Skip to main content
Oficiální stránky Canadiens de Montréal

Jeu de l'année: Nouveau champion

par Staff Writer / Montréal Canadiens
Les Canadiens ont peut-être marqué plus de 240 buts au cours de la saison 2008-2009, mais les partisans se sont prononcés et le jeu de l'année canadiens.com est un arrêt spectaculaire de la mitaine par Carey Price.


Le vol de Carey Price a été littéralement propulsé vers les plus hauts sommets de notre compétition. Son parcours, parsemé d’embuches, n’a pas toujours été facile, mais il a su l’emporter par une marge de plus de 20 % à chaque tour.

La robustesse de Mike Komisarek qui «étampe» littéralement Evgeny Artyukhin du Lightning dans la baie vitrée a certainement été grandement appréciée des partisans des Canadiens au cours du match. Toutefois, opposé à lui, il y avait cet arrêt. À 88,85 %, vous avez plébiscité le cerbère du Tricolore dans la ronde la plus facile de son périple vers le couronnement.

La crème de la crème
Carey Price rejoint Andrei Kostitsyn parmi les champions du jeu de l'année canadiens.com
2008-09 Carey Price
2007-08 Andrei Kostitsyn
Les concurrents des rondes suivantes ont cependant montré un peu plus de résistance, mais jamais assez pour inquiéter le champion. En huitième de finale, un but de Higgins, qui déculotte tout le monde avec deux minutes à faire en temps réglementaire contre les Kings a récolté un peu plus de 36 % des suffrages. Ronde suivante, adversaire différent, même résultat. Avec le 2/3 des votes recueillis, Price élimine D' Agostini. Vient le tour de Robert Lang et de son jeu spectaculaire à l’encontre de Marc Staal et d’Henrik Lundqvist. Malgré toute la beauté du geste, la fluidité du gardien des Canadiens en sort vainqueur avec 64,7 % d’appuis.

Tout est en place pour la finale et c’est un fier compétiteur qui s’impose devant Price : Alex Tanguay. Avec un enchaînement de feintes magistrales et un tir parfait, Tanguay déjoue presque tous les joueurs sur la patinoire et loge le disque dans le fond du filet. Ce jeu lui vaudra la deuxième position au départ de la course. Après s’être frayé un chemin vers la grande finale, Tanguay se bute à un mur. Price se dresse une fois de plus. Quatre jours après la nomination des concurrents pour l’ultime ronde, les résultats sont enfin disponibles. C’est le récipiendaire de la coupe Molson pour la saison 2008-2009 que vous avez décidé d’honorer.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com

Voir aussi
Le tableau éliminatoire
La saison 2008-2009 revisitée
En voir plus