Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Il ne peut en rester qu'un!

par Staff Writer / Montréal Canadiens
Et voilà! La fin approche! Après une bataille longue et éreintante, ils ne sont plus que deux à se disputer le titre convoité de jeu de l’année.


La crème de la crème est représentée, alors que 32 concurrents étaient alignés dans les blocs de départ, le 30 avril dernier. Après quatre rondes d’élimination, vous avez clairement identifié les favoris et ils ne sont plus que deux dans l’arène.

La demi-finale a été âprement disputée, principalement dans le cas de la confrontation entre Maxim Lapierre et Alex Tanguay. Il semble que le choix ait été difficile à faire entre deux superbes jeux en zone offensive. Tanguay a débuté le tournoi en 2e position, tandis que Maxim Lapierre, de son côté, a eu un rôle de négligé, débutant au 24e rang.

Vous avez finalement opté pour le jeu d’Alex Tanguay, qui se moque des joueurs des Thrashers Ron Hainsey et Anssi Salmela, avant de faire de même avec le gardien Kari Lehtonen. 

Il affronte un opposant de taille. Un arrêt miraculeux de la mitaine a permis à Carey Price de se rendre à l’ultime affrontement. L’arrêt qu’il a réalisé à l’endroit d’un joueur des Penguins l’a remporté relativement facilement sur un jeu habilement exécuté par Robert Lang. Le gardien des Canadiens a obtenu plus de 60% des suffrages. Dans ce cas, une certaine logique a été respectée, alors que Price, classé quatrième, a eu le dessus sur Lang, qui a amorcé la compétition en queue de peloton, au 32e rang.

Fait à noter, Alex Kovalev n’était pas présent dans le carré d’as de la demi-finale. Celui qui a amorcé le tournoi avec un sommet de sept nominations a terminé son tournoi en quarts de finale contre le jeu du demi-finaliste, Maxim Lapierre. Le même jeu avait préalablement éliminé un autre jeu de Kovalev en huitièmes de finales.

Maintenant, c’est à vous de déterminer le gagnant du titre de Jeu de l’année : Price ou Lapierre/Tanguay ? Vous avez jusqu’à mardi prochain pour vous prononcer.


En voir plus