Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

« Je ne pourrais pas être plus fier en tant que grand frère »

Les frères Evans seront réunis à New York alors que les Canadiens entreprennent un voyage de trois matchs sur la route

par Matt Cudzinowski. Traduit par Pierre-Antoine Mercier. @CanadiensMTL / canadiens.com

BROOKLYN - Jake Evans a un vrai lien familial avec la Grosse Pomme.

Il y a un peu plus d'un an, son frère aîné, Matthew, a déménagé de Toronto afin de trouver un emploi dans le domaine des finances.

Matthew est un courtier de liaison pour la Banque Scotia dans leurs bureaux près du One World Trade Center, et il habite dans le West Village.

Évidemment, il y a un souper prévu à l'horaire lundi soir afin que les deux hommes rattrapent le temps perdu avant que Jake et les Canadiens affrontent les Islanders de New York, mardi soir au Barclays Center.

Matthew assistera au match en compagnie de son colocataire et deux de ses amis.

Le passage du Tricolore à Brooklyn survient au bon moment alors que Matthew s'apprête à célébrer son 26e anniversaire mercredi. La visite de son petit frère est donc le cadeau parfait.

« Ça va être amusant de le voir. J'adore New York », a dit Jake, qui totalise un but en neuf rencontres avec la troupe de Claude Julien cette saison. « Je lui ai rendu visite plusieurs fois. C'est une ville amusante et c'est génial, car il aura une autre chance de me voir jouer. »

Il y a un peu plus de trois semaines, Matthew a fait le voyage vers Montréal afin de voir Jake faire ses débuts dans la LNH contre les Ducks d'Anaheim.

En fait, il y a une belle histoire derrière ce voyage.

Apparemment, Matthew était tellement excité à l'idée de voir Jake réaliser son rêve de jouer dans la LNH le 6 février qu'il a fait une erreur en réservant son vol d'avion.

« Après avoir appris la nouvelle que Jake allait jouer, j'ai regardé mon patron et je lui ai dit que je réservais un vol pour Anaheim. J'étais un peu excité et je croyais qu'il allait jouer en Californie, alors j'ai réservé un billet pour Los Angeles. En me rendant à l'aéroport, j'ai discuté avec ma mère et elle m'a demandé si je venais au Centre Bell. C'est à ce moment que j'ai réalisé que le match avait lieu à Montréal », a expliqué Matthew en riant. « J'ai changé mon vol durant le trajet en taxi et tout a fonctionné. Mais c'est plutôt drôle, car j'avais fait mes valises pour la température de la Californie et non pour une tempête de neige à Montréal. »

Pour Matthew, le fait d'observer Jake en action au Centre Bell a dépassé toutes ses attentes.

Il était heureux de partager ce moment mémorable aux côtés de ses parents, Wayne et Marilyn.

« La première chose qui me vient en tête est à quel point c'était surréaliste de le voir sur la glace lors de la période d'échauffement. La deuxième chose dont je me souviens est qu'il a réalisé sa première présence dans la LNH en compagnie d'Ilya Kovalchuk et Max Domi. J'ai fait mes études secondaires avec Max et on avait plusieurs cours ensemble. C'était vraiment cool de le voir avec mon frère », a exprimé Matthew. « Au moment qu'il a fait ses débuts dans la LNH, je n'aurais pas pu être plus fier en tant que grand frère. Je repense à toutes les fois qu'on a joué au hockey dans le sous-sol, dans la rue, sur la rivière et au nombre de fois qu'on jouait un contre un. C'était tout simplement incroyable de le voir réaliser son rêve. »

Tweet from @CanadiensMTL: Bienvenue �� la famille Evans qui assiste au match de ce soir pour encourager Jake. 👋Welcome to the Evans family, who are at the game tonight to cheer on Jake.#GoHabsGo pic.twitter.com/2d0BilVUDY

Pour sa part, Jake a grandement apprécié les efforts déployés par ses proches pour assister au match.

Wayne est arrivé de Vancouver tandis que Marilyn a fait le voyage de Toronto.

C'était l'occasion idéale pour célébrer un moment inoubliable.

« C'était incroyable. C'était la cerise sur le gâteau. J'ai appelé mon frère et il m'a répondu qu'il était en route. C'est le genre de gars que Matt est. Il n'est pas le seul à s'être rendu à temps. Toute ma famille était présente », a mentionné Jake. « Il a fait beaucoup de sacrifices. Mes parents ont fait plusieurs voyages en voiture. Ils venaient me rendre visite à Notre Dame et il était seul à la maison. Il a beaucoup sacrifié. Il aurait pu leur demander de rester à la maison. C'était spécial pour moi de voir toute ma famille réunie. »

Jake, âgé de 23 ans, n'oubliera jamais le soutien de Matthew tout au long de son parcours vers le plus haut niveau au hockey.

Ça signifie tout l'or du monde pour lui.

« Il a toujours été présent et il a vécu plusieurs expériences avec moi », a expliqué Jake. « On allait toujours voir du football. Il est venu avec moi à la Coupe Spengler. On a passé de bons moments. À chaque endroit que je vais, il est toujours le premier à vouloir m'accompagner et on profite du temps ensemble. »

Il y a aussi beaucoup de respect mutuel entre les frères Evans.

Jake ne pourrait pas être plus heureux de voir Matthew accomplir ses objectifs professionnels dans l'une des plus grandes villes au monde.

Il admire son incroyable sens de l'aventure et sa volonté de tenter de nouvelles choses.

« C'est quelqu'un qui vit une vie passionnante. Je me souviens lorsqu'il a terminé ses études, il a fait un long voyage dans le sud-est de l'Asie, l'Australie, la Nouvelle-Zélande et l'Europe. Il est ce genre de gars. Je crois que New York est la ville parfaite pour lui », a exprimé Evans. « J'adore cet aspect de lui. Je suis loin d'être comme ça. Je n'aurais pas pu faire un voyage du genre. Il n'avait même pas de vol de retour. Il est parti avec quelques amis. Il vit sa vie au maximum. »

Les deux jeunes hommes semblent avoir bien réussi dans leurs professions respectives, et ils tenaient à souligner le soutien de leurs parents.

« Nos parents ont toujours fait un bon travail en nous disant de persévérer et de continuer à travailler fort », a conclu Matthew. « Ils nous ont bien enseigné ce genre de choses. On a appris beaucoup d'eux. »

En voir plus