Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Il n’y a pas d’âge pour jouer dehors

par Staff Writer / Montréal Canadiens

MONTRÉAL – Si les joueurs des Canadiens ont hâte à la Classique Hivernale, les Anciens du Tricolore qui fouleront la glace du Gillette Stadium avant eux sont tout aussi fébriles.

Alors que les yeux de tous les partisans montréalais seront rivés vers Boston le 1er janvier prochain alors que le Tricolore se frottera aux Bruins lors de la Classique Hivernale, il ne faut pas oublier qu’un match opposant quelques-uns des plus grands noms dans l’histoire de ces deux mythiques formations sera disputé la veille, dans le cadre du traditionnel match des anciens organisé dans le cadre de cet événement annuel.

L’homme en charge de bâtir l’alignement des Canadiens pour cette occasion spéciale, Réjean Houle, a déjà terminé sa campagne de recrutement. Malgré le fait que cette partie ait lieu en plein cœur du temps des Fêtes, il n’a aucunement eu à leur tordre de bras pour convaincre les anciens porte-couleur du bleu-blanc-rouge d’être de la partie.

« Le Jour de l’an, c’est beaucoup plus un party que Noël. C’est une fête qu’on passe davantage avec nos amis qu’avec nos familles. Pour un événement comme le Match des Anciens, je crois que ça ne pouvait pas mieux tomber parce que ça va être très festif. On a bien hâte d’être là », laisse entendre Houle, président de l’Association des Anciens Canadiens depuis 2000. « Il y a des joueurs qui m’ont contacté et qui m’ont offert leurs services alors que dans d’autres cas, c’est nous qui les avons appelés. Nous avons essayé de passer au travers des différentes décennies. Nous avons aussi regardé également au niveau de l’ancienneté des gars, les membres du Temple de la renommée et les capitaines. Avec Guy Carbonneau nous avons regardé tout ça et nous avons des joueurs de tous les âges, de toutes les décennies et de tous les niveaux à peu près. »

Avec l’aide du capitaine de l’édition championne des Canadiens de 1993, Houle a mis sur pied une formation qui regroupera des joueurs touchant plusieurs générations en même temps. De Larry Robinson et Steve Shutt jusqu’à José Théodore et Alex Kovalev, en passant par Mats Naslund et Éric Desjardins, les partisans de tous âges retrouveront donc plusieurs visages familiers le 31 décembre prochain. Sans oublier que la formation des Anciens Canadiens sera dirigée par Jacques Demers, Yvan Cournoyer et Guy Lafleur.

« Nous nous sommes entendus pour former des équipes assez équilibrées autant que possible, pour avoir un bon mélange de joueurs de différents âges. Il faut aussi avoir des gros noms là-dedans. Nous allons donc avoir quatre paires de défenseurs et quatre trios à l’attaque », mentionne Houle, qui a été en contact avec ses homologues des Bruins Rick Middleton et Bob Sweeney durant tout le processus. « Tous les gars connaissent l’importance de ce match-là. Ils savent que c’est un happening important de la LNH et ils sont conscients que ce n’est pas un match comme les autres. C’est beaucoup plus grandiose. »

Si certains des Anciens Canadiens ont accroché leurs patins depuis un bon moment déjà, les nombreux duels qu’ils ont eus face aux Bruins au fil des années sont encore frais à leur mémoire. Rares ont été les affrontements entre Montréal et Boston où il n’est pas survenu un événement quelconque qui est encore discuté de nos jours. Le rythme et la vitesse ne seront peut-être plus les mêmes qu’à leur belle époque lors de ce match amical, mais le désir de l’emporter face à leurs éternels rivaux – devant les partisans des Bruins de surcroît – sera toujours au rendez-vous la veille du Jour de l’an pour les légendes du Tricolore.

« Il y a toujours quelque chose de spécial lors des matchs Canadiens-Bruins. La rivalité est tellement grande parce qu’elle date de plusieurs années et qu’on s’est affronté tellement de fois en séries éliminatoires », conclut Houle, vainqueur de cinq coupes Stanley à Montréal. « Pour les Anciens, la chose la plus importante pour eux c’est qu’ils ne veulent pas se faire humilier. On espère que ça sera un match serré. Il n’y a rien d’arrangé, mais on espère gagner! »

Hugo Fontaine écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Alignement des anciens

En voir plus