Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

La cuvée 2014

par Staff Writer / Montréal Canadiens

PHILADELPHIE – Les Canadiens quittent Philadelphie avec six nouveaux membres dans la famille.

Après avoir repêché Nikita Scherbak au 26e rang vendredi, les Canadiens ont amorcé la deuxième journée de repêchage avec une possibilité de repêcher à six reprises.

En troisième ronde, les Canadiens ont décidé de bouger un peu au classement, histoire de mettre la main sur un imposant défenseur, Brett Lernout. Trevor Timmins et Marc Bergevin ont décidé de se départir des choix 87 et 117, en retour du choix numéro 73 des Coyotes de l’Arizona. Ils ont ainsi mis la main sur un jeune homme de 6-pieds-4, faisant osciller la balance à 205 livres.

Faits saillants: Nikita Scherbak

«Nous voulions faire cette transaction pour nous assurer d’avoir une chance de prendre Brett », a expliqué Trevor Timmins au sujet du défenseur format géant. «J’ai regardé les équipes qui repêchaient en avant de nous et je me doutais que les chances étaient fortes qu’il n’y soit plus lorsque notre tour viendrait. »

Avec une charpente aussi solide, Lernout n’a pas peur de jeter les gants comme en font foi ses 11 combats en 2013-2014 dans la WHL. D’ailleurs le défenseur est un émule de Chris Pronger, justement en raison de son jeu physique. Mais le gros bonhomme est également capable d’accumuler les points. En 72 matchs avec les Broncos de Swift Current au cours de la saison dernière, le défenseur originaire de Winnipeg au Manitoba a cumulé 22 points.

«Il est gros et puissant », a ajouté Timmins. «Il est dur et a un tir lourd. On voulait ajouter du poids en défensive et il était un bon choix. »

Classé au 80e rang chez les patineurs nord-américains par la centrale de repêchage au milieu de la saison, Lernout a grimpé les échelons jusqu’au 52e rang, notamment en raison de ses performances impressionnantes au Combiné de la LNH. Il avait terminé au premier rang pour la puissance verticale dans les jambes, avec pause et sans pause. Il a également terminé à égalité au deuxième rang avec 12 tractions sur barre. Il a également terminé dans les cinq premiers lors de cinq autres tests physiques.

Lernout n’était pas à Philadelphie pour entendre son nom être appelé de vive voix, mais il sera à Brossard pour le camp de développement, prêt à tester ses capacités physiques et son français.

En cinquième ronde, Timmins a ajouté encore plus de profondeur en défensive, mettant la main sur un défenseur de l’Ouest canadien de 6-pieds-2, Nikolas Kobersetin des Grizzlys de Olds, dans la Ligue junior de l’Alberta. Abonné au banc des pénalités, le jeune homme originaire de Barrhead en Alberat a écopé de 153 minutes de pénalité en 55 matchs avec les Grizzlys en 2013-2014. Listé 205e par la Centrale de repêchage, le gros défenseur a été choisi au 125e rang par Trevor Timmins et son équipe.

«Koberstein est un gars avec qui on est allé un peu sous le radar. On a passé du temps avec lui après la saison et je crois qu’il a de bons côtés et on projette loin devant avec lui », a partagé Timmins, ajoutant que Koberstein retournera à Olds pour y être capitaine l’an prochain, avant d’aller à l’Université Alaska-Fairbanks en 2015-2016. «C’est un bon jeune avec un bon caractère. Et il excelle au hockey en plus. »

Daniel Audette a été repêché au 147e rang par les Canadiens.

Les Canadiens, détenteurs d’une deuxième sélection en cinquième ronde, ont décidé d’opter pour un joueur bien connu de l’organisation, repêchant Daniel Audette au 147e rang total. Le fils de Donald Audette, ancien joueur du Tricolore et aujourd’hui dépisteur pour l’équipe, évolue pour le Phoenix de Sherbrooke dans la LHJMQ. À sa deuxième saison dans les rangs juniors, l’attaquant 5-pieds-9 originaire de Blainville a enregistré 76 points en 68 matchs, terminant au premier rang des pointeurs du Phoenix avec 32 points de plus que celui qui a terminé au second rang. D’ailleurs, il a terminé au 15e rang des pointeurs de la LHJMQ tout juste derrière un autre espoir des Canadiens, Charles Hudon.

«On a enlevé Donald de l’équation. Toutes les discussions que nous avons eues à propos de Daniel, Donald quittait la pièce », a offert Timmins qui a laissé Donald accompagner Daniel au cours de la journée, regardant le tout des estrades.

«En conférence de presse jeudi, j’ai dit que je voulais qu’on soit plus gros, plus fort et plus rapide, mais en même temps si un joueur incroyable de plus petite stature est disponible, tu ne peux pas lever le nez dessus. C’est la situation avec Daniel », a poursuivi Timmins, faisant notamment référence à un autre choix de cinquième ronde, en 2010. «Un peu comme Brendan Gallagher. Tu ne peux pas passer outre un joueur comme ça. Il y avait beaucoup d’émotion lorsqu’il est venu à la table et il nous a dit que nous ne le regretterions pas. Il est plus petit, mais il est costaud. Il est tenace, ce qui fait qu’il peut connaître du succès. »

Il a fallu attendre au 177e rang pour voir les Canadiens repêcher un gardien de but, alors que Trevor Timmins a jeté son dévolu sur le gardien de l’année dans la USHL, Hayden Hawkey. Évoluant avec les Lancers d’Omaha, le gardien de 6-pieds-2 a présenté une fiche de 22-6-3 en plus de présenter une moyenne de buts alloués de 1,99 et un pourcentage d’arrêts 0,926. Le jeune homme originaire de Parker, au Colorado, devrait s’aligner avec Providence College dans la NCAA au cours de la saison 2014-2015.

Pour clore le repêchage 2014, Timmins a choisi un attaquant de 6-pieds de la Ontario Junior Hockey League, Jake Evans, des Buzzers de St.Mike. À sa deuxième saison dans l’OJHL, Evans a obtenu près d’une mention d’aide par match, terminant avec 63 points, dont 47 passes, en 49 matchs.

Même s’il avait moins de choix en 2014 qu’en 2013, Timmins a tiré profit au maximum de ses six sélections.

«Ça va prendre quelques années avant de savoir si nous avons eu la main heureuse, mais nous sommes heureux avec les gars qu’on a repêchés », a-t-il laissé savoir. «Ce sont des gars qu’on avait ciblés et nous avions encore des gars à repêcher sur nos listes. »

Si les six joueurs choisis vendredi et samedi à Philadelphie ont fait un pas de plus vers la LNH en entendant leur nom être mentionné par les Canadiens, leur vraie aventure débutera au début juillet, lorsque le camp de développement se tiendra, au Complexe sportif Bell de Brossard.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Bonjour Nikita
Faits saillants: Scherbak
En vrac: Trevor Timmins


En voir plus