Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

La dernière audition

par Staff Writer / Montréal Canadiens

BROSSARD -- Avec 28 joueurs encore au camp d’entraînement et à moins de cinq jours du début de la saison régulière 2015-2016, Michel Therrien a des décisions à prendre.

L’entraîneur-chef des Canadiens avoue avoir une bonne idée du groupe qu’il aura sous la main, le 7 octobre prochain.

« On sait pas mal où est-ce qu’on s’en va avec notre équipe », a indiqué le pilote du Tricolore après l’entraînement de vendredi matin a admis le pilote du Tricolore après l’entraînement de vendredi matin, sans toutefois en dire davantage sur la composition de sa formation. « Je vois les derniers jours du camp comme de la préparation pour le premier match de la saison. Nous avons eu un bon entraînement aujourd’hui, nous en aurons deux autres la semaine prochaine. Ma concentration est uniquement sur le premier match de la saison. Demain c’est un match préparatoire, on veut s’améliorer sur certains détails, mais jusqu’à présent, j’aime la progression de notre équipe. »

Du nombre des joueurs qui ne sont toujours pas fixés sur leur sort, Charles Hudon est le seul qui ne compte aucun match d’expérience dans la LNH à son actif – et il aimerait bien avoir la chance de remédier à la situation.

« Tous les joueurs de hockey rêvent de jouer dans la LNH. Le rôle qu’on te donne est souvent différent de celui que tu as dans la AHL. Je crois que la meilleure chose pour moi est de rester ici. J’accepterai n’importe quel rôle qu’on va me donner, c’est certain », d’admettre Hudon, qui a été nommé sur l’équipe d’étoiles des recrues de la AHL la saison dernière. « Si on me retourne dans la Ligue américaine, je vais l’accepter aussi, et je travaillerai fort pour revenir ici. »

En attendant de savoir s’il restera à Montréal ou s’envolera vers St-John’s la semaine prochaine, Hudon poursuit son apprentissage avec le grand club.

« J’ai parlé beaucoup avec Michel et Marc [Bergevin] la semaine dernière. Ils m’ont dit de toujours bouger mes pieds, de continuer à travailler fort dans ma propre zone. J’essaie d’appliquer leurs conseils, de travailler encore plus fort à chaque pratique et à chaque match. »

Joueur invité au camp d’entraînement, Tomas Fleischmann se dit quant à lui satisfait et heureux de ses dernières semaines avec l’équipe, même s’il n’a toujours pas signé le bout de papier qui confirmait sa place avec l’équipe pour l’année à venir.

« Je suis content, mais je n’ai pas de contrat encore. J’essaie de faire du mieux que je peux. J’ai apprécié chaque jour passé ici jusqu’à présent », de souligner l’Allemand, qui affirme ne pas trop se préoccuper de sa situation contractuelle à quelques jours du début de la saison. « Je fais ce que je fais le mieux et c’est jouer au hockey. Je laisse les histoires de contrat et ce genre de choses à mon agent. »

Fleischmann s’est très vite adapté à son nouvel environnement, comme en témoigne le succès qu’a connu son trio complété par David Desharnais au centre et Dale Weise à l’aide droite en matchs préparatoires. Au total, les trois joueurs ont récolté dix points en trois rencontres.

« Ça a cliqué immédiatement. Je crois qu’on obtient du succès parce qu’on se supporte tous sur la glace et on fait des jeux simples. C’est probablement ce qui fait que ça fonctionne», analyse Fleischmann, qui ne prend toutefois pas le succès de son trio comme une garantie d’offre de contrat. « C’est bon signe, mais il y encore un match à jouer et quelques jours d’entraînement avant la fin du camp. Je dois continuer à montrer ce que je peux apporter à l’équipe. »

Si la direction n’a pas pris de décision officielle à son endroit, son compagnon de trio, lui, est déjà convaincu.

« Si ce n’était que de moi, il aurait mon vote! » de déclarer Dale Weise, auteur de deux buts en matchs préparatoires. « Il apporte de tout. Il a beaucoup de points à son actif dans cette ligue. Il est expérimenté, il patine bien et possède de bonnes habiletés. C’est un joueur intelligent qui fait toujours le bon jeu, donc c’est très facile de jouer avec lui. »

Un point de vue que partage Michel Therrien.

« Fleischmann est un joueur intelligent, il joue très bien dans les deux sens de la patinoire et il est responsable également dans les deux zones. David connait un bon camp, il est très patient avec la rondelle et Weise contribue avec sa vitesse et son acharnement », d’ajouter Michel Therrien, qui a eu la main heureuse en plaçant ces trois joueurs ensemble dès le premier jour du camp. « La chimie est là en ce moment, nous espérons que ça va continuer ainsi, parce que ce trio nous donne de la profondeur offensivement. »

De son côté, Jacob De La Rose est bien au fait que son séjour à Montréal la saison dernière ne lui garantit rien pour celle qui s’amorce mercredi prochain. Âgé de seulement 20 ans, l’ailier qui a amorcé la saison dernière à Hamilton avant de la terminer dans la métropole québécoise a encore beaucoup de choses à apprendre, selon son propre avis.

« Je suis encore jeune et j’apprends continuellement. J’essaye de développer mon jeu en tout temps. Il y a plusieurs bons joueurs ici et nous souhaitons tous obtenir un poste avec l’équipe. Je veux prouver que je suis assez bon pour rester ici. Je donne tout ce que j’ai sur la glace et je ne prends pas de congé», de confier l’attaquant suédois qui a disputé 33 matchs de saison régulière et douze autres en séries éliminatoires avec le grand club en 2014-2015. « Les dirigeants vont faire ce qu’ils croient être le mieux pour mon développement et pour moi, donc je serai confortable avec la décision qu’ils prendront. »

Vincent Régis écrit pour canadiens.com.

LIRE AUSSI

Soir de premières
Le jeu des chiffres - 1er octobre 2015

Le revoilà!
Baptême réussi 

En voir plus