Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Jour de match: Canadiens vs. Sénateurs #4

par Staff Writer / Montréal Canadiens

- Les Canadiens ont tenu un entraînement facultatif mercredi matin au Centre Canadian Tire, à quelques heures du match 4 face aux Sénateurs d’Ottawa en soirée.

- Le Tricolore tentera de compléter le balayage face aux Sénateurs ce soir et du coup, de devenir la première équipe à accéder au deuxième tour des séries éliminatoires de la LNH. Ayant vécu une situation similaire en première ronde l'an dernier, les joueurs montréalais ne veulent surtout pas donner une lueur d'espoir à leur adversaire, sachant que tout pourrait changer rapidement. Malgré la situation, ils ne sont pas nerveux et le fait qu’ils pourraient passer au prochain tour dès ce soir les motivent au plus haut point.

« Nous sommes confiants et détendus, mais nous connaissons tous l’importance du match de ce soir. Lorsqu’une équipe fait face à l’élimination, la dernière victoire est toujours la plus difficile à remporter – nous l’avons appris l’an dernier. Nous sommes concentrés et confiants », mentionne Dale Weise, qui a inscrit le but égalisateur et celui de la victoire en prolongation lors du match 3, dimanche. « Nous avons vu ce que les Kings ont fait la saison dernière et nous ne voulons pas vivre un scénario identique. Nous voulions balayer Tampa l’an dernier, nous voulons le faire contre Ottawa ce soir. »

Un peu comme ce fut le cas dimanche, les spectateurs présents mercredi soir seront assurément survoltés et les joueurs des Sénateurs tenteront d’utiliser cette énergie pour leur donner un avantage sur la patinoire. Alors que la saison d’Ottawa pourrait se conclure dans les prochaines heures, les visiteurs s’attendent à ce que leur niveau d’intensité soit à son summum dès la mise en jeu initiale. Afin de se défendre face à cela, la recette est simple : ils ne doivent pas se laisser piler sur les pieds.

« Nous devrons nous aussi jouer avec l’énergie du désespoir. Nous ne voulons pas leur donner cet avantage et leur permettre de revenir dans la série. Lors de la dernière rencontre, ils sont sortis en lion. Maintenant que leur saison est en jeu, ce sera à un niveau encore plus élevé », atteste Devante Smith-Pelly, qui mène le Tricolore au chapitre des mises en échec avec 14 lors des trois premières sorties. « De mon côté, cet élément physique me convient parfaitement. Peu importe comment l’autre équipe se comporte, je dois jouer de cette façon. Ces types de matchs sont ceux que beaucoup de joueurs aiment disputer. C’est amusant d’en faire partie. »

En vrac: Pateryn

- Comme Michel Therrien l'a annoncé mardi, Greg Pateryn prendra la place de Nathan Beaulieu dans la formation mercredi, ce dernier étant incommodé par une blessure au haut du corps. Pateryn en sera à une première apparition en carrière lors des séries de la coupe Stanley, et alors que les premiers duels face aux Sénateurs ont donné droit a du jeu physique, le jeune défenseur se sent très à l'aise sur la patinoire dans de telles conditions.

« J’ai vraiment hâte. Je n’ai pas eu de papillons encore, mais je crois que lorsque la séance d’échauffement s’amorcera et que j’effectuerai ma première présence, la nervosité s’envolera à ce moment », confesse Pateryn, qui a pris part à 17 matchs en saison régulière avec le Tricolore, un sommet pour lui depuis son entrée chez les professionnels en 2012-2013. « Je crois que j’apporterai un élément de robustesse que nous aurons besoin. Les deux équipes ont livré d’intenses batailles physiques jusqu’à présent, et c’est un élément important de mon jeu. Je veux être physique sans prendre de punitions stupides. »

Malgré l’inexpérience de Pateryn dans les séries de la LNH, Therrien n’a pas hésité longuement avant de décider de faire appel au défenseur de 24 ans. Il a bien aimé ce qu’il a vu de lui au cours de son audition avec le grand club cette saison et il croit qu’il n’aura pas de difficultés à s’adapter à ce niveau de jeu relevé.

« Pateryn a bien joué lorsqu’on l’a rappelé la première fois. Il méritait d’être ici et il mérite sa chance cette fois-ci », explique le pilote du Tricolore au sujet du défenseur originaire du Michigan. « Nous avons confiance en lui parce qu’il est un défenseur avec de la puissance qui patine très bien et qu’il effectue de bonnes premières passes. »

- Comme ce fut le cas dimanche, nous aurons droit à une confrontation entre Carey Price et Craig Anderson dans les filets. L’entraîneur-chef des Sénateurs Dave Cameron hésitait depuis quelques jours au sujet du gardien qu’il enverrait dans la mêlée mercredi. Anderson a effectué 47 arrêts lors de la troisième rencontre de la série.

- Le match débutera à 19h et sera diffusé à TVA Sports et CBC.

À VOIR AUSSI :
Échos de vestiaire
Face à face: Canadiens @ Sénateurs - Match 4
Cinq choses à savoir: match #4
Le Party DU Club est de retour!

En voir plus