Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Knight: «C'est impossible d'arrêter chacun de ses tirs»

Le gardien Spencer Knight est probablement la personne la mieux placée pour décrire la qualité du tir de Cole Caufield

par Pierre-Antoine Mercier @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Spencer Knight connaît les ravages que peuvent faire les tirs de Cole Caufield. 

Le choix de premier tour (13e au total) des Panthers de la Floride en 2019 a dû faire face à de nombreux lancers de la part de Caufield au cours des dernières années alors que les deux évoluaient au sein du Programme de développement national américain (NTDP). 

Qui donc de mieux placé que le gardien qui l'a affronté le plus souvent jusqu'à présent en carrière pour nous en discuter.

Knight reconnaît qu'il s'agit de l'un des joueurs les plus dévoués à son sport et des plus difficiles à affronter.

« C'est impossible d'arrêter chacun de ses tirs dans les entraînements. Il veut vraiment s'améliorer. Il est l'un des travailleurs les plus acharnés, mais en même temps, il le fait toujours avec un sourire au visage », a souligné Knight, qui évolue présentement pour les Eagles de Boston College. « Il est toujours le jeune le plus heureux. Ça rend le fait de te présenter à la patinoire beaucoup plus facile et le fait d'avoir un gars avec une énergie du genre dans le vestiaire, c'est toujours très amusant. »

Tweet from @BadgerMHockey: It's never been done before. First Badger in the modern era (since 1963) with multiple goals in his first two games. @colecaufield pic.twitter.com/XdnMIugcXV

Et même lors des entraînements, le choix de premier tour (15e au total) des Canadiens en 2019 ne manquait jamais d'ardeur.

À vrai dire, il était toujours une menace constante autour du filet de Knight.

« Il ne s'arrêtait pas tant que je n'avais pas le plein contrôle de la rondelle ou bien que celle-ci soit au fond du filet », a expliqué son ancien coéquipier en riant. « Ça démontre à quel point ce genre de joueur accorde une attention particulière aux détails. Ce sont de petits détails comme ça qui font de lui un joueur exceptionnel. »

Tweet from @BadgerMHockey: 6 goals. 3 games. Cole Caufield is kind of good at hockey 👀 pic.twitter.com/vUNnFxdaau

Les deux coéquipiers ont d'ailleurs chacun inscrit leurs noms dans le livre des records du programme américain alors que Knight a établi un sommet avec 59 victoires en carrière tandis que Caufield a brisé la marque pour le plus grand nombre de buts grâce à une récolte de 126 buts.

Knight représente également un espoir de premier plan pour les Panthers. Le joueur originaire de Darien, au Connecticut, est devenu en juin dernier le premier gardien à être repêché dans le top 20 depuis Andrei Vasilevskiy (19e au total) du Lightning de Tampa Bay en 2012. 

Le gardien de 6pi3p et 197 lb semble le candidat idéal pour décrire la qualité du tir de Caufield.

« La rondelle quitte son bâton très rapidement et il est également très précis. Il trouve toujours une façon d'inscrire des buts. C'est vraiment difficile de lire le jeu lorsqu'il décoche des tirs », a affirmé Knight. « Il est capable de placer la rondelle à plusieurs endroits différents. Son lancer est très impressionnant. Il possède un talent spécial. »

Tweet from @BadgerMHockey: Cole Caufield's nation leading 8th goal 🔥 pic.twitter.com/taVZz665PZ

Mais selon son ancien coéquipier et bon ami, il ne faudrait surtout pas oublier les autres qualités de l'attaquant de 5pi7p et 162 lb.

« Il sait comment marquer des buts, c'est certain. Peu de joueurs possèdent une habileté naturelle comme lui. Je crois qu'il est en train de se développer comme un vrai joueur complet. Je pense que certains aspects de son jeu sont très sous-estimés », a mentionné Knight. « Il a une excellente vision. Il distribue très bien la rondelle. Il est en train de devenir un très bon joueur de hockey. »

Tweet from @BadgerMHockey: No words. @colecaufield 😵 pic.twitter.com/dTpbcJ5keo

Co-chambreurs

Au cours de leur carrière au sein du programme américain, les deux coéquipiers ont été jumelés ensemble pour partager leur chambre lorsque l'équipe était sur la route. 

Knight a donc eu l'occasion d'apprendre à connaître le franc-tireur de fond en comble.

Après avoir passé d'innombrables soirées à écouter et discuter de hockey, ce que l'espoir de la Floride retient le plus, c'est l'attitude positive de Caufield.

« On écoutait toujours des matchs de hockey à la télévision. C'est un bon gars en dehors de la glace. Il est toujours heureux et jamais négatif », a dit le gardien âgé de 18 ans. « Ça l'aide beaucoup d'avoir un gars du genre dans le vestiaire, surtout lorsque ton équipe fait face à de l'adversité. C'est quelqu'un de toujours positif et un bon leader. »

Caufield a également profité de la présence de son compatriote pour discuter stratégie afin d'améliorer ses talents de marqueur. 

Humblement, Knight lui a fourni quelques conseils, mais il avoue que l'espoir du Tricolore n'a pas vraiment besoin d'aide dans ce domaine.

« Il n'a jamais eu besoin de beaucoup d'aide de ma part pour marquer des buts. Il est très bon dans cette catégorie », a souligné Knight en riant. « On a parlé ensemble de petits détails comme les endroits les plus difficiles à arrêter pour un gardien. Mais, il sait comment marquer des buts. C'est aussi simple que ça. »

Tweet from @fswisconsin: THAT WAS FAST 😱Cole Caufield scores 53 seconds in to get @BadgerMHockey on the board!📱 https://t.co/ar4DJTKVwn pic.twitter.com/QpQNnqPw9R

Premier affrontement

Évoluant désormais au sein des rangs de la NCAA, Caufield et Knight se sont affrontés pour une première fois le 11 octobre dernier, au Massachusetts. 

Knight et Boston College ont finalement eu gain de cause face à Caufield et les Badgers de l'Université du Wisconsin par la marque de 5-3.

Malgré la défaite, l'espoir de Montréal est parvenu à déjouer son bon ami à deux reprises pour ainsi inscrire ses deux premiers buts en carrière dans la NCAA.

Tweet from @BadgerMHockey: The first of many for @colecaufield🔥 #Badgers pic.twitter.com/S0maw3RzFm

Après le match, les deux Américains se sont retrouvés, et Caufield n'a pas eu le choix de faire un aveu. 

« C'est plutôt drôle, car on parlait après le match. Il a réussi à inscrire deux buts, mais on a tout de même gagné. Je lui ai demandé: « As-tu manqué ton tir sur ton premier but? ». Et il m'a répondu en riant: « Oui, j'ai complètement raté mon lancer! ». Même lorsqu'il rate son tir, il parvient quand même à placer la rondelle tout juste sous la barre horizontale. Ça démontre à quel point il est talentueux », a raconté Knight. 

Tweet from @BadgerMHockey: Another beauty by @colecaufield His second as a #Badger3-4, Eagles with three to play in the second pic.twitter.com/2gmXjkJiZT

Knight et Caufield devraient avoir l'occasion de se retrouver au sein de la même équipe du 26 décembre au 5 janvier prochain lors du Championnat mondial junior de l'IIHF, qui se tiendra à Třinec et Ostrava, en République tchèque.

Crédit photo: Dave Arnold/Boston College

En voir plus