Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

La dinde sera bonne

par Staff Writer / Montréal Canadiens
UNIONDALE – Les joueurs des Canadiens pourront pleinement savourer leur dinde durant leur petite pause suite à leur victoire de mardi soir.


Les célébrations du réveillon ont bien failli ne pas être aussi réjouissantes parce qu’encore une fois, le Tricolore s’est placé dans une situation délicate en allouant de nouveau le premier but au premier vingt, en plus d’être supplanté au chapitre des tirs au but.

Mais lorsqu’une équipe compte sur un Carey Price en grande forme, tout est possible. Ce fut de nouveau le cas face aux Islanders: alors que tout semblait pointer vers une longue soirée, elle s’est transformé en une soirée festive avec une victoire de 3 à 1. Si les joueurs avaient peut-être déjà la tête aux Fêtes, leur entraîneur les a ramenés rapidement au Nassau Coliseum lors du premier entracte dans ce qui s’est avéré être le point tournant du match.

« Ce qui a été dit entre la première période et la deuxième période ne se répète pas. Disons que je n’étais pas satisfait », a admis Michel Therrien, sourire en coin, au terme de la 22e victoire des siens cette saison. « C’est évident que je n’ai pas aimé la manière qu’on a joué en première période. On s’est ressaisi par la suite et on a joué avec plus d’entrain. C’est ce qui nous a permis d’aller chercher l’avance en deuxième période. Carey nous a permis de rester dans ce match-là. À partir de la première période il a bien répondu. C’est sûr que sans les performances de Carey Price, il y aurait beaucoup de matchs que nous n’aurions jamais eu la chance de remporter. Il nous a permis de rester dans le match et c’est ce qui nous a permis de connaître une bonne deuxième période. »

Chacun des joueurs plus tôt ce matin avait affirmé que la rencontre de mardi en serait une coriace puisque les deux adversaires de mardi étaient pratiquement nez-à nez au classement avant le résultat de ce soir. Ils avaient mentionné qu’ils devaient prendre d’assaut le filet adverse, surtout que c’était le gardien auxiliaire Chad Johnson, et non Jaroslav Halak qui avait obtenu le départ.

Alors que la rencontre progressait, seuls quelques timides lancers se sont rendus au gardien de l’équipe locale. Il a fallu que, littéralement, un boulet soit effectué pour percer sa muraille. Et qui de mieux pour utiliser un canon que le général lui-même, Andrei Markov, pour faire changer le vent de direction dans la partie.

« Nous savions que ce serait un défi coriace. Ils ont une bonne équipe qui joue très bien. Nous avons commis quelques erreurs en première période qu’ils ont su profiter en nous attaquant constamment », a affirmé le vétéran défenseur, qui a inscrit son cinquième filet de la campagne, mardi. « Après la première période, je crois que nous avons joué de manière responsable. Nous avons disputé un bon match à l’étranger en deuxième et troisième. »

Markov pouvait savourer encore plus ce but et cette soirée particulièrement parce que c’était la 800e fois de sa carrière qu’il enfilait l’uniforme des Canadiens, devenant seulement le 18e joueur dans la riche histoire de l’équipe à atteindre ce plateau. Il y a de cela quelques années, plusieurs auraient douté que le vétéran défenseur atteigne ce plateau. En plus de faire taire ceux qui ne pensaient pas qu’il rebondirait des nombreuses opérations au genou qu’il a subies, il l’a fait en demeurant un élément important sur la patinoire.

« Peu importe ce qui est arrivé par le passé est dans le passé et est hors de mon contrôle. Ça reste dans le passé. Maintenant, je suis en santé, je suis heureux et j’ai hâte de voir ce qui va arriver dans le futur », atteste Markov, qui a célébré son 36e anniversaire de naissance il y a quelques jours. « C’est toujours plaisant de marquer un but, mais c’était un match encore plus spécial pour moi. »

C’est pourquoi les prochains jours de repos prévus au calendrier seront sûrement les bienvenus pour Markov et les autres joueurs des Canadiens. Ils pourront donc festoyer et se reposer la tête en paix, sachant qu’ils se sont mis en marche juste à temps pour offrir un cadeau à leurs partisans avec cette victoire.

Hugo Fontaine écrit pour canadiens.com


VOIR AUSSI
Le jeu des chiffres - 23 décembre 2014
Face à face: Canadiens @ Islanders

Un dernier test

Définition du mot chimie: BAM

En voir plus