Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Jour de match: Red Wings @ Canadiens - 17 oct. 2015

par Staff Writer / Montréal Canadiens

- Les Canadiens ont tenu un rare entraînement au Centre Bell samedi matin, en préparation pour leur affrontement du soir face aux Red Wings de Detroit. Le Tricolore a patiné au centre-ville de Montréal en raison de la Journée des Entraîneurs Tim Hortons.

- Carey Price obtiendra un cinquième départ devant le filet des Montréalais. Le cerbère présente une fiche de 7-3-1 contre les Red Wings en carrière, avec une moyenne de buts alloués de 2,43 et un pourcentage d’arrêts de 91,9%.

- L’entraîneur Michel Therrien n’a pas toujours pas modifié ni son alignement, ni ses lignes d’attaques et paires de défenseurs depuis le match d’ouverture de la saison à Toronto le 7 octobre dernier. Ce ne sera pas plus le cas samedi soir.

« C’est rare de voir de la chimie et de la stabilité si tôt en saison, mais c’est le cas pour nous », de noter Max Pacioretty, qui sera encore une fois jumelé à Tomas Plekanec et Brendan Gallagher face aux Red Wings. « C’est notre devoir de poursuivre dans cette voie-là. »

Michel Therrien semble avoir en effet peu d’incitatifs à modifier son effectif, alors que seulement trois joueurs n’ont pas noirci la feuille de pointage en cinq rencontres.

« Nous avons beaucoup de rythme à chaque présence. Nous n’avons pas à nous soucier des confrontations de trios, parce que nous savons que chaque trio peut jouer contre quiconque », de poursuivre le capitaine du Tricolore. « Nous roulons nos quatre trios, nous sommes toujours dans le match et nous sommes rarement épuisés. C’est une importante raison de nos succès. »

Le nouveau-venu Tomas Fleischmann peut également témoigner de la stabilité et de la chimie qui s’est rapidement installée dans l’équipe, lui qui n’a eu que deux compagnons de trios depuis son arrivée dans l’équipe.

« Nous avons un très bon joueur de centre. [David Desharnais] gagne beaucoup de mises au jeu et nous supporte partout sur la glace. Il y est pour beaucoup dans nos succès », d’ajouter le Tchèque de 31 ans. « Il est très doué offensivement et très bon défensivement. J’apprécie jouer avec lui et Dale [Weise]. »

- Les Canadiens affronteront pour la première fois de la saison les Red Wings de Detroit, une équipe qui connait toujours autant de succès année après année. Les Wings ne semblent d’ailleurs pas être trop affectés par le plus récent changement majeur de la formation, soit le départ de Mike Babcock pour Toronto, comme le démontre leur fiche de trois victoires et un revers.

« C’est une équipe motivée. C’est le premier gros changement qu’ils ont eu depuis longtemps, donc ils jouent du hockey inspiré », d’affirmer Max Pacioretty, le meilleur pointeur du Tricolore jusqu’à présent cette saison. « Ils ont perdu hier aussi [5 à 3 face aux Hurricanes de la Caroline], donc je m’attends à ce qu’ils sortent très forts ce soir. Ce sera notre devoir d’égaler leur intensité. »

En vrac: Max Pacioretty

« J’aime toujours jouer contre Detroit, donc j’ai très hâte à ce soir. Je crois qu’ils forment une des meilleures équipes de la Ligue depuis longtemps, même avant que Babcock arrive », d’ajouter Tomas Fleischmann, auteur de ses deux premiers buts dans l’uniforme tricolore lors de ses deux derniers matchs, deux buts gagnants de surcroît. « C’est toujours le cas parce qu’ils ont encore de très bons joueurs. Ce sera un bon duel. »

Le défi s’annonce aussi imposant que celui auquel les hommes de Michel Therrien ont fait face jeudi soir face aux Rangers de New York, croit P.K. Subban.

« C’est une nouvelle saison et ils forment une jeune équipe qui a très faim. Nous nous attendons à une équipe tenace ce soir, et ils seront agressifs sur la rondelle dans les trois zones », d’analyser le défenseur qui compte quatre passes à sa fiche en cinq rencontres. « Ils jouent du bon hockey depuis le début, donc nous devrons offrir notre meilleure performance de la saison. »

- Les hommes de Michel Therrien ont une fois de plus travaillé le jeu de puissance samedi matin, dans l’espoir d’améliorer leur rendement avec l’avantage d’un homme. Le Tricolore se situe actuellement au 23e rang de la Ligue à ce chapitre, avec un taux de réussite de 9,5%.

« Nous devons continuer à générer des tirs, nous devons être confiants à diriger la rondelle au filet. C’est difficile de créer des chances pour tes coéquipiers si tu t’inquiètes de voir ton tir être bloqué. Tu veux avoir de l’énergie positive sur la glace », d’expliquer P.K. Subban, qui n’a toujours aucun point en situation d’avantage numérique. « Des fois, ça va marcher, et d’autres fois, non, mais si les gars veulent bloquer les tirs, laissez-les faire, ils en paieront le prix. Nous jouons tous au hockey depuis longtemps et nous savons comment avoir du succès en avantage numérique - lancer la rondelle au filet, mettre du trafic devant le but et créer des deuxièmes et troisièmes chances. »

Même si les résultats ne sont pas encore là, les joueurs sont d’avis que d’avoir un entraîneur expérimenté comme Craig Ramsay pour les aider à mieux comprendre et exécuter les stratégies avec l’avantage d’un homme est très bénéfique.

« Il amène de l’expérience et du savoir que tu ne peux pas avoir à moins d’avoir fait ça aussi longtemps que lui », d’ajouter Subban à propos de celui que les Canadiens ont engagé à titre de consultant pour le jeu de puissance cet été. « Il étudie les équipes et nous donne de bonnes idées par rapport aux équipes que nous affrontons.

Même son de cloche du côté de Brendan Gallagher.

« Il a beaucoup d’expérience, il comprend les petites choses qu’on ne voit pas nécessairement, nous », d’affirmer l’attaquant qui compte trois points (3A) à sa fiche cette saison. « C’est bien d’avoir une autre opinion. Nous ne sommes pas satisfaits de notre jeu de puissance présentement et nous voulons corriger cette lacune rapidement. »

- Même s’ils connaissent leur meilleur début de saison dans l’histoire de la franchise (5-0-0), les joueurs du Tricolore insistent pour dire que ce n’est pas plus différent qu’à l’habitude sur et en-dehors de la glace.

« Les choses ne sont pas différentes de notre côté, mais nos adversaires savent que nous n’avons pas perdu encore. Nous espérons que ça ne changera pas bientôt », d’admettre P.K. Subban. « Nous avons eu une bonne pratique ce matin et nous serons bien reposés pour ce matin parce que la majorité des gars n’ont pas patiné vendredi. Nous jouons un style très demandant et nous devrons travailler plus fort que Detroit ce soir. »

Les Canadiens sont l’une des deux équipes toujours invaincues dans la LNH en compagnie des Sharks de San Jose (4-0-0), ce qui illustre à quel point l’exploit est impressionnant – et difficile – dans la LNH de nos jours.

« Nous avons été capables d’amasser des points rapidement au début, mais ça doit continuer », de conclure Subban.

- Le début de la partie est prévu pour 19h. Le match sera diffusé sur les ondes de TVA Sports et CBC.

En voir plus