Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

La 101e saison revisitée

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL-   Voici quelques-uns des moments forts de la saison 2009-2010 des Canadiens.


Nouveaux visages :
Après avoir fait peau neuve au cours de la saison morte en obtenant les services de Scott Gomez en plus de parapher des ententes avec six joueurs autonomes au cours du mois de juillet, les Canadiens ont gardé le gérant de l’équipement Pierre Gervais fort occupé cette saison. Au total, 39 joueurs différents ont porté l’uniforme de l’équipe, dont 19 ont donné leurs premiers coups de patin avec le bleu-blanc-rouge, un record dans l’histoire du club.
Bienvenue à Montréal
En coulisses avec Hal Gill

Souffler 100 bougies : Le 4 décembre 2009, les Canadiens sont devenus la première équipe de hockey professionnel à célébrer ses 100 ans d’existence. En plus d’une cérémonie d’avant-match inoubliable où les Patrick Roy, Ken Dryden et Guy Lafleur ont chaussé les patins en plus de voir les chandails des légendaires Émile Bouchard et Elmer Lach hissés dans les hauteurs du Centre Bell, près de 100 membres de l’organisation, du passé comme du présent, ont été réunis sur la glace pour une photo d’équipe. Pour couronner le tout, Michael Cammalleri a inscrit un tour du chapeau pour procurer un gain de 5 à 1 aux Canadiens contre les Bruins.
La photo d'équipe
L'échauffement des légendes
Le retrait de chandail de Lach et Bouchard

Clinique engorgée : Avec Andrei Markov qui est tombé au combat pour une période de trois mois dès le deuxième match de la saison, la clinique des Canadiens n’a pas manqué de clients tout au long de la saison. Neuf joueurs de la formation ont passé un minimum de 10 matchs sur la liste des blessés, Markov venant en tête de lice avec 37, portant ainsi le total de matchs-joueurs ratés à 261 en 2009-2010.

Retrouver le courant :
Après avoir glissé au 13e rang en 2008-2009, le jeu de puissance du Tricolore a retrouvé ses lettres de noblesse cette saison. Grâce à un taux de réussite de 21,8%, dont 28,3 % sur la route (le meilleur du circuit sur les glaces adverses, les Canadiens n’ont été devancé que par les champions de la saison régulière, les Capitals de Washington, à ce chapitre. La formation montréalaise a notamment ridiculisé les équipes adverses au mois de décembre – coïncidant avec le retour d’Andrei Markov dans la formation – avec un taux de réussite de 38,3%.

Quatre en cinq : En assurant sa place en séries lors 183e et avant-dernière journée de la saison régulière, les Canadiens ont ainsi obtenu leur laissez-passer pour les séries pour la quatrième fois en cinq ans depuis la reprise des activités dans la LNH en 2005-2006. Seulement trois équipes ont fait mieux que le Tricolore au cours de cette période, soit les Red Wings de Détroit, les Sharks de San Jose et les Devils du New Jersey.

Cendrillon frappe fort. Les Capitals et les Penguins se demandent encore quel train les a frappés. Classés huitièmes, les Canadiens sont devenus la première équipe s’étant taillé une place en séries à ce rang dans la Conférence de l’Est à remporter deux rondes éliminatoires et de quelle façon. Tirant de l’arrière 3 à 1 dans sa série contre les champions de la saison régulière, le Tricolore est parvenu à effacer un tel déficit pour la deuxième fois de son histoire et éliminer Washington en sept matchs. En demi-finale de conférence contre Pittsburgh, Montréal a éliminé les champions en titre de la coupe Stanley en sept rencontres après avoir effacé un déficit de 3 à 2 dans la série et ainsi accéder à la finale de conférence pour la première fois en 17 ans.
L'histoire s'écrira : Michael Cammalleri
L'histoire s'écrira : Jaroslav Halak

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com

Voir aussi:
Apprécier la vue 
Commentaires de fin de saison: Gardiens
Commentaires de fin de saison: Attaquants 
Commentaires de fin de saison: Défenseurs 
Maxwell et Subban cédés aux Bulldogs 
Tombée de rideau

En voir plus