Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Je me souviens

par Staff Writer / Montréal Canadiens
NEW YORK –  C’est en séries que naissent les vraies rivalités. Et c’est la saison suivante qu’elles se poursuivent.


En visite au Madison Square Garden, là où leur parcours avait abruptement pris fin au printemps dernier, les Canadiens avaient décidé de ne pas s’en laisser imposer par les Rangers. Résultat des courses, aucun but pendant 55 minutes de jeu, mais de nombreuses pénalités, des empoignades après le coup de sifflet et un combat. Voilà de quoi a été ponctué ce match, digne d’une vraie rencontre de séries.

«Je pense seulement que nous sommes deux équipes qui commencent à vraiment se détester. Quelques mises en échec ici et là, du jeu physique, c’est ça qu’on veut. C’est le genre de match où notre vrai caractère sort», a souligné Dale Weise qui a obtenu quatre tirs au but, en plus de terminer avec une mention d’aide sur le but de Pacioretty. «Je me sens bien, très bien. C’était vraiment un bel effort collectif de la part de tout le monde. Nous avons eu beaucoup d’occasions de marquer, mais nous n’avons pas paniqué, même quand la marque restait 0 à 0. »

D’ailleurs parmi les occasions de marquer, on compte un tir de Weise en première période, tir qui, selon la plupart des observateurs a pénétré la muraille Henrik Lundqvist. Toutefois, les arbitres et les officiels de la LNH à Toronto étaient d’un avis différent, le but n’étant pas accordé.

Si les joueurs des deux équipes étaient en mode séries, on peut en dire autant des gardiens de but, qui ont livré des performances incroyables. Carey Price n’avait d’égal que son vis-à-vis Henrik Lundqvist, les deux gardiens étoiles au sommet de leur art, se signalant tout au long de la rencontre.

«Hank [Henrik Lundqvist] a vraiment bien joué. Les deux équipes ont joué de façon très solide défensivement. Un but, c’est tout ce qui a fait la différence ce soir », a lancé Carey Price, qui, grâce à sa performance, enregistrait un sixième jeu blanc en carrière contre les Rangers. «C’est le genre de match que tu veux gagner en tant qu’équipe. C’est amusant de gagner un match 6 à 5, mais si tu veux vraiment connaître du succès, tu dois être en mesure de mettre la main sur ces matchs à pointage bas serré. Ce soir, c’est nous l’équipe qui part avec les deux points. »

C’est finalement le fin tireur du Tricolore, Max Pacioretty, qui a réussi à tromper la vigilance de Lundqvist, grâce à un tir de loin qui a surpris l’homme masqué suédois.

«C’était vraiment un match de séries », a lancé Pacioretty , qui a fait scintiller la lumière rouge pour une 22e fois cette saison. «Nous avons joué avec acharnement. On les a fait travailler et ils ont fait la même chose. Ce sont deux équipes avec un style semblable, rapide, mais qui joue de façon serrée aussi. Nous avons aimé notre façon de jouer et nous devons bâtir là-dessus. »
Les Canadiens quittent donc le domicile des Rangers avec une 31e victoire en poche. Si les deux points étaient importants, de gagner au Madison Square Garden l’était encore plus pour les hommes de Michel Therrien, qui ont du même coup procédé à un genre d’exorcisme.

«Nous n’avons pas connu autant de succès que nous l’aurions voulu dans cet amphithéâtre. Cétait important pour nous d’arriver ici et de jouer un bon match de route. La dernière fois que nous les avions affrontés, ils avaient dominé et en séries, nous n’étions pas contents des résultats », s’est souvenu Pacioretty, qui a été l’attaquant le plus utilisé par Michel Therrien avec 24:01 de temps de jeu. «Ce soir, nous repartons avec la victoire et nous nous en souviendrons la prochaine fois que nous viendrons ici. »

Gageons que Max Pacioretty ne sera pas le seul à ce souvenir de cette victoire. Surtout que le prochain affrontement entre les deux équipes cette saison à New York, s’il a lieu, sera de nouveau, en séries éliminatoires.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Faits saillants: Canadiens-Rangers
Le jeu des chiffres - 29 janvier 2015
Vaincre ses démons
Frais et dispo
 

En voir plus