Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Jour de match: Canadiens @ Predators

par Staff Writer / Montréal Canadiens

- Les Canadiens ont tenu un entraînement matinal complet au Bridgestone Arena de Nashville, en vue de la rencontre en soirée avec les Predators.

- Les hommes de Michel Therrien sont en quête d’une quatrième victoire de suite. Ceux de Peter Laviolette de leur côté, présentent le deuxième plus haut total de victoires à domicile dans la LNH.

Pour Therrien, l’analyse des X et des O est relativement complexe quand on affronte une équipe comme les Predators, eux qui se retrouvent au troisième rang dans l’Ouest, à seulement trois points d’Anaheim et du premier rang.

«C’est une équipe qui met beaucoup de pression. Ils ont une bonne défensive, un excellent gardien de but et beaucoup de rapidité à l’attaque. Ils mettent une pression énorme sur l’équipe adverse et c’est dur de jouer contre eux », explique l’homme derrière le banc des Canadiens qui a vu ses joueurs marquer 14 buts, contre seulement sept accordés à l’adversaire au cours des cinq derniers matchs. «De notre côté, il va falloir s’assurer d’avoir une bonne exécution, de sauter sur les rondelles libres. Il faudra jouer sur la pointe des pieds et on devra mettre beaucoup de pression sur eux. »

- Le pilote du Tricolore a confirmé que Torrey Mitchell réintègrerait l’alignement mardi soir, après avoir raté les quatre dernières rencontres en raison d’une blessure au haut du corps. C’est Manny Malhotra qui sera laissé de côté. En défensive, Nathan Beaulieu prendra la place de Tom Gilbert, qui n’a pas fait le voyage jusqu’à Nashville en raison d’une blessure au haut du corps.

- Carey Price amorcera un 60e match cette saison. Il présente une fiche de 2-3-0 contre Nashville, avec une moyenne de buts alloués de 2,17 et un pourcentage d’arrêt de 0,943, en cinq départs. Son vis-à-vis, Rinne, présente une fiche de 3-1-1 contre le Tricolore, accordant seulement six buts en cinq départs. Ayant eu la chance de jouer contre Pekka Rinne à quelques reprises lors de son passage au Colorado, P.-A. Parenteau donne toutefois l’avantage à son coéquipier Price. Il faut d’ailleurs noter que Parenteau a accumulé huit points en seulement sept matchs contre Nashville, incluant trois buts.

«Ce sont deux gars bien différents. Mais je crois que Carey a démontré des choses cette saison qui ne s’étaient jamais vues dans l’histoire de la LNH. D’après moi, c’est lui le meilleur», a lancé Parenteau, qui a toutefois mis l’accent sur les qualités morphologiques et athlétiques de Rinne pour expliquer les succès du gardien numéro deux de la LNH au chapitre des victoires, derrière Price bien sûr. «C’est un gars qui a de grandes jambes et de grands bras. Il n’est jamais battu. C’est un excellent gardien. Je l’ai affronté pas mal quand j’étais à Denver. Il est différent de Carey, mais ce sont certainement les deux meilleurs de la LNH. »

- Si les Predators représentent une bonne force de frappe à l’offensive, la même chose peut être dite à propos de leur puissance de feu en défensive. Leur capitaine, Shea Weber, fait partie des meilleurs défenseurs de la LNH et son ancien coéquipier aux Jeux olympiques, P.K. Subban a tenu à le rappeler encore une fois avant la rencontre de mardi.

«Je n’aime pas parler des joueurs des autres équipes, mais Shea a tellement fait pour la Ligue en si peu de temps. Il fait partie de l’élite de la Ligue en ce moment. Il va probablement être reconnu comme étant un des meilleurs du sport. J’ai du respect pour lui », a offert Subban, qui a remporté l’or aux côtés de Weber en 2014, à Sotchi. «Cela étant dit, je dois me concentrer sur mon travail. Je ne peux porter mon attention que sur lui, même si c’est leur leader, leur capitaine. »

Il devra toutefois se concentrer sur lui si jamais les Canadiens tombent à court d’un homme. Weber est la définition même d’un quart-arrière, avec un tir de la pointe dévastateur. Il faut se souvenir que Weber a établi la marque pour le deuxième tir le plus rapide de l’histoire en janvier dernier dans le cadre du Match des étoiles, avec un boulet à 108,5 mph.

«Ça ne prend pas seulement que du courage pour bloquer ses tirs. Je n’entrerai pas dans les détails, mais ça prend bien plus que du courage. Il peut briser votre cheville, fracasser votre jambe. Voilà à quel point il est puissant », souligne Subban, qui compte sept points de plus que Weber cette saison. «Il faut en tenir compte et lui enlever temps et espace. Je le sais, j’aime bien tirer la rondelle aussi. Si tu donnes du temps et de l’espace à un joueur, il peut blesser quelqu’un. Ce n’est pas pour rien que Pricey a tout cet équipement. »

- La rencontre débute à 20h, heure de l’Est et elle est diffusée sur les ondes de RDS et de Sportsnet East.

VOIR AUSSI
Échos de vestiaire
Face à face: Canadiens @ Predators
Le dernier mille
Carburer au changement
L’inébranlable

En voir plus