Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Jesperi et Kasperi Kotkaniemi réunis à Montréal

Jesperi Kotkaniemi n'avait pas vu son frère depuis le mois d'août. Il avait donc très hâte de recevoir sa visite en ville

par Matt Cudzinowski. Traduit par Pierre-Antoine Mercier @CanadiensMTL / canadiens.com

BROSSARD - Jesperi Kotkaniemi a récemment ajouté quelques supporteurs importants à sa section de partisans au Centre Bell.

Son frère âgé de 20 ans Kasperi a fait le grand voyage de la Finlande pour venir passer trois semaines à Montréal. Il a d'ailleurs assisté à son tout premier match de la LNH un peu plus tôt cette semaine alors que les Canadiens ont affronté les Blackhawks de Chicago.

Jesperi n'avait pas vu son frère depuis le mois d'août. Il était donc très heureux de l'accueillir à Montréal durant son séjour.

« C'est bien qu'il a pu venir ici pour voir quelques matchs », a dit Jesperi. « C'est plaisant de pouvoir partager ces moments dans la LNH avec lui ».

Le simple fait de retrouver son frère en compagnie de ses parents, Mikael et Kati dans l'amphithéâtre fut un moment très spécial pour le joueur de centre de 18 ans. Les frères ont toujours partagé une relation très étroite. 

« Nous avons toujours eu les mêmes amis et nous avons toujours joué au sein de la même équipe. Nous avons tout fait ensemble », a mentionné Jesperi. « Nous n'avons pu vraiment de temps libres dorénavant, alors j'essaie d'en profiter au maximum quand je suis avec eux ».

Onnea veli!

A post shared by Kasperi Kotkaniemi (@kasperikotkaniemi) on

Même s'il est désormais habitué d'avoir des membres de la famille dans les gradins, le numéro 15 des Canadiens savoure encore chaque occasion qu'il a de jouer devant des visages familiers. D'ailleurs, son grand-père et sa grand-mère sont également en ville. 

« C'est énorme. Nous ne venons pas d'une grosse ville. C'est plaisant que tout le monde ait la chance de venir ici et de voir à quoi ressemble l'ambiance lorsque nous gagnons », a expliqué Jesperi. « C'est comme si les séries étaient déjà amorcées. C'est le fun de les avoir avec moi pour ces matchs importants ».

Du côté du logement, Kotkaniemi a plaisanté en affirmant que l'arrivée de Kasperi a rendu les choses un peu plus chaotiques à son logement du Vieux-Montréal. Mais cela ne le dérange pas du tout.

« Il y a beaucoup de monde à nouveau. Je me sens comme à la maison. Nous faisons du bruit tout le temps », a admis Jesperi. « Il y a toujours quelqu'un qui parle dans mon petit logement. C'est le fun. Nous parlons beaucoup de hockey. J'adore ça ».

🎾🎾🎾

A post shared by jesperi kotkaniemi (@jesperikotkaniemi) on

Support mutuel

Tandis que Jesperi profite de chaque moment de sa saison recrue avec les Canadiens, Kasperi évolue avec l'équipe de hockey de leur ville natale à Pori.

Kasperi est un gardien de but. Il a fait ses débuts dans la Ligue d'élite de Finlande avec le grand club en décembre dernier.

Et Jesperi ne pourrait pas être plus fier.

« C'est très bien. Il a finalement eu sa chance. Il a toujours été un bon gardien, mais tout le monde a toujours dit qu'il était trop petit. Je ne vois pas ça comme un problème », a dit Jesperi à propos du cerbère de 5pi9p. « Il a toujours bien fait, peu importe l'endroit où il a joué. Il a finalement le respect qu'il mérite et il fait bien son travail. Il est exactement là où il devrait être ».

♠️

A post shared by Kasperi Kotkaniemi (@kasperikotkaniemi) on

La paire a parlé beaucoup de stratégie durant leurs conversations longue distance.

« Même s'il est un gardien de but, il adore parler de ce que les joueurs font durant les matchs en général. Il me donne des conseils à propos de ce qu'il voit et de comment m'aider à marquer plus de buts », a expliqué Jesperi. « De mon côté, j'essaie de l'aider puisque j'ai de l'expérience dans la Liiga. Je veux lui apprendre comment les choses fonctionnent quand tu es un joueur professionnel ».

Jesperi n'aurait d'ailleurs aucun problème à ce que les Canadiens ajoutent Kasperi au sein de leur système.

« Nous ne pouvons qu'espérer que Montréal le repêche », a dit Jesperi avec un sourire ».

En voir plus