Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Jour de match - Sénateurs - 20 décembre

par Staff Writer / Montréal Canadiens

BROSSARD – Les Canadiens ont tenu un entraînement optionnel samedi matin au Complexe sportif Bell en prévision du match contre les Sénateurs d’Ottawa en soirée.

Tous les joueurs, dont l’attaquant Max Pacioretty, ont pris part à l’entraînement matinal à l’exception de P.K. Subban et Brandon Prust. Rappelés hier soir d’Hamilton, l’attaquant Sven Andrighetto et le gardien Joey MacDonald étaient aussi présents. Dustin Tokarski a été envoyé à Hamilton pour le weekend hier à des fins de conditionnement.

- Pacioretty a affirmé bien se sentir et espère pouvoir affronter les Sénateurs en soirée. Michel Therrien n’a pas confirmé si le capitaine adjoint prendrait part au match, soutenant que la décision serait prise à la suite du réchauffement d’avant-match. Le prolifique attaquant des Canadiens avait subi une blessure au haut du corps suite à une mise en échec de Clayton Stoner lors de la rencontre face aux Ducks. Il n’était pas revenu au jeu et n’était pas non plus sur la glace lors de l’entraînement de vendredi matin en raison de la blessure.

« C’est très mineur. Je me sens très bien en ce moment. Je pense que les gens ont entendu le mot « hôpital » et ont assumé le pire scénario », explique le principal intéressé, qui avait été envoyé à l’hôpital suite à la rencontre par mesure préventive. « À chaque fois que quelqu’un se blesse, ils doivent évidemment passer des tests. À ce moment de la soirée, la seule chose encore ouverte, c’est les hôpitaux. Je ne veux pas qu’on en fasse un gros cas. Je me sens vraiment bien. Ça m’est déjà arrivé. En fait, c’est exactement la même chose qui m’est arrivée contre la Caroline l’année dernière. »

La mise en échec n’a pas été évaluée par le département de sécurité des joueurs et Clayton Stoner ne recevra pas de suspension suite à son geste, mais Max Pacioretty ne s’en fait pas trop avec cela.

« Deux jours après l’incident, je ne pense pas que ça fasse du bien d’en parler encore. Je fais confiance aux gens dans la ligue et je ne vais pas les critiquer. Au bout du compte, ce qui est important pour moi, c’est de me sentir aussi bien que possible, et j’espère pouvoir jouer et contribuer ce soir. »

- Lars Eller retrouvera ce soir les partisans du Centre Bell, l’attaquant danois ayant été tenu à l’écart du jeu en raison d’une blessure au haut du corps.

« Nous voulons toujours nous assurer que, lorsque les joueurs se remettent d’une blessure, qu’ils soient à 100% avant de faire un retour au jeu », a expliqué le pilote des Canadiens, Michel Therrien. « Lars est à 100%. Il n’y a pas de retour en arrière. Je ne m’attends pas à ce qu’il change son jeu. On s’attend à ce qu’il soit comme il était avant. »

Eller sera au centre d’un trio composé par Pierre-Alexandre Parenteau et David Desharnais, qui jouera à l’aile pour la première fois depuis les séries éliminatoires en 2011.

« Ça ne change pas du tout son jeu », a commenté l’entraîneur-chef à propos de ce changement. « Honnêtement, je sais que certains pensent qu’il y a une controverse à ce sujet. Il n’y en a pas. Nous l’avons déplacé dans la zone défensive d’à peu près 15 pieds. Le reste du match, tu joues. Quand tu vas dans la zone offensive, tu joues. Que tu sois un joueur de centre ou un ailier gauche, si tu es dans l’enclave, si tu dois faire un tir, tu tires. Ce n’est pas si important que ça. Nous ne sommes pas la seule équipe qui fait ça. Ça ne change rien. À Pittsburgh, Malkin jouait à l’aile droite. Ça ne fait rien. Si tu joues à l’aile, tu joues à l’aile. Si tu joues au centre, tu joues au centre. C’est la même chose ici. »

- Le jeune attaquant Sven Andrighetto, qui a été rappelé vendredi des Bulldogs de Hamilton, sera de l’alignement qui affrontera les Sénateurs, peu importe que Pacioretty joue ou non.

- Le défenseur Mike Weaver, de son côté, a obtenu le feu vert des médecins pour jouer, mais ne prendra pas part à la rencontre face aux Sénateurs. Il n’y aura aucun changement dans la brigade défensive des Canadiens.

- Il s’agira du premier affrontement Canadiens-Sénateurs de la saison et, si on se fie aux rencontres disputées entre les deux clubs la saison dernière, les spectateurs risquent d’en avoir pour leur argent.

« Il y a toujours une histoire différente. Celle dont on se rappelle surtout est l’année dernière, lorsque nous avons réussir à revenir dans un match que plusieurs pensaient perdu », se souvient Brendan Gallagher, faisant référence à la rencontre du 15 mars 2014, dans laquelle les Canadiens avaient complété une remontée historique de trois buts avec 3:22 à faire au cadran en troisième période, le filet égalisateur de David Desharnais ayant été marqué avec 0,3 secondes à jouer. Le Tricolore l’avait finalement emporté 5 à 4 en prolongation. « C’était un point tournant dans notre saison. Ce sera différent cette fois, mais quand tu repenses à ces matchs et à l’intensité, à la bonne compétition, ça te rend excité pour une rencontre comme celle-ci. »

Certains visages familiers du côté des Sénateurs ne seront cependant plus de la partie. L’équipe a récemment congédié l’entraîneur-chef Paul McLean. L’entraîneur Dave Cameron a pris sa place. Depuis son arrivée, la fiche d’Ottawa est de 3-1-1.

- Carey Price obtiendra son 28e départ de la saison samedi soir. Le gardien étoile détient une fiche de 16-6-4, une moyenne de 2,35 buts accordés et un pourcentage d’arrêts de 0,921 en 28 joutes contre les Sénateurs.

- La rencontre débutera à 19h00 au Centre Bell.

- canadiens.com

LIRE AUSSI
Face à face: Sénateurs @ Canadiens
Sans limites

24CH maintenant disponible via le Club 1909

Dans le calepin - 19 déc. 2014

En voir plus