Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Jacques Martin nommé à la barre des Canadiens

par Staff Writer / Montréal Canadiens
COMMUNIQUÉ DE PRESSE


MONTRÉAL -- Le directeur général du Club de hockey Canadien, Bob Gainey, a annoncé lundi la nomination de Jacques Martin au poste d’entraîneur-chef de l’équipe. Originaire de Saint-Pascal, en Ontario, Jacques Martin était le directeur général des Panthers de la Floride au cours des trois dernières saisons (2006 à 2009), ayant aussi cumulé les fonctions d’entraîneur-chef avec cette organisation de 2004 à 2008. Martin, qui a signé une entente de plusieurs saisons avec les Canadiens, possède 20 ans d’expérience dans la LNH, dont 15 dans le rôle d’entraîneur-chef.

Jacques Martin s’était joint à l’organisation des Panthers en mai 2004 à titre d’entraîneur-chef. En trois saisons à la barre de l’équipe, il a conservé une fiche de 110-100-36 et est le meneur dans l’histoire du club pour les matchs (246) et les victoires. Le 2 novembre 2006 Martin devenait le 13e entraîneur-chef à remporter 450 matchs dans la LNH. Quelques mois plus tard, le 3 mars 2007, il devenait le 12e entraîneur-chef à diriger 1 000 matchs dans la LNH. Il occupe présentement le 10e rang dans l’histoire du circuit avec 1 098 matchs derrière le banc et occupe la 10e position au chapitre des victoires avec 517.

À mi-chemin au cours de la saison 1995-1996, Jacques Martin acceptait le poste d’entraîneur-chef des Sénateurs d’Ottawa. Au cours de ses neuf saisons à Ottawa, il a mené son équipe au premier rang de sa division à trois reprises, amassant quatre campagnes de plus de 100 points. En 2002-2003, après une récolte de 113 points, et le premier rang de l’Association de l’Est, Martin menait l’équipe en finale d’association dans une série de sept matchs contre le New Jersey.

En tant qu’entraîneur-chef des Sénateurs d’Ottawa, Jacques Martin a cumulé une fiche de 341 gains, 255 revers et 96 matchs nuls. Il mène cette concession au chapitre des matchs derrière le banc (692), des victoires (341), des victoires en séries (31) et des matchs comme entraîneur en séries (69). Sur le plan individuel, il a été finaliste au titre d’entraîneur de l’année à quatre occasions (1997, 1999, 2001 et 2003), remportant le trophée Jack-Adams en 1999.

Jacques Martin possède également l’expérience du hockey international, remportant la médaille d’or aux Jeux olympiques de 2002, à Salt Lake City, en tant qu’entraîneur associé avec l’Équipe du Canada. Martin a occupé les mêmes fonctions à la Coupe du monde de hockey en 2004, et aux Jeux de Turin en 2006.

En 1986-1987, il amorce sa carrière de pilote dans la Ligue nationale de hockey derrière le banc des Blues de St. Louis, qu’il mène à une place en séries éliminatoires. La saison suivante il conduit ses troupes en deuxième ronde des séries de la coupe Stanley. De 1988 à 1993, Jacques Martin est tour à tour entraîneur adjoint avec les Blackhawks de Chicago et entraîneur associé avec les Nordiques, poste qu’il retrouvera à Québec et au Colorado, après une saison comme entraîneur-chef des Aces de Cornwall qu’il mena à la finale de la Ligue américaine de hockey.

Jacques Martin a fait son entrée sur la scène du hockey junior canadien avec les Petes de Peterborough dans le rôle d’adjoint à l’entraîneur-chef Dick Todd, de 1982 à 1984. Il a ensuite accepté le poste d’entraîneur-chef des Platers de Guelph en 1985-1986, menant l’équipe à la Coupe J. Ross Robertson à titre de champions de la Ligue junior de l’Ontario (OHL), avant de gagner la coupe Memorial. De plus, Martin a été élu entraîneur de l’année dans la Ligue de l’Ontario remportant le trophée Matt-Leyden.

Avant d’entamer une carrière d’entraîneur, Jacques Martin a été gardien de but à l’Université St. Lawrence, dans la NCAA, de 1972 à 1974.

À voir également:
Un homme d'expérience s'amène
Les précédents entraîneurs des Canadiens
En voir plus