Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Jour de match - 18 décembre 2014

par Staff Writer / Montréal Canadiens

-Les Canadiens ont tenu un entraînement optionnel jeudi matin, en vue de leur rencontre en soirée avec les Ducks d’Anaheim, au Centre Bell.

- Au total, 14 joueurs ont sauté sur la glace, incluant Mike Weaver, Bryan Allen et Lars Eller. Dans le cas de Allen et de Weaver, les deux joueurs ne sont pas encore prêts à revenir au jeu. Pour ce qui est d’Eller, une décision sera prise avant la rencontre en soirée. Il a toutefois patiné en compagnie d’Allen et Weaver après la fin de la séance d’entraînement officielle.

- Pour une troisième rencontre de suite, Brandon Prust devrait être jumelé à David Desharnais et Pierre-Alexandre Parenteau, une combinaison qui a fait des flammèches, les trois joueurs ayant obtenu un total de sept points lors des deux dernières rencontres, soit deux buts et cinq mentions d’aide.

Entraînement optionnel pour les Canadiens en marge de la rencontre avec les Ducks d'Anaheim.

«Ils jouent très bien en ce moment. Davey volait sur la glace lors du dernier match et j’essayais simplement de le suivre. P.-A. et lui font d’excellents jeux et c’est amusant de jouer à leurs côtés. Pour moi l’important est de bouger mes pieds, d’appuyer l’échec-avant et de leur donner la rondelle le plus souvent possible», souligne Prust, qui vient de franchir la barre des 400 matchs, disputant la rencontre numéro 402 de sa carrière dans le circuit Bettman contre les Ducks. «C’est amusant de jouer et d’obtenir des chances de marquer. Mais je dois quand même me concentrer sur mes forces, surtout en défensive, ne pas créer de revirements, envoyer des rondelles en fond de territoire et essayer de leur donner du temps et de l’espace.»

- Avant la rencontre avec les Ducks, une cérémonie en l’honneur de Saku Koivu aura lieu, question d’honorer celui qui a été, pendant dix ans, capitaine des Canadiens. Celui qui porte aujourd’hui le numéro 11 jadis porté par Koivu, Brendan Gallagher est bien conscient du poids relatif qui vient avec ces chiffres.

«Quand tu le portes, tu essaies de le représenter du mieux possible parce que tu sais que c’est ce qu’il a fait alors qu’il portait le 11. Je me souviens dans ma jeunesse, alors que je regardais le hockey, il était le cœur et l’âme de cette équipe, il se présentait chaque soir et jouait pour ses coéquipiers », se souvient Gallagher, qui n’avait que 16 ans lorsque Koivu a quitté le Tricolore. «C’était aussi une bonne personne et il représentait l’organisation des Canadiens aussi bien que les autres l’ont fait avant lui. En cette soirée où on honore Saku Koivu, je vais tenter de représenter le numéro 11 du mieux possible. »

Tout comme ça a été le cas lors du retrait du chandail de Guy Lapointe ou de l’hommage rendu à M. Jean Béliveau, les chances sont fortes pour que la cérémonie d’avant-match galvanise les troupes.

«La cérémonie risque de nous donner un petit extra et nous apporter de l’énergie, mais en même temps, ce sera la même chose pour eux aussi. Beaucoup de gars ont eu la chance de jouer avec lui et seront touchés par cette cérémonie », souligne Gallagher au sujet des Ducks, où Koivu a disputé les dernières saisons de sa longue carrière dans la LNH. «Ça va être un match amusant à regarder et à jouer, en espérant que nous en ressortions avec la victoire.»

- Après les défis que représentaient les Kings et les Canucks au cours de la semaine dernière, c’est une autre formation dominante de la LNH qui s’amène à Montréal. Les Ducks trônent au sommet de la LNH avec leur 47 points amassés en 33 matchs jusqu’ici cette saison.

«Il va falloir bien jouer. C’est une équipe qui sait comment gagner des matchs de hockey. Ils ont beaucoup de profondeur et de très bons joueurs à l’avant», poursuit Brendan Gallagher au sujet de l’adversaire pour la rencontre de jeudi soir. «Il faut faire ce qu’on sait faire pour connaître du succès. On doit se concentrer sur notre jeu de transition et avoir un échec-avant soutenu. Quand on est en mesure de faire ça, tout tombe en place. C’est important d’avoir un bon départ, on le dit souvent, mais c’est encore vrai. Et on devra essayer d’avoir un appui massif de la foule parce qu’on sait qu’après les cérémonies, il y aura beaucoup d’énergie.»

- Le match débute à 19h30 et sera présenté sur les ondes de RDS et de CITY Montréal.

VOIR AUSSI
Échos de vestiaire en vrac
Face à face
Lettre de la famille Béliveau
Impliqué dans toutes les facettes
Un honneur mérité

En voir plus