Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

La carte cachée

par Staff Writer / Montréal Canadiens
BOSTON- -À 6 pieds 3 pouces et 253 livres, Georges Laraque passe rarement inaperçu partout où il passe. Pourtant, le dur à cuire du Tricolore était la carte cachée que réservait Bob Gainey aux Bruins pour le premier match de la série.


Ayant surpris bien des amateurs lors du dernier match du calendrier régulier en alignant Georges Laraque aux côtés de Saku Koivu et Alex Kovalev, Gainey est revenu à la charge ce jeudi alors que le robuste attaquant a de nouveau foulé la glace aux côtés des deux talentueux attaquants des Canadiens. Le pilote du Tricolore avait fait durer le suspense un bon moment alors qu’il semblait avoir réuni Alex Tanguay à Saku Koivu et Alex Kovalev pour amorcer la rencontre.

« Je le savais depuis le dernier match à Boston que j’allais jouer avec Sak et Kovy », a indiqué Laraque. « Ça faisait partie des cartes cachées de Bob. Je crois que la rencontre s’est bien déroulée étant donné que je n’avais pas beaucoup joué avec eux avant aujourd’hui.»

  Informations reliées
Le match en images
Discutez du résultat
La stratégie était simple : cibler le numéro 33 des Bruins : Zdeno Chara.

« On savait que les Bruins allaient utiliser Chara contre nos meilleurs éléments », a poursuivi Laraque qui a effectué deux tirs au but au cours de la rencontre. « J'étais là pour leur donner plus d'espace sur la glace. On sait que Chara va jouer beaucoup de minutes et il ne faut pas qu'elles soient faciles. C’est important d’avoir une présence physique contre lui. »

En compagnie de ses deux nouveaux comparses, Laraque a passé 13 minutes et 12 secondes sur la patinoire, un temps d’utilisation loin d’être habituel pour le policier des Canadiens au cours des dernières années à Pittsburgh et Edmonton. Il s’agissait seulement de la septième fois de sa carrière que Laraque franchissait le cap des dix minutes d’utilisation pour un match en séries et pour la première fois en 33 rencontres, soit depuis le 19 avril 2003 contre les Stars de Dallas alors qu’il avait été utilisé 15 minutes et 50 secondes.

L’as maintenant sorti de sa manche, Gainey était satisfait de la performance offerte par sa carte cachée malgré la défaite.

« Je crois qu'il a bien joué avec la rondelle », a admis Gainey. « Il n'a pas commis d'erreurs. Il a même effectué quelques tirs. Il a représenté un bon défi pour les Bruins lorsqu'il se positionnait devant le filet des Bruins. Je ne crois pas qu’il a ralenti ses deux coéquipiers. Son apport en attaque aurait été un bonus. »

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com

À lire également:
Bonne bataille malgré la défaite
Le jeu des chiffres
Canadiens-Bruins 101
En voir plus