Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Jour de match: Canadiens vs. Sénateurs

par Staff Writer / Montréal Canadiens

- Après avoir rechargé les batteries vendredi, les Canadiens étaient de retour sur la glace du Complexe sportif Bell de Brossard samedi pour leur entraînement matinal en vue du match en soirée contre les Sénateurs d’Ottawa au Centre Bell.

- Tous les joueurs étaient présents à l’exception bien sûr des blessés Devante Smith-Pelly, Carey Price et Brendan Gallagher. Torrey Mitchell était toutefois de l’entraînement, lui qui s’approche rapidement d’un retour au jeu, ayant subi une blessure au bas du corps à la mi-novembre.

- Dustin Tokarski sera devant le filet des Canadiens pour affronter les Sénateurs samedi soir au Centre Bell. Il s’agira d’un deuxième départ de suite pour le gardien de 26 ans. Il s’agira pour Tokarski d’une première occasion d’enregistrer un gain en saison régulière contre les Sénateurs, lui qui présente une fiche 0-2-0 contre les hommes de Dave Cameron, avec une moyenne de buts alloués de 3,09 et un pourcentage d’arrêts de 0,917. Le pilote des Canadiens a annoncé que la décision avait été prise après la performance convaincante de Tokarski contre les Red Wings à Détroit.

- Alex Galchenyuk était de retour au centre de Dale Weise et de Lars Eller à l’entraînement. De son côté, Max Pacioretty a été réuni avec Tomas Plekanec sur un trio complété par Paul Byron.

«Quand Pacioretty et Plekanec sont ensemble, c’est à ce moment qu’ils sont les plus productifs. Tes meilleurs joueurs se doivent d’être tes meilleurs joueurs et on a besoin de la contribution de ces gars-là », explique Michel Therrien au sujet du duo le plus productif des Canadiens, à égalité avec le duo Tomas Fleischmann/David Desharnais avec une récolte de 13 buts où les deux joueurs ont obtenu au moins un point. «Pacioretty et Galchenyuk n’obtenaient aucune chance de marquer ensemble. En deux matchs, rien ne se passait, alors on a décidé de revenir à une combinaison qui fonctionnait bien en début de saison. »

- Charles Hudon disputera un deuxième match en carrière et un premier au Centre Bell depuis qu’il a été rappelé le 8 décembre des IceCaps. Si la nervosité était au rendez-vous jeudi soir à Détroit, le numéro 54 avoue qu’elle sera probablement encore plus grande samedi soir et que la soirée en sera une magique.

«La magie revient chaque fois que je mets les pieds au Centre Bell, même quand je ne joue pas. Depuis que j’ai été repêché, c’est quelque chose d’exceptionnel quand tu viens au Centre Bell, même pour des matchs préparatoires », laisse savoir celui qui a été choisi au cinquième tour lors de l’encan de 2012, à Pittsburgh. «C’est toujours plaisant d’être là, mais là ça va être un gros match. Il faut jouer 60 minutes et non seulement 40 comme lors du dernier match. »

Tout comme ça a été le cas jeudi, Hudon se retrouve au sein d’un trio piloté par Brian Flynn et complété par Sven Andrighetto.

ÉCHOS DE VESTIAIRE EN VRAC

«Sven et moi on se connaît depuis l’an dernier. On avait presque joué la saison au complet ensemble. On a une bonne chimie sur la glace et en dehors de celle-ci », explique Hudon qui a eu son tout premier point dans la LNH jeudi soir en obtenant une mention d’aide sur le but d’Andrighetto en deuxième période. «C’est un gars qui patine. Quand je lui donne la rondelle, son but c’est de patiner, de rentrer dans la zone adverse et de lancer. On tente de bien se compléter et je crois que ça va bien ces temps-ci.»

- À l’exception du changement de gardien, Michel Therrien n’a apporté qu’un seul autre changement à sa formation. Le défenseur Greg Pateryn sera laissé de côté au profit de Nathan Beaulieu, qui réintègrera la formation après avoir raté le match de jeudi contre les Red Wings.

«Je crois pouvoir améliorer certains aspects de mon jeu par rapport aux récents matchs », a avoué Beaulieu. «En tant que brigade défensive, nous n’avons pas été assez bons. Il y a place à l’amélioration partout. On générait plus de chances que ça en offensive avant. On doit retourner à la base. Il faut tirer et foncer au filet. »

Le défenseur de 23 ans et qui a disputé 64 matchs la saison dernière préfère voir le positif dans cette situation qui peut parfois être frustrante.

«En tant que professionnel, il faut toujours regarder le positif. Que ce soit quand on est envoyé dans les mineures ou rappelé durant une saison, il faut toujours regarder le positif. Ça fait quelques années que je suis chez les professionnels maintenant et c’est mon travail de voir ce qu’il y a de bien dans cette situation », offre Beaulieu qui compte déjà neuf points à sa fiche en 29 matchs. «J’ai eu du temps pour penser. Mon jeu n’a pas été au niveau souhaité, alors ils m’ont donné une soirée de congé pour réfléchir à tout ça. »

- Après avoir vu des avances s’effacer en troisième période contre les Bruins mercredi, puis contre les Red Wings le lendemain, la défensive des Canadiens, Jeff Petry en tête, tentera de rebondir ce soir contre les Sénateurs.

« Au cours d’une saison, il y aura des hauts et des bas. C’est notre chance de pouvoir triompher de l’adversité. En perdre quatre de suite n’est pas idéal, mais je crois que c’est important de démontrer le genre de caractère de cette équipe. On doit travailler ardemment pour s’en sortir », explique le défenseur qui a eu 28 ans le 9 décembre. «Nous avons échappé des avances en troisième période et nous avons commis des erreurs qui ont mené à des buts. Il ne faut pas que ça se reproduise. Quand nous avons l’avance, on ne peut pas se permettre de commettre des erreurs de la sorte. Nous n’avons pas été francs dans nos sorties de zone et les revirements sont très dangereux dans cette ligue. »

- Le match débute à 19h. Les diffuseurs pour la rencontre sont CBC, TVA Sports et CITY.

Trios et duos à l’entraînement
Pacioretty – Plekanec – Byron
Eller – Galchenyuk – Weise
Carr – Desharnais – Fleischmann
Andrighetto – Flynn – Hudon
Mitchell

Petry – Emelin
Gilbert - Beaulieu
Markov – Subban
Pateryn – Tinordi

VOIR AUSSI
Échos de vestiaire en vrac
Face à face: Canadiens vs. Sénateurs
En voir plus