Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

La rentrée des classes

par Hugo Fontaine @canadiensMTL / canadiens.com

LAVAL - Comme c'est le cas chaque année, la présentation du tournoi de golf des Canadiens signifie que les hostilités sont sur le point de s'amorcer.

NOUVELLE SAISON, NOUVEAU DÉPART : Cinq mois après la conclusion de la difficile campagne 2015-2016, chacun des membres de la direction et des joueurs du Tricolore qui se sont présentés devant les journalistes pour la 41e édition du tournoi de golf de l'équipe avaient hâte de reprendre le collier pour faire oublier la dernière saison. Comme c'est le cas chaque année, le positivisme était à son comble mardi au Club de golf Laval-sur-le-lac. Après un été mouvementé, la fébrilité était encore plus palpable que lors des dernières années.

Video: Geoff Molson au sujet des mouvements de personnel

« Tout le monde sait que nous avons connu une difficile saison l'an dernier. C'était frustrant et ça nous a gardé éveillé de nombreuses nuits. Lorsque vous effectuez autant de gros changements, c'est stressant. Marc [Bergevin] a effectué des changements majeurs dans l'équipe qui selon nous, nous ont amélioré. Je suis certain que d'autres ont une vision différente », a admis le propriétaire et président des Canadiens, Geoff Molson. « Ce fut un été rock & roll et stressant à l'occasion, mais nous sommes ici maintenant, avec une nouvelle saison et nous avons très hâte de voir nos joueurs actuels et nos nouveaux sur la glace en tant qu'équipe. »

Personne n'était plus enthousiaste à l'idée d'amorcer ce nouveau départ que celui qui aura la responsabilité de faire produire tous ces nouveaux éléments, Michel Therrien. À l'approche de sa huitième campagne à la barre de l'équipe, l'entraîneur-chef de 53 ans est conscient du défi qui se présente à lui. Suite aux nombreux changements apportés par son directeur général au cours des derniers mois, tous les espoirs sont permis pour sa troupe selon lui.

« Il y a beaucoup de points positifs concernant notre équipe. J'ai croisé beaucoup de nos joueurs à Brossard depuis deux semaines et tout le monde est fébrile. Marc Bergevin a fait un travail phénoménal pour amener des joueurs de caractère », a souligné Therrien lors de sa première présence devant les médias depuis le mois d'août. « Je crois que nos partisans qui regardent l'équipe canadienne à la Coupe du monde ont porté un peu plus attention à Shea Weber. Ils constatent que c'est un vrai gars d'équipe et que c'est difficile de jouer contre lui. Même moi comme entraîneur j'ai porté davantage mon attention sur lui.

« Nous avons aussi des gars comme [Alexander] Radulov, un autre gars de caractère, qui a toute une opportunité de démontrer son savoir-faire dans la LNH », a poursuivi Therrien. Nous avons aussi un [Andrew] Shaw qui a remporté deux coupes Stanley et juste le voir autour est amusant. Et n'oublions pas Kirk Muller. »

BIENVENUE AUX NOUVEAUX : Parlant des nouveaux-venus, mardi était l'occasion pour eux de se familiariser encore davantage avec leur nouvelle réalité montréalaise. Avec une horde de micros et de caméras braqués sur eux, ils n'en pouvaient plus d'attendre d'enfin débuter les choses sérieuses avec leur nouvelle formation.

Video: Alexander Radulov sur son retour dans la NHL

« L'été a été trop long. Je veux simplement commencer. Je suis à Montréal depuis déjà un mois et j'ai vraiment aimé ça jusqu'à présent. Ça n'a pas toujours été facile, mais ça a toujours été amusant. Je suis prêt à commencer. Il y a toujours de la pression. C'est la vie. Vous devez toujours vous mettre des défis parce que c'est plus motivant et plus intéressant », a indiqué Alexander Radulov, qui a paraphé une entente d'une saison à titre de joueur autonome avec le Tricolore le 1er juillet.

« C'est une journée excitante. Nous amorçons véritablement les choses cette semaine pour nous préparer pour le camp et la saison », a renchéri Andrew Shaw, acquis des Blackhawks de Chicago lors de la dernière séance de repêchage de la LNH. « C'était un long été, beaucoup de changements sont survenus dans ma vie, mais de bons changements. Tout cela fait que j'ai encore plus hâte de débuter la saison et de finalement voir les choses se mettre en branle. »

DUEL DEVANT LE FILET : Un des autres nouveaux visages qui a fait son arrivée au sein du club au cours de la saison morte, Al Montoya était également présent mardi pour la première fois dans ses nouvelles couleurs. Embauché le 1er juillet, le vétéran gardien sera dans une lutte à finir face à Mike Condon pour l'obtention du poste d'adjoint à Carey Price au cours de la prochaine saison. À l'aube de sa huitième campagne dans la LNH, Montoya sait exactement ce qu'il devra faire au cours des prochaines semaines pour se démarquer.

Video: La bataille de gardiens selon Mike Condon 

« Personnellement, c'est une autre étape de ma carrière. J'aime la direction dans laquelle je me dirige. J'ai franchi un autre pas l'an dernier. J'ai hâte d'enfiler le chandail des Canadiens, de faire partie de sa riche histoire et de jouer devant ses partisans », a affirmé Montoya, qui a présenté un dossier de 12-7-3 en 25 sorties l'an dernier avec les Panthers de la Floride. « Je n'ai rien à changer, je dois simplement me préparer à jouer à chaque soir et d'aider l'équipe à accéder aux séries éliminatoires. Ce sont mes objectifs principaux. »

Pour ce qui est de Mike Condon, qui a disputé 55 rencontres à sa première saison à Montréal l'année dernière, il n'a pas été surpris de voir un autre gardien faire son arrivée dans l'organisation. Ayant eu à lutter pour son poste à chacun de ses arrêts précédents depuis ses débuts dans les rangs professionnels dans l'ECHL, le gardien de 26 ans est prêt à affronter ce nouveau défi, qu'il est loin d'entrevoir d'un mauvais œil.

« Je m'attendais à ce qu'ils signent un autre gardien parce que la majorité des équipes comptent sur trois gardiens de calibre de la LNH. Je ne vois que du positif de cette situation puisque je pourrai apprendre d'un autre gardien et d'un autre gars qui est dans la Ligue depuis longtemps », a indiqué Condon, qui a enregistré 21 victoires en 55 sorties à sa saison recrue dans la LNH en 2015-2016. « J'en serai à ma cinquième campagne chez les professionnels et la chose la plus importante que j'ai apprise est que je ne peux pas tout contrôler. Je suis à mon meilleur lorsque je prends les choses une à la fois, que je pense au moment présent et que je ne regarde pas trop loin. Mon objectif pour le camp d'entraînement est de me concentrer là-dessus. 

En voir plus