Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Muller: «J'aime l'organisation, j'adore la ville»

L'entraîneur associé Kirk Muller se dit heureux d'avoir signé une prolongation de contrat de deux ans avec le Tricolore

par Matt Cudzinowski. Traduit par Olivier Beauregard. @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Après avoir signé une prolongation de contrat de deux ans avec les Canadiens, l'entraîneur associé Kirk Muller a rencontré les médias lundi après-midi au Centre Bell.

Le natif de Kingston, ON, âgé de 52 ans, qui occupe son poste depuis juin 2016, est ravi de prolonger son séjour à Montréal.

«Je suis surexcité. Pour moi, cela démontre que Marc [Bergevin], Geoff [Molson] et Claude [Julien] ainsi que notre organisation me font confiance», a expliqué Muller avant le premier match des Canadiens contre les Devils du New Jersey. «Je ne pense pas que ce soit un secret pour personne, c'est mon troisième séjour ici alors je pense que cela témoigne bien de mon attachement à la ville et je suis très heureux d'être ici.»

Video: 1993 coupe Stanley, Match 5, Muller donne la victoire

L'ancien capitaine des Canadiens a révélé que des discussions concernant la prolongation avaient eu lieu pendant la saison morte et il s'était engagé à rester membre du personnel d'entraîneurs dans un avenir rapproché.

«Il y a une bonne ambiance et une bonne énergie», décrit Muller concernant sa relation avec l'entraîneur-chef, Claude Julien, et les nouveaux entraîneurs adjoints, Dominique Ducharme et Luke Richardson. «C'est toujours amusant d'avoir de nouveaux collègues. Dom propose de nouvelles idées et Luke arrive d'une autre organisation. Collectivement, nous nous sentons bien. Je veux en faire partie.»

Video: Kirk Muller s'adresse aux espoirs

Avec plusieurs nouveaux joueurs avec qui travailler cette saison, Muller était impatient de commencer le camp d'entraînement. Il avait hâte de travailler avec les vétérans et les recrues.

«Nous avons un mélange de gars plus âgés et plus jeunes. Jusqu'ici, le camp va très bien. Oui, nous devons nous retrousser les manches et aller travailler sur beaucoup de détails, mais c'est un groupe avec beaucoup d'énergie et c'est à nous de rendre les individus meilleurs. Il y a des jeunes dans l'organisation et nous devons les faire grandir et pousser les vétérans. Je suis impatient de relever le défi et c'est le moment idéal.»

En voir plus