Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Hishon: « Montréal a un joueur spécial sous la main »

L'ancien choix de premier tour de l'Avalanche du Colorado ne tarit pas d'éloges à l'égard de Nick Suzuki

par Pierre-Antoine Mercier @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Les partisans des Canadiens ont toutes les raisons au monde d'être emballés à l'idée de voir un jour Nick Suzuki enfiler le chandail bleu-blanc-rouge.

C'est ce qu'affirme Joey Hishon, choix de premier tour (17e au total) en 2010 par l'Avalanche du Colorado, désormais entraîneur adjoint de l'Attack d'Owen Sound dans la Ligue de l'Ontario (OHL) et fondateur de Hishon Skills Corp.

Après une carrière dans la LNH, la KHL et dans la Ligue d'élite suédoise, Hishon a décidé de mettre sur pied sa propre compagnie qui se spécialise dans les entraînements pour les habiletés lors de l'été 2018. 

Suzuki est d'ailleurs un fidèle abonné au programme de Hishon. Les deux hommes se sont rencontrés il y a quelques années alors que Suzuki évoluait pour Owen Sound.

Selon Hishon, il n'y a pas de mots assez forts pour exprimer toute l'étendue du talent de l'ancien choix de premier tour (13e au total) en 2017 des Golden Knights de Vegas.

« Il est l'un de ces joueurs… c'est vraiment difficile à expliquer. Je peux lui montrer quelque chose seulement une fois, et il le fera à la perfection par la suite à sa première tentative. Il est définitivement un joueur élite », a mentionné Hishon, qui a remporté le titre de la OHL en 2010-2011 avec l'Attack. « En plus, c'est vraiment le fun de travailler avec lui et c'est une excellente personne en dehors de la glace. Je serais vraiment excité à Montréal si je faisais partie de cette organisation. »

Hishon a côtoyé les Nathan MacKinnon, Matt Duchene et Gabriel Landeskog de ce monde lors de la saison 2014-2015 avec Colorado, mais il n'en demeure pas moins qu'il est très impressionné par les habiletés de l'espoir du Tricolore.

Et contrairement aux dires de certains dénigreurs, Hishon peut vous affirmer que Suzuki est un excellent patineur.

« Nick est extrêmement habile avec la rondelle. Son coup de patin est trompeur. Parfois, on a l'impression qu'il ne patine pas si vite, mais une fois que tu es sur la glace avec lui, tu te rends compte qu'il est très vite sur ses patins », a-t-il expliqué.

Mais l'entraîneur adjoint d'Owen Sound reconnaît que l'attaquant de 20 ans est avant tout reconnu pour son Q.I. hockey.

« Je crois que ce qui distingue Nick de la plupart des autres joueurs est son sens du hockey. Il est tellement intelligent sur la glace et tout semble être si facile pour lui alors que ça ne l'est pas vraiment », a souligné l'entraîneur originaire de Stratford en Ontario. « La partie la plus importante du jeu de Nick est sa compréhension du jeu. »

Et pour vous convaincre, vous n'avez qu'à regarder des vidéos de Suzuki. Hishon vous conseille également d'observer les reprises.

« Il parvient toujours à faire de belles passes surélevées dans des zones restreintes. Même lorsque tu regardes la reprise, tu te demandes comment a-t-il fait pour voir ce joueur ou comment a-t-il su que ce joueur s'en venait? », a précisé l'entraîneur de 27 ans.« Mais il réussit à le faire match après match. Tu te dis: « Wow, c'est certain qu'il a des yeux tout le tour de la tête! »

Comparaison flatteuse

Après avoir connu des performances historiques lors des séries éliminatoires de la OHL, ayant récolté 16 buts et 42 points en 24 matchs, l'entraîneur-chef des 67's d'Ottawa André Tourigny a comparé Suzuki au joueur de centre des Blues de St. Louis, Ryan O'Reilly.

Hishon est probablement l'homme le mieux placé pour discuter de cette comparaison, puisqu'il est l'un des bons amis d'enfance de O'Reilly et qu'ils ont également joué ensemble avec l'Avalanche.

Selon le bon ami d'enfance de O'Reilly, Suzuki a d'ailleurs une longueur d'avance sur le récipiendaire du trophée Conn Smythe en 2019 comparativement à son âge.

« En termes de sens du hockey, je dirais que c'est très similaire. Le truc avec Nick et Ryan, ils sont évidemment très bons offensivement, mais ils sont aussi très intelligents défensivement. Ils sont toujours bien positionnés », a expliqué Hishon. « La seule différence que je vois présentement, Ryan est très fort physiquement, mais Nick est un meilleur patineur que Ryan ne l'était au même âge. Si Nick continue à se développer de la sorte, je dirais que Montréal a un joueur spécial. »

Et d'après Hishon, le centre originaire de London en Ontario possède déjà les habiletés d'un joueur de la LNH.

« En tant que jeune joueur, la chose la plus importante pour faire le grand saut est la force physique », a conclu Hishon. « Nick est très fort physiquement, et en termes d'habiletés, je patine avec plusieurs joueurs de la LNH durant l'été, et Nick doit être dans le top deux ou trois en ce qui a trait aux habiletés. Il est tout simplement incroyable. »

Pour consulter le site web Hishon Skills Corp, cliquez ici.

En voir plus