Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Jamais deux sans trois

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL --  L’adage « Jamais deux sans trois » a sa raison d’existence. L’heure est arrivée dans la LNH en 2009 pour lui donner une autre fois raison.


Avant cette saison dans la LNH, 155 séries quatre de sept ont vu l’une ou l’autre des équipes se forger une solide avance de 3 à 0 dans une série. Cependant, seulement deux équipes ont renversé la vapeur, remportant les quatre matchs suivants pour sauver avec les honneurs de la série.

Il y a d’abord eu les Maple Leafs de Toronto en 1942. Au bord du gouffre contre les Red Wings de Détroit en finale, les Torontois n’ont pas baissé les bras pour finalement remporter la coupe Stanley lors du septième match. Puis, en 1975, la jeune formation des Islanders de New York avaient fait le coup aux Penguins de Pittsburgh en quart de finale, effaçant un déficit de 0-3 pour l’emporter en sept matchs.

Tandis que la NBA attend toujours son premier retour miraculeux en 85 occasions, les partisans des Bruins, en considérant qu’ils sont aussi des partisans de leur équipe de baseball, ont assisté à la seule remontée du genre dans le baseball majeur alors que les Red Sox avaient surpris les Yankees de New York en finale du championnat de la Ligue américaine en 2004.

Les Canadiens, pour leur part, ont été dans cette fâcheuse position à huit reprises cette saison, subissant l’élimination dès le quatrième match à trois reprises tandis qu’il a forcé la présentation d’un cinquième match en cinq occasions.

Que réserve 2009? La réponse mercredi.

À lire également:
Le quart-arrière substitut
Canadiens-Bruins 101
En voir plus