Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

La défensive contre-attaque

par Staff Writer / Montréal Canadiens
PITTSBURGH –  Une journée de repos, c’est beau. Jouer, c’est mieux.


Après une victoire forte en émotion mercredi soir, les Canadiens reprennent du collier ce vendredi soir alors que se met en branle la première demi-finale dans la Conférence de l’Est. Tandis que le Tricolore se battait pour sa survie au cours des derniers jours, les Penguins étaient assis confortablement chez eux depuis samedi dernier grâce à leur gain en six matchs contre Ottawa. Seront-ils rouillés?

« On ne peut pas espérer que les Penguins ne se présentent pas ou qu’ils jouent mal. Ils ont beaucoup d’expérience en séries et ils sont les champions en titre de la coupe Stanley », a expliqué Marc-André Bergeron. « On a la chance de commencer la série sur la route et de reprendre l’avantage de la glace en gagnant au moins un des deux matchs. Et leur repos n’aura pas d’effet. Nous sommes habitués à ce genre d’horaire. Et les Sharks l’ont démontré mercredi soir en l’emportant contre Détroit. »

Si la rouille n’a pas affecté la machine bien huilée que sont les Penguins, ils ont également eu le temps de sortir le pop corn et visionner quelques épisodes de la série « Halak bloque tout ».

« Ils ont un très bon gardien et les défenseurs bloquent les tirs devant lui », a expliqué le pilote des Penguins Dan Bylsma. « Si un tir est bloqué, c’est une opportunité que tu viens de perdre. Nous n’allons pas lancer au filet pour marquer à toutes les fois. Tenter de battre le gardien un à un, c’est un scénario qui ne fonctionne pas assez souvent. On doit mettre la rondelle au filet.»

Ceux qui s’attendent à une pluie de buts resteront peut-être sur leur appétit… ou peut-être pas.

« C'est certain qu'il faut bien jouer défensivement contre une équipe comme les Penguins, mais tu dois éventuellement marquer des buts », a indiqué Michael Cammalleri, le meilleur pointeur du Tricolore en séries. « Tu peux essayer de ralentir les Crosby et Malkin, mais tu ne peux pas les arrêter complètement. Ils vont marquer des buts et nous devons donc en marquer aussi. »

Dominés 292 à 194 dans la colonne des tirs dans la série contre les Capials, les Canadiens devront effectuer quelques ajustements. La meilleure défensive pourrait être la meilleure offensive.

« On doit passer plus de temps en zone offensive », a admis l’entraîneur-chef du Tricolore, Jacques Martin. « Cependant, on ne veut surtout pas s’engager dans un festival offensif avec eux. Vous avez qu’à regarder leur arsenal pour comprendre. Tu dois jouer à l’intérieur de tes forces. Mais bien jouer défensivement peut être aussi bien établir sa présence avec un bon échec avant. »

La clé du succès sera toutefois la même.

« Jaro a gagné ces matchs pour nous contre les Capitals et tous ceux qui ont bloqué des tirs ont contribué à ces victoires », a souligné Glen Metropolit. « Nous devons respecter notre plan de match et utiliser nos atouts. Nous devons conserver les choses simples : mettre la rondelle en fond de zone, utiliser notre vitesse à l’avant, faire circuler la rondelle et mettre du trafic devant le filet. Ce sera une série difficile et nous allons être prêts ce soir. Nous avons joué un excellent premier match à Washington et si nous pouvons avoir le même départ ce soir, nous allons pouvoir bâtir sur cette base. »

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com.

Voir aussi
Face à face
Cinq choses à savoir : Match 1
Relever le défi – 2e partie 
L'ascension se poursuit 
Centrale des séries
En voir plus