Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Kulak: «Tout est possible» pour Romanov

Il n'a pas fallu beaucoup de temps à Alexander Romanov pour impressionner son partenaire au camp d'entraînement

par Matt Cudzinowski, traduit par Pierre-Antoine Mercier @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Si quelqu'un peut attester de la performance remarquable d'Alexander Romanov au cours de la semaine dernière, c'est bien Brett Kulak.

Partenaire de Romanov depuis le début du camp d'entraînement, Kulak aime ce qu'il voit et il croit que le Russe de 21 ans connaîtra beaucoup de succès lors de sa saison recrue dans la LNH.

« Je crois que tout est possible pour lui. Il possède tous les outils », a mentionné Kulak à la suite de l'entraînement lundi au Complexe sportif Bell. « C'est un jeune défenseur. Il a beaucoup confiance en ses moyens. Il se déplace très bien, il est fort physiquement et il est bon pour faire des jeux. Il ne joue jamais sur ses talons et c'est quelque chose d'important. »

Tweet from @CanadiensMTL: Ces deux-l�� n'arr��tent jamais.These two just don't stop.#GoHabsGo pic.twitter.com/NR0ZDf835v

Une partie de la confiance de Romanov vient sans doute du fait qu'il a passé du temps de qualité avec les Canadiens dans la bulle à Toronto l'été dernier. Il est donc en terrain familier depuis son arrivée à Montréal pour le camp.

L'ancien joueur de la KHL, qui a été sélectionné au 38e rang en 2018, a immédiatement impressionné ses nouveaux coéquipiers par son calme et son acharnement à l'entraînement, et son partenaire n'a pas fait exception.

Dans cet état d'esprit, Kulak est catégorique : le manque d'expérience de Romanov dans la LNH ne sera pas un problème en ce qui concerne l'efficacité de la paire.

« Il a déjà joué au hockey professionnel à un haut niveau et il est intelligent. J'ai un bon sentiment depuis les entraînements et les matchs intraéquipe », a expliqué Kulak. « Comme dimanche soir, le rythme de jeu était plus élevé lors du match intraéquipe et il a très bien géré la situation. Il joue intelligemment. On se doit d'être prêt dès le début de la saison. Je crois qu'on va être correct. Je crois qu'on va bien faire. »

Video: Brett Kulak sur sa communication avec Romanov

Le vétéran de six saisons dans la LNH ne s'attend pas non plus à ce que la communication avec Romanov représente un problème lors des situations de match.

Les deux hommes ont travaillé fort sur cet aspect du jeu lors des entraînements et des matchs intraéquipe pour s'assurer qu'il n'y ait pas de barrière linguistique.

« Je pense que ça va prendre un peu de temps. On doit communiquer davantage, mais je ne pense pas que ce soit une mauvaise chose. J'ai remarqué qu'il est très vocal sur la glace et qu'il est facile de l'entendre. Il demande la rondelle et c'est quelque chose d'important. On travaille sur cet aspect du jeu lors des entraînements », a expliqué Kulak. « On discute beaucoup lors des entraînements. Mais je suis vraiment impressionné par la façon dont il comprend les choses et par la qualité de son anglais. Il fait bien. »

Sur une note plus personnelle

Le fait d'évoluer aux côtés de Romanov n'est pas la seule chose qui fait sourire Kulak ces jours-ci.

Il se sent en confiance, notamment grâce à ses performances lors des séries éliminatoires. Lors de sa première présence en séries, Kulak a récolté trois mentions d'aide en 10 matchs l'été dernier.

En participant aux séries, il a appris de précieuses leçons qui lui serviront dans l'avenir.

« Je pense que lors des séries, le jeu devient plus simple, plus difficile, plus rapide et plus dur. C'est ce dont je me souviens. J'ai simplifié mon jeu », a expliqué Kulak, qui a été utilisé environ 18min33s par match en séries. « Je faisais le jeu facile et cela m'a permis de ralentir le jeu et de simplifier les choses pour moi. J'ai réussi à avoir du succès et je veux en tirer profit. »

Tweet from @CanadiensMTL: De Romanov �� Kotkaniemi... on a h��te d'entendre ��a dans un match.From Romanov to Kotkaniemi... can't wait to hear that in a game.#GoHabsGo pic.twitter.com/VvmSN5z8tn

Et mercredi soir à Toronto, il sera prêt à affronter les Maple Leafs.

« Je me sens déjà, même avec un camp écourté, je me sens vraiment préparé pour la saison et je connais bien mon rôle au sein du groupe de défenseurs et de l'équipe », a conclu Kulak.« J'ai hâte de commencer la saison et j'adore jouer avec Romy. »

En voir plus