Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

La croquée dorée de Subban

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL – Une fois, c’est bien. Deux fois, c’est mieux. Tandis que pour bien des gens le 26 décembre représentent faire la queue pour échanger leurs cadeaux,  pour P.K. Subban, cette journée marque le début d’une chance qu’il n’échangerait contre rien au monde.


Subban a l’opportunité de se trouver dans une classe unique alors que débute ce vendredi à Ottawa le Championnat mondial de hockey junior. Après avoir aidé le Canada a remporté l’or en République tchèque l’an dernier,  le rapide et volubile défenseur peut devenir seulement le deuxième espoir des Canadiens dans l’histoire de cette compétition à grimper sur la plus haute marche du podium à deux reprises.

Le troisième choix du Tricolore en 2007, l’un des quatre vétérans de retour de la formation championne de 2008, tente donc de suivre les traces de Patrice Brisebois qui avait connu l’euphorie de la victoire avec Équipe Canada Junior à deux reprises au début des années 1990 aux côtés d’Éric Lindros.

Brisebois avait croqué dans l’or une première fois en Finlande en 1990, permettant au Canada de terminer au premier rang avec une fiche de 5-1-1 après avoir amassé deux buts et deux passes. L’année suivante, Brisebois s’était de nouveau affirmé comme l’un des piliers offensifs à la ligne bleue canadienne en prenant le troisième rang des pointeurs de l’équipe avec sept points en autant de rencontres. Le Canada avait alors battu l’U.R.S.S. et Pavel Bure lors du dernier match 3 à 2 pour rafler l’or.

Deux futurs autres Canadiens ont eu l’opportunité de mettre la main deux fois sur l’or, mais en vain. Éric Desjardins avait décroché l’or à sa première participation en 1988. Mais, en 1989, avec le « C » sur son chandail, il avait été écarté du podium alors que le Canada avait pris le quatrième rang. Avant lui, Shayne Corson, après avoir raflé l’or en 1985, avait dû se contenter de la deuxième marche du podium l’année suivante.

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com
En voir plus