Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Faire du sept un chiffre chanceux

Après avoir signé un contrat avec les Canadiens, Addison vise maintenant la coupe Memorial

par Joanie Godin @canadiensmtl / canadiens.com

MONTRÉAL - Il est plutôt rare qu'un joueur repêché dans les derniers tours du repêchage finisse par percer une formation de la Ligue nationale. Mais il y a aussi des belles surprises. On n'a qu'à penser à Henrik Zetterberg, des Red Wings de Detroit (210e au total en 1999) ou encore à Brendan Gallagher, des Canadiens de Montréal, qui avait été choisi au cinquième tour, 147e au total en 2010.

Jeremiah Addison espère pouvoir imiter ces joueurs et un jour porter régulièrement l'uniforme tricolore. L'ailier gauche a été choisi au 207e rang en 2015, sur un total de 210 sélections.

Cette année, l'Ontarien de 20 ans a connu un bon camp d'entraînement avec les Canadiens, ce qui lui a permis de disputer un match hors-concours contre les Maple Leafs de Toronto, le 2 octobre. Addison a obtenu 14 min 18 s de temps de glace et a dirigé un tir, en plus de distribuer six mises en échec.

Ce séjour dans la cour des grands l'a grandement aidé pour la suite des choses.

«J'ai tellement appris de plein de joueurs, notamment qu'il faut toujours que tes pieds soient toujours en mouvement et que tu dois pouvoir lire tous les jeux», a-t-il indiqué.

Addison a fait ce que tout jeune se doit de faire lorsqu'il se retrouve dans un vestiaire de la LNH.

«Quand tu es là, tu veux vraiment y rester, alors tu travailles fort et tu te transformed en éponge en absorbant absolument tout», a-t-il admis.

Addison se décrit comme «un joueur qui joue bien dans les deux sens, bon en défense.»

«Je suis capable de faire des jeux offensifs, mais je suis un bon joueur défensif», a précisé le natif de Brampton, ajoutant que sa vitesse est une de ses plus grandes forces.

À 6 pi et 182 lb, Addison n'est peut-être pas le plus gros, mais il démontre tout de même de la robustesse sur la glace.

«Une autre de mes forces, c'est ma volonté à aller dans les mêlées, à me salir les mains», a indiqué le joueur qui compare son style à celui de Brendan Gallagher ou de Daniel Carr.

Son objectif cette saison est donc d'améliorer ces deux aspects.

«Je dois travailler pour simplement être plus gros, plus fort pour avancer. Je veux être plus rapide», a dit le jeune attaquant.

Objectif : coupe Memorial

Addison aurait pu faire le saut chez les professionnels cette saison, mais il écoulera plutôt sa dernière année chez les juniors. Au cours de l'été, il a été échangé des 67's d'Ottawa aux Spitfires de Windsor.

Cette transaction ne pouvait mieux tomber pour lui, puisque les Spitfires accueilleront le tournoi de la Coupe Memorial en mai 2017.

«Quand j'ai appris que j'étais échangé à Windsor, j'étais très emballé de l'occasion qui s'offrait à moi. Je suis un des plus vieux de la Ligue de l'Ontario, alors c'est très excitant de savoir que je serai à la Coupe Memorial», a-t-il confié.

Les Spitfires comptent également dans leurs rangs un autre espoir du Tricolore; le défenseur de 18 ans Mikhail Sergachev.

Addison et Sergachev sont d'ailleurs voisins de casiers dans le vestiaire. Comme ils ont tous les deux eu un avant-goût de la LNH - Sergachev a passé le mois d'octobre avec le grand club, prenant part à trois matchs en saison régulière -, ils discutent beaucoup de leurs récentes expériences.

«On partage différentes choses. On a tous les deux tellement appris en regardant les gars. Tu apprends tellement dans les entraînements juste en les voyant manier le bâton, en observant leur éthique de travail. On en a parlé tous les deux et nous sommes excités. Quand tu as vu tout ça, tu veux t'y rendre», a mentionné Addison.

Ce dernier a d'ailleurs vu une nette différence dans le jeu de son coéquipier après son retour de la LNH.

«On peut voir qu'il a passé beaucoup de temps avec l'équipe, car il a poli son jeu. Mais maintenant qu'il est avec nous, il est prêt à saisir l'occasion qui s'offre à nous», a-t-il mentionné.

Même si la prochaine année sera déterminante pour lui, Addison ne ressent pas nécessairement de pression supplémentaire à sa dernière saison chez les juniors.

«On a un bon groupe de gars avec les Spitfires. On a tous confiance l'un envers l'autre. Je ne dirais pas qu'il y a de la pression, mais on est tous excités de sauter sur la patinoire. Mes buts pour le moment sont donc seulement de remporter la coupe Memorial», a dit Addison, qui a atteint un autre de ses objectifs en signant un premier contrat professionnel avec les Canadiens, le 24 mars.

Passionné de lecture - et de casse-tête sur son iPad! -, Addison poursuivra également ses études en psychologie au cours des prochains mois.

«Je prends des cours de psychologie en ligne depuis l'an passé. Ce que j'aime, c'est juste le fait de pouvoir étudier l'être humain, car c'est fou tout ce qu'il peut faire», a dit le jeune homme.

En voir plus