Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Jour de match: Canadiens @ Penguins - 13 oct. 2015

par Staff Writer / Montréal Canadiens

- Les Canadiens ont tenu un entraînement matinal au Consol Energy Center de Pittsburgh, en vue de leur affrontement en soirée face aux Penguins. Il s’agissait d’un premier entraînement pour les Canadiens depuis leur victoire de dimanche à Ottawa, la troupe de Michel Therrien ayant bénéficié d’une journée de congé lundi.

- Après avoir cédé sa place à Mike Condon le temps d’un match, Carey Price retrouvera sa place devant le filet du Tricolore. Le cerbère présente une fiche en carrière de 10-10-3 contre les Penguins, avec une moyenne de buts alloués de 2,93 et un pourcentage d’arrêts de 90,8%. Son vis-à-vis devrait être Marc-André Fleury, qui présente une fiche de 18-10-3 contre les Canadiens, mais qui leur accorde en moyenne 3,01 buts et présente une efficacité en deçà de 90%, à 89,7%

- Michel Therrien a annoncé qu’il n’effectuerait aucun changement à sa formation en vue de la rencontre de mardi soir à l’exception bien sûr de Carey Price. C’est donc dire que Paul Byron devra encore patienter avant d’enfiler le chandail des Canadiens pour la première fois.

- Même s’il a vu son avantage numérique marquer qu’un seul but en 14 occasions depuis le début de la saison, Therrien aime beaucoup mieux jeter un coup d’œil du côté des victoires, plutôt que de l’efficacité de son avantage. Néanmoins, avec trois victoires en banque, une bonne partie de l’entraînement matinal a été destiné à cette facette du jeu.

«À ce point-ci de la saison, on ne cherche pas nécessairement à marquer à tout coup. À cinq contre cinq nous sommes en mesure de générer du momentum et nous ne voulons certainement pas perdre ce momentum en raison d’un avantage numérique. Nous n’avons pas été en mesure de bien pratiquer puisque ça nécessite de la répétition », explique Michel Therrien au sujet de son attaque massive. «Quand quelque chose ne fonctionne pas, tu as tendance à retourner à des vieilles habitudes. C’est ce qui s’est passé lors des deux derniers matchs et ce n’était pas satisfaisant. Nous avons pris le temps ce matin de travailler là-dessus et de nous assurer qu’on ne perde pas de momentum en avantage numérique. »

- Dale Weise disputera un 100e match dans l’uniforme des Canadiens mardi soir à Pittsburgh. L’attaquant originaire de Winnipeg qui s’est amené à Montréal en provenance de Vancouver en février 2014, n’en revient toujours pas de voir à quel point le temps a passé vite depuis qu’il s’est joint aux Canadiens.

«Cent matchs avec cette équipe, c’est vraiment spécial, surtout que c’était mon équipe favorite dans ma jeunesse. C’est très cool. Je n’arrive pas à croire que c’est allé aussi vite», a avoué Weise qui a cumulé jusqu’ici 13 buts et 33 points en 99 matchs avec les Canadiens, mais qui est toujours en quête de son premier en 2015-2016. «En arrivant ici, c’était la première occasion que j’avais de jouer plus de cinq minutes par match. Et j’ai apprécié ça. Nous avons un bon groupe de gars. Nous avons une bonne équipe. Je m’attends à ce qu’on accomplisse beaucoup.»

- Les Penguins ont connu des difficultés à marquer en ce début de saison, marquant une seule fois en deux rencontres, à Dallas e en Arizona. Avec des joueurs comme Sidney Crosby, Evgeni Malkin et Phil Kessel dans leur arsenal, les Penguins sont dangereux. Jeff Petry est d’ailleurs d’avis que de les prendre à la légère serait une grave erreur.

«On sait ce qu’ils peuvent faire. On ne doit pas seulement regarder le résultat de leurs deux derniers matchs. L’attention doit être portée sur le match de ce soir», a insisté Petry, qui a été le troisième défenseur montréalais le plus jusqu’ici, avec une moyenne de 22:08 de temps de glace. «Je ne crois pas qu’ils seront passifs. Ils vont envoyer des tirs au filet et effectuer beaucoup de circulation. On doit faire un bon travail pour permettre à Price de voir les rondelles et pour enlever les gars de devant le filet pour ne pas qu’ils puissent profiter de rebonds. Avec ces gars-là, il faut être alerte. Ils peuvent faire d’excellents jeux s’ils ont la place pour le faire. On doit être dans leurs souliers durant tout le match. »

Tout comme Petry, l’entraîneur-chef des Canadiens saisit très bien le défi qui se présente devant lui, surtout qu’il s’agira du match d’ouverture locale des Penguins.

«C’est un gros défi. Ils ont trois marqueurs qui ont la possibilité et le talent pour marquer 50 buts. On ne se le cachera pas, les Penguins c’est une équipe offensive et même s’ils n’ont pas été en mesure de gagner leurs deux matchs sur la route, on s’attend à ce qu’ils soient tout feu tout flamme ce soir. »

Formation contre les Penguins
Max Pacioretty – Tomas Plekanec – Brendan Gallagher
Lars Eller – Alex Galchenyuk – Alexander Semin
Tomas Fleischmann – David Desharnais – Dale Weise
Brian Flynn – Torrey Mitchell – Devante Smith-Pelly

Andrei Markov – P.K. Subban
Alexei Emelin – Jeff Petry
Nathan Beaulieu – Tom Gilbert

Carey Price

VOIR AUSSI
Face à face: Canadiens @ Penguins
Échos de vestiaire en vrac
Le soutien nécessaire 
En voir plus