Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Jour de match: Canadiens vs. Capitals

Radulov et Shaw disputeront un premier match dans l'uniforme tricolore.

par Canadiens de Montréal @canadiensmtl / canadiens.com

Le Tricolore s'est entraîné mardi matin au Complexe Sportif Bell de Brossard, au lendemain d'une défaite de 3 à 2 face aux Devils du New Jersey en ouverture du calendrier des matchs préparatoires.

Michel Therrien utilisera son deuxième groupe pour la rencontre, c'est donc dire qu'aucun des joueurs qui étaient en uniforme lundi soir ne le sera mardi.

Tweet from @CanadiensMTL: L'alignement pour le match de ce soir. / Tonight's lineup against Washington. #GoHabsGo pic.twitter.com/seSDFi0zEa

Parmi les 20 nouveaux joueurs dans l'alignement, on retrouve Andrew Shaw et Alexander Radulov, tous deux acquis cet été par le Tricolore, qui disputeront un premier vrai match devant leurs nouveaux partisans.

« L'atmosphère au Centre Bell est simplement incroyable, toute la ville est derrière toi et te supporte. C'est très plaisant de jouer dans ce genre de conditions», de dire Shaw, qui sera utilisé à la droite de Brian Flynn et Alexander Radulov face aux Capitals. «Il [Radulov] est compétitif, il travaille fort, il aime jouer. Il est tellement patient avec la rondelle, il fait des beaux jeux. Je suis très heureux de l'avoir dans notre équipe.»

Video: Shaw à propos de son premier match au Centre Bell

L'attaquant russe avait lui aussi des bons mots pour ses compagnons de trio.

«Ce sont des bons gars, ils travaillent fort, c'est la chose la plus importante. Ils n'ont pas peur d'aller dans les coins et devant le filet. Je vais faire la même chose», d'indiquer Radulov. «Nous n'avons pas la chimie que nous voulons pour l'instant parce que ça fait une semaine que le camp est commencé, mais nous voulons travailler fort, patiner, jouer dur et envoyer la rondelle au filet. C'est ce que nous allons faire ce soir.»

Video: Max Pacioretty sur son retour à Montréal

Deux visages familiers étaient de retour dans le vestiaire du Tricolore mardi matin, soit ceux de Max Pacioretty et Tomas Plekanec, de retour de Toronto pour la Coupe du monde.

«C'était une bonne expérience. Évidemment, nous n'avons pas obtenu le résultat souhaité. C'était comme entrer en séries éliminatoires dès le début», d'indiquer Pacioretty, qui a vu son équipe être éliminée du tournoi après la défaite face au Canada mardi dernier. «C'était un rythme très rapide et plaisant à jouer.»

Un rythme un peu plus intense que ce à quoi ils sont habitués pour du hockey de septembre.

«Ça nous met assurément un peu plus en forme. La vitesse est là. On ressent évidemment un peu plus les petits bobos quand tu joues comme ça aussi tôt dans la saison, mais c'est un bon début et ça augure bien pour le reste du camp», d'assurer le capitaine, qui pourrait voir de l'action jeudi face aux Sénateurs d'Ottawa, si tout va bien. «Je suis très content de la façon dont je patinais à la Coupe du monde. C'est un aspect de mon jeu sur lequel je compte beaucoup, donc je me sens bien.»

Si Pacioretty est heureux de retrouver ses coéquipiers, c'est aussi le cas à l'inverse.

«C'est bien de le revoir, c'est un chic type», de souligner Shaw. «C'est un de ces leaders desquels tu veux apprendre. Tu peux voir qu'il est aussi le genre de gars à vouloir apprendre des autres. Il veut pousser ses coéquipiers au maximum et rendre l'équipe meilleure.»

Video: Charles Hudon à propos de son camp

Charles Hudon a avoué être plus calme que par le passé durant le camp d'entraînement lorsqu'il a rencontré les médias après l'entraînement matinal. Le Québécois devrait être utilisé à la droite de Michael McCarron et Stefan Matteau mardi soir face aux Capitals.  

«Je me sens plus à l'aise sur la patinoire, j'ai moins de stress. Mes faits et gestes sont regardés, mais je me sens moins surveillé, je me sens plus dans ma bulle que par le passé», de confier Hudon. «Oui, les dirigeants nous observent pendant les pratiques, mais je serre moins mon bâton dans mes mains.»

«C'est quand même le premier match de ma saison, il faut que je sois prêt. Tout ce que j'ai appris dans le gymnase cet été, je dois le mettre en application sur la glace», de poursuivre l'attaquant. «Je dois travailler fort et continuer à faire ce que je fais de bien depuis le début le camp.»

En voir plus