Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

La touche finale

par Staff Writer / Montréal Canadiens
BROSSARD – P.K. Subban a eu un bon avant-goût des séries l'an dernier et il a pris les grands moyens pour que l'aventure de reproduise encore cette saison.


En marquant le but victorieux en prolongation mardi soir, le jeune défenseur permettait au Tricolore d’accéder aux séries de fin de saison pour une quatrième saison de suite. Bien que très heureux de la situation, la verte recrue, qui ne l’est par ailleurs plus tant que ça, est restée les pieds bien ancrés sur terre… ou plutôt, les patins bien collés sur la glace.

Commentaires de P.K. Subban
«C’était très bruyant [mardi] soir », a mentionné Subban concernant la réaction de la foule. «Nous avons les meilleurs partisans de la planète. C’est une expérience incroyable de gagner dans cet amphithéâtre et nous sommes chanceux de jouer ici plus que n’importe quelle autre équipe dans la Ligue. »

«Je fais de mon mieux pour rester concentré à chaque fois que je suis sur la glace. Il y a des hauts et des bas au cours de la saison, mais il faut apprendre et j’ai été chanceux d’avoir le support total de mes coéquipiers et du personnel d’entraîneur», a expliqué Subban, qui n’a d’ailleurs reçu que de bons commentaires de la part de son entraîneur lors du point de presse qui a suivi l’entraînement matinal.

«Après avoir perdu Josh, j’ai demandé à P.K. qui était principalement un défenseur offensif, de se transformer en défenseur axant son jeu sur la défensive », a avoué l’entraîneur-chef des Canadiens, Jacques Martin.

«C’est à ce moment que nous l’avons jumelé à Hal Gill et il a vraiment répondu à l’appel. Ces deux-là ont joué constamment contre les meilleurs trios de l’adversaire et il est également devenu un élément-clé de notre avantage numérique et de notre désavantage numérique. »

Reconnu principalement pour jouer un rôle de mentor avec son coéquipier, Hal Gill tient toutefois à rappeler que peu importe l’âge ou l’expérience, l’apprentissage se fait dans les deux sens sur la glace.

«On apprend les uns des autres. On apprend à savoir ce que l’autre va faire. Il a tendance à être un peu plus agressif. On se complémente bien sur cet aspect et quand on fait ça, on joue à notre meilleur», a lancé Gill, qui ne cache pas son impatience de jouer pour une neuvième fois en séries éliminatoires.

«Dans les séries, on est testé et poussé à la limite chaque soir. On ne sait pas à quoi s’attendre, mais on sait qu’on va être poussé. C’est ce qu’on a senti hier, cette urgence. J’aime ça.»

À voir la mine des partisans et des joueurs mardi soir, il n’y a pas que le grand Hal qui aime ça.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.


VOIR AUSSI
À l’entraînement: Darche | Subban | Spacek | Gill | Plekanec | Cammalleri | Auld
Travis et Hal, c'est à votre tour...
Ajoutez un «X» 
Subban propulse le Tricolore en séries
En voir plus