Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Jour de match: Canadiens vs. Rangers #3

par Staff Writer / Montréal Canadiens

- Tous les joueurs, sauf l’attaquant Brandon Prust, ont participé à l’entraînement matinal optionnel au Madison Square Garden. Michel Therrien a toutefois confirmé qu’il était disponible pour le match de ce soir. Questionné à savoir s’il allait effectuer des changements à son alignement, le pilote du Tricolore n’a pas dévoilé son jeu, même si la question lui a été posée à deux reprises.

« Je suis très content que tu t’essayes », de répondre Therrien, le sourire bien pendu aux lèvres. « Honnêtement, je vais dévoiler mon alignement ce soir. Il pourrait y avoir des ajustements. »

- Tel que confirmé mercredi, Dustin Tokarski prendra part à son deuxième match en carrière en séries. Lors de sa première sortie lundi soir au Centre Bell, Tokarski a réalisé 27 arrêts dans la défaite. Bien que le jeune de 24 ans n'en soit qu’à ses premiers pas en séries dans la LNH, il ne s’agit pas de ses premiers matchs où l’enjeu est crucial, lui qui a remporté par le passé la coupe Telus au niveau midget, la coupe Memorial, la médaille d’or au Championnat mondial de hockey junior et la coupe Calder dans la Ligue américaine, un curriculum qui impressionne ses coéquipiers.

En vrac: Michel Therrien

« Nous avons beaucoup confiance en lui », a expliqué Max Pacioretty à propos du natif de Humboldt en Saskatchewan. « Il est un très bon gardien de but. J’ai récemment appris tous les succès qu’il a connus aux niveaux précédents et cela en dit long sur sa personnalité et son caractère. Il ne semblait pas nerveux lors du dernier match dans une situation où on serait en droit de s’y attendre. Il était confiant et il a joué un très bon match. On a besoin qu’il continue de jouer comme ça. »

- Toujours à la recherche d’un premier but en sept avantages numériques depuis le début de la série en plus d’en avoir alloué quatre en dix occasions à court d’un homme, le Tricolore sait qu’il devra remporter la bataille des unités spéciales s’il désire revenir dans cette série.

« Nous devons être meilleurs pas seulement en avantage numérique, mais en désavantage numérique. Les unités spéciales nous ont permis de nous rendre où nous sommes », d’avouer Therrien alors que le jeu de puissance présente un pourcentage d’efficacité de 26,3% et 80% avec un homme en moins. « Après les deux premiers matchs, nous nous devons d’être meilleurs si nous voulons connaître du succès. Il faut faire quelques ajustements, mais il faut aussi revenir à la base, prendre de meilleures décisions. Notre jeu de puissance doit être un peu plus intense. En désavantage numérique, nous avons perdu des bagarres qui ont fait en sorte que les Rangers ont pu profiter de leur jeu de puissance. »

- Même si les Canadiens se sont offert un bombardement en règle sur Henrik Lundqvist lors du match numéro 2 présenté au Centre Bell lundi en réalisant 41 tirs au but, ils savent qu’ils devront rendre la vie du gardien suédois un peu plus ardue s’ils veulent voir la lumière rouge plus souvent.

« Je l’ai dit lors du dernier match, s’il voit la rondelle, il va faire l’arrêt », d’indiquer Josh Gorges. « Il est aussi bon que ça. Nous devons être dans sa face. Le faire jouer profondément dans son filet. Rendre sa vie misérable et être là pour les deuxièmes chances. Ce n’est pas facile de le battre à un contre un. On doit lui rendre la vie plus difficile. »

- Si la situation se fait pressante, même si les Kings et les Rangers sont des preuves plutôt récentes qu’une série ne se gagne pas après trois matchs, les joueurs des Canadiens sont loin d’avoir sorti le bouton « panique » après avoir perdu les deux premiers matchs de la série au Centre Bell.

« C’est une tout autre histoire que d’accuser un retard de 3 à 2 dans la série contre Boston, mais nous devons jouer avec le même sentiment d’urgence », de mentionner Dale Weise. «Lorsque tu es en retard 3 à 2 dans une série, tu ne paniques pas, mais l’urgence est là. La série est 2 à 0 en leur faveur, mais nous sommes une bonne équipe sur la route. Nous sommes confiants et je crois vraiment que nous allons offrir un bel effort ce soir. »

Ayant amorcé sa carrière dans la LNH avec les Rangers, Weise connaît une chose ou deux sur l’énergie qui régnera à l’intérieur de l’aréna la plus reconnue au monde.

« C’est un excellent édifice où jouer », de poursuivre Weise. « Il y a plus d’excitation de jouer ici qu’à Boston. Je crois que c’est un peu plus hostile ici. C’est tellement un grand édifice. L’atmosphère est incroyable. Nous sommes toutefois confortables sur la route. Je ne peux pas mettre mon doigt sur le pourquoi, mais nous sommes vraiment confortables lorsque nous jouons sur la route.»

- Le gardien Mike Condon a accompagné l’équipe à New York, mais n’a pas pris part à l’entraînement. Michel Therrien s’est fait un plaisir d’expliquer la présence du jeune gardien dans le Big Apple.

« C’est très simple », d’affirmer Therrien. « S’il arrive quelque chose à notre gardien de but, nous avons droit d'avoir un troisième gardien de but sur le blanc. On avait le choix entre Patrick Langlois, qui est notre assistant au gérant de l’équipement ou Mike Condon donc… »

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com


En voir plus