Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Jour de match: Canadiens vs. Sabres

par Staff Writer / Montréal Canadiens

- Les Canadiens ont tenu un entraînement matinal facultatif au Complexe sportif Bell de Brossard en vue de leur rencontre en soirée avec les Sabres de Buffalo, au Centre Bell.

- Tel que confirmé mercredi par l’entraîneur-chef Michel Therrien, c’est Mike Condon qui sera d’office pour affronter les Sabres. Il s’agira de son troisième départ contre les Sabres cette saison. Il présente une moyenne de buts alloués de 2,69 et un pourcentage d’arrêts de 0,913 contre les hommes de Dan Bylsma. Condon était d’ailleurs venu en relève à Ben Scrivens lors du plus récent affrontement entre les deux équipes, le 12 février dernier, à Buffalo.

Le gardien est d’ailleurs embarqué sur la glace une quinzaine de minutes avant ses coéquipiers pour exécuter des exercices et des déplacements avec un ballon lesté. Il a ensuite travaillé longuement en compagnie de l’entraîneur des gardiens, Stéphane Waite.

- Le trio des Sabres de Buffalo composé d’Evander Kane, Jack Eichel et Sam Reinhart connaît d’excellents moments dernièr au cours des quatre derniers matchs le trio a obtenu un total 13 points . Ensemble, ils ont marqué six des 13 buts de leur formation au cours de cette période.

«C’est comme contre n’importe quelle équipe qui a un bon trio. Il faut limiter leur espace, utiliser nos bâtons de la bonne façon. C’est certain que des gars comme ça vont avoir des chances, mais notre rôle c’est de les limiter», a expliqué Mark Barberio après l’entraînement matinal, soulignant au passage qu’il faudra jeter un œil particulier à la jeune sensation Jack Eichel. «Un gars comme Eichel est peut-être rapide et a de bonnes mains, mais il faut limiter son espace, surtout en zone neutre. »

- Si les choses ne vont pas très bien pour les Canadiens à l’étranger, la situation est bien différente lorsqu’ils sont devant leurs partisans au Centre Bell. Ils n’ont pas subi la défaite en temps règlementaire au cours des sept derniers matchs et se sont inclinés une seule fois au cours de cette séquence, en tirs de barrage, contre les Predators de Nashville, le 22 février.

«Depuis le premier match que j’ai disputé au Centre Bell, j’ai toujours trouvé que cet endroit était spécial. Je me souviens, j’avais 18 ans, il n’y avait pas eu de matchs préparatoires et c’était rempli pour amorcer l’année. C’était incroyable », a lancé l’homme de l’heure, Alex Galchenyuk, fort de ses neuf buts à ses huit derniers matchs.

«D’avoir un tel appui des partisans, même dans l’adversité, ça démontre à quel point ça compte pour eux. Ils sont derrière nous. C’est une religion ici et c’est incroyable de pouvoir en faire partie », a renchéri Galchenyuk qui compte maintenant 44 points à sa fiche cette saison.

- La participation de Lars Eller à la rencontre de jeudi soir demeure encore incertaine. L’attaquant a patiné avec ses coéquipiers en matinée et une décision sera prise avant le match dans son cas.

«C’est une possibilité que je sois en uniforme. J’y vais un entraînement à la fois, mais je me sens assez bien pour penser que je peux jouer ce soir », a lancé Lars Eller, lui qui a raté la rencontre de mardi contre les Stars. «Il n’y a pas vraiment de zone grise en ce moment. Si je me sens assez bien pour jouer, ils vont le savoir. »

- Nathan Beaulieu a patiné, vêtu de son équipement complet. Pour leur part, Daniel Carr et Brian Flynn ont foulé la glace vêtus seulement d’un survêtement de sport et d’un casque. De son côté, Carey Price a sauté sur la patinoire en compagnie de Stéphane Waite après la fin de l’entraînement.

- Après avoir disputé six rencontres depuis son plus récent rappel Michael McCarron commence à se sentir de plus en plus à l’aise dans les mandats que lui confie Michel Therrien.

«Je me sens mieux avant les matchs maintenant. Ce n’est pas aussi stressant qu’au début. Je sais à quoi m’attendre et le processus se fait plus en douceur », explique McCarron qui souligne que la marche reste haute entre l’AHL et la LNH. «C’est bien plus difficile sur le corps. Tu dois vraiment prendre soin de toi. C’est rapide et tu dois vraiment être prêt à 100% pour chaque match.»

Si personnellement les choses sont différentes, McCarron convient que c’est également le cas au niveau systémique.

«Les systèmes sont établis. Si tu ne suis pas, tu ne joues pas. Ce qui fait que tout le monde est à la bonne place au bon moment et tu sais quoi faire dans toutes les situations », ajoute l’attaquant repêché en première ronde en 2013. «Tu n’as pas toujours à couvrir quelqu’un. Tu fais ton travail et tout est plus fluide. »

- La rencontre débute à 19h30 HNE au Centre Bell. Elle est télédiffusée sur les ondes de RDS, SN et SN360.

VOIR AUSSI
Échos de vestiaire en vrac
Face à face: Canadiens vs. Sabres
Septième édition du Radio-Téléthon au profit de la Fondation des Canadiens pour l’enfance  

En voir plus