Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

La chaise musicale

par Staff Writer / Montréal Canadiens
BROSSARD – Alors que les joueurs ont obtenu une journée de repos mercredi, l’entraîneur Jacques Martin n’a certainement pas chômé, réalignant complètement ses flûtes pour la pratique de jeudi matin.


« C’est le temps des expériences. On essaie de trouver des solutions pour essayer d’améliorer la situation », a annoncé Jacques Martin au sujet du véritable branle-bas de combat qui s’orchestrait sur la glace alors que de nouveaux trios et duos étaient formés.

Et des expériences, il y en a eu, à commencer par la présence de Lars Eller aux côtés de Tomas Plekanec et de Michael Cammalleri, remplaçant ainsi Andrei Kostitsyn, qui lui s’est retrouvé en compagnie de Scott Gomez et de Brian Gionta. Pour le jeune danois de 21 ans, il s’agit d’une chance en or et il le sait.

« Avant n’importe quel match de hockey, il y a de la pression. Par contre, je ne veux pas regarder cela comme étant de la pression, je le vois plus comme un défi. J’espérais obtenir un peu de temps de jeu sur les deux premières lignes et maintenant que j’y suis, c’est à moi de prouver que je peux créer des choses et contribuer. Je ne veux pas que ce soit seulement pour un match », a laissé savoir Eller qui a connu passablement de succès avec Plekanec et Cammalleri, cumulant trois points lors de la seule rencontre qu’ils ont été réunis lors du calendrier préparatoire.

« La saison régulière est bien différente des matchs préparatoires, mais j’ai eu la chance de jouer un peu avec eux auparavant et ça avait l’air de bien aller, alors j’espère que tout ira pour le mieux et je vais tenter de développer une chimie », a enchaîné Eller.

Tentant également de faire débloquer son avantage numérique qui se retrouve présentement au dernier rang de la ligue avec 4,2 % d’efficacité, Jacques Martin a décidé de confier un rôle à la pointe à Michael Cammalleri.

« J’ai joué à cette position dans le passé. Ça fait très longtemps, quelques années. C’est un peu bizarre de me retrouver là à nouveau, mais j’aime bien faire des changements et retourner à cet endroit parfois », a confié Cammalleri. « En ce moment, nous avons besoin de changement et j’ai très hâte de retrouver la pointe. »

Du côté défensif, les inséparables Josh Gorges et Hal Gill ont finalement été séparés, le premier se retrouvant au côté d’Andrei Markov et le second en compagnie de P.K. Subban. Fidèle à son habitude, Josh Gorges n’avait que des bons mots pour son nouveau compagnon à la ligne bleue.

« Markov fait bien circuler  la rondelle. Il est toujours un pas en avant et il voit des choses que personne d’autre ne voit sur la glace », a laissé savoir Gorges. « Je n’ai aucune idée si c’est pour longtemps ou si c’est un test que l’entraîneur voulait faire pour l’entraînement. Parfois, le changement est une bonne chose. À d’autres moments, c’est bien de se battre ensemble à travers les moments difficiles – s’ils décident de nous garder ensemble, c’est notre travail de bien jouer en tant que duo.»

Quelques casiers plus loin, Hal Gill faisait lui aussi son analyse de la situation.

« S’il ne veut plus jouer avec moi, il n’a qu’à me le dire », a blagué le colosse au sujet de Gorges. « À d’autres moments durant la saison, il va falloir jouer avec d’autre monde. Je fais ce qu’on me dit, je suis un soldat. »

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.


VOIR AUSSI:
Carey Price remporte la coupe Molson en octobre 
Le Pool des Canadiens
Le Tricolore se bute à Garon
Rapport des Bulldogs - 3 novembre 2010 
En voir plus