart de ses partenaires d’entraînement sont restés à New York pour terminer l’été, le clan Gionta a dû partir au mois d’août pour s’occuper de certaines choses dans sa « seconde maison ».

«Nous sommes revenus quelques semaines à l’avance, parce que Adam commence l’école », a laissé savoir Gionta, qui patine depuis avec ses coéquipiers, au Complexe sportif Bell à Brossard. «Il était déjà à l’école l’année passée, mais c’était au préscolaire, alors c’était juste des demi-journées; maintenant, c’est des journées complètes. C’est bizarre de ne pas le voir aussi souvent durant la semaine, surtout avant que la saison commence. »

Son fils s’installe dans une nouvelle routine, tout comme son père devra le faire dans quelques jours, avec l’ouverture du camp d’entraînement.

«J’ai hâte que tout se mette en place et que la saison commence – je me sens bien et je suis prêt à y aller. »

Shauna Denis écrit pour canadiens.com. Traduit par Vincent Cauchy.


VOIR AUSSI
Camp des recrues - Jour 1
Les morceaux sont en place 
31 joueurs participeront au camp de recrues des Canadiens
Vers 2010-2011 - Josh Gorges 
Qui est Jeff Halpern?
En voir plus