Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Jour de match: Canadiens vs. Maple Leafs

par Staff Writer / Montréal Canadiens

- Les Canadiens ont tenu un entraînement matinal optionnel au Air Canada Centre en vue de la rencontre en soirée avec les Maple Leafs de Toronto.

- Les attaquants Lars Eller, Alex Galchenyuk, George Parros, Dale Weise, Travis Moen, Brian Gionta, Ryan White et Brendan Gallagher étaient présents. Alexei Emelin, P.K. Subban, Mike Weaver, Andrei Markov, Douglas Murray et Jarred Tinordi étaient les défenseurs sur la glace.

- Carey Price n’a pas participé à l’entraînement matinal. C’est toutefois lui qui sera devant le filet de la formation montréalaise samedi soir. Il s’agira d’un 52e départ pour le gardien de 26 ans cette saison, lui qui est en quête d’une 29e victoire en 2013-2014. Cette saison, Price présente une fiche de 1-2-0, avec une moyenne de buts alloués de 3,38 et un pourcentage d’efficacité de 0,903.

- L’entraîneur-chef Michel Therrien a décidé de faire quelques changements à sa formation pour la rencontre avec les Leafs. Après avoir raté les cinq dernières rencontres du Tricolore, Rene Bourque réintègrera la formation, alors que Ryan White sera laissé de côté. Bourque s’est entraîné en compagnie d’Alex Galchenyuk et de Brian Gionta lors de l’entraînement de vendredi. En défensive, Jarred Tinordi ne sera pas de l’affrontement. C’est Douglas Murray qui prendra sa place, lui qui avait été jumelé avec Mike Weaver lors de l’entraînement de vendredi matin, à Brossard.

«On veut qu’il joue avec intensité, qu’il soit une présence sur la glace, qu’il excelle en désavantage numérique et qu’il soit solide dans les coins de patinoire, des éléments où on sait qu’il est capable de bien performer», a souligné Michel Therrien qui assure que la décision de préférer Murray à Tinordi n’a rien à voir avec la fin de rencontre de jeudi contre les Blue Jackets.

Douglas Murray fera un retour contre l’équipe qui décerne le plus de mises en échec dans la LNH, Toronto étant au premier rang avec 2 252 coups d’épaules en 71 matchs en 2013-2014. Le défenseur suédois format géant tentera de faire sentir sa présence contre les rivaux de l’Ontario.

«Tu veux toujours jouer. Tu ne joues pas au hockey pour regarder. J’aime à penser que je peux avoir un impact à chaque rencontre, peu importe l’adversaire que nous affrontons », a expliqué Murray qui est au deuxième rang de l’équipe au chapitre des mises en échec, tout juste derrière Alexei Emelin avec 130. «C’est le moment plaisant de la saison. Tu obtiens autant de points pour une victoire maintenant qu’au début de la saison, mais à mesure que les séries approchent, le sentiment d’urgence est de plus en plus présent. L’intensité est là et c’est plaisant. C’est facile de se pousser à fond pour ces matchs. Tu dois être aux aguets tout le temps. »

- Avec 11 matchs à faire au calendrier et 22 points potentiels à aller chercher, les Canadiens savent bien où ils se trouvent au classement dans la Conférence de l’Est. Affrontant des rivaux de l’Est pour une potentielle place dans les séries, les Canadiens sont seulement trois points devant les Leafs avec le même nombre de matchs joués et font partie des trois meilleures équipes de la division Atlantique, alors que Toronto tentera de réduire l’écart et quitter leur position de «quatrième as » où ils se retrouvent en ce moment.

«Je crois qu’on joue du hockey de séries depuis un moment déjà », a mentionné P.K. Subban qui a fait une rare exception à sa règle de ne pas parler les jours de match. «Quand tu es dans une position où tu peux cimenter ton rang dans les séries ou que tu te bats pour avoir l’avantage de la glace, l’important, c’est que tout le monde doit jouer le même style que dans les séries. On ne peut pas seulement activer l’interrupteur quand les séries commencent. Il faut s’y préparer et jouer ce genre de hockey dès maintenant. »

«À ce moment-ci de l’année, tu dois être prêt à jouer chaque soir», a ajouté Subban. «Les points sont tellement importants à ce moment-ci. Chaque équipe, peu importe le classement, se bat pour quelque chose. Chaque match sera difficile à partir de maintenant. »

VOIR AUSSI
Échos de vestiaire en vrac
Face à face: Canadiens - Maple Leafs

En voir plus