Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Komisarek candidat au trophée Masterton

par Staff Writer / Montréal Canadiens
COMMUNIQUÉ DE PRESSE


MONTRÉAL – La section montréalaise de l'Association des chroniqueurs de hockey de la Ligue nationale est heureuse de souligner la sélection de Mike Komisarek comme candidat des Canadiens de Montréal en vue de l’attribution du trophée Bill-Masterton pour la saison 2007-2008.

Au cours de la saison, Komisarek a su personnifier les qualités de persévérance, d'esprit sportif et de dévouement requises pour obtenir une telle mise en nomination. Natif de West Islip, dans l’état de New York, Komisarek a pris part aux 70 matchs des Canadiens cette saison et est l’homme de fer actuel de l’équipe avec 191 matchs consécutifs. Le défenseur de 26 ans arrive au premier rang dans la LNH avec 208 tirs bloqués et est deuxième avec 258 mises en échec. Komisarek a également mené les Canadiens dans chacune de ces catégories depuis le début de la saison. Komisarek, qui dispute sa cinquième saison avec les Canadiens dans la LNH, a inscrit 17 points (4 buts, 13 aides) cette saison, en plus d’afficher 99 minutes de pénalité, et un différentiel de plus 8. 

Komisarek succède au défenseur Mark Streit, le candidat des Canadiens lors de la saison 2006-2007.

Le capitaine des Canadiens, Saku Koivu, est devenu en 2001-2002 le quatrième porte-couleur du club à mériter cet honneur, après Serge Savard (1979), Henri Richard (1974) et Claude Provost (1968), le tout premier récipiendaire de ce trophée.

Depuis 1968, le trophée Bill-Masterton est remis annuellement au joueur de la LNH qui a fait preuve du plus bel exemple de détermination, de persévérance et d’esprit sportif pour le hockey. Le gagnant est élu par un vote auprès des 30 sections de l’Association des chroniqueurs de la LNH. Le trophée vise à honorer la mémoire de Bill Masterton, un ancien joueur des North Stars du Minnesota qui est décédé le 15 janvier 1968, après avoir subi une blessure durant un match de la LNH.
En voir plus