Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Héros de l’ombre

par Staff Writer / Montréal Canadiens
BROSSARD -- Au cours des derniers jours, les joueurs des Canadiens qui participaient aux Jeux olympiques sont rentrés au bercail. Un à un, ils sont revenus bredouilles de Vancouver. Toutefois, il y a un membre de l’organisation des Canadiens qui affichait un sourire qui n’a rien à envier au Joker. Alors que l’emphase était mis sur les joueurs participant à la compétition, il ne faut pas oublier les travailleurs de l’ombre, notamment le gérant de l’équipement avec le Tricolore, Pierre Gervais, qui a eu l’insigne honneur de s’occuper de l’équipement d’Équipe Canada.


« Je suis très fatigué, mais tellement heureux. Contrairement à la coupe Stanley, une fois que le match et la compétition sont terminés, tout le monde retourne dans son équipe respective » explique Gervais, qui en était à ses troisièmes Jeux olympiques. « Hier soir [dimanche] je me trouvais à l’aéroport après avoir pris un vol de nuit. Je regardais les images du match à la télévision et comme tout se passe tellement vite, j’avais l’impression d’avoir été dans un rêve. »

Au cours des deux dernières semaines, Pierre Gervais, tout comme les joueurs de l’équipe Canada, a certainement passé par toute la gamme des émotions.

«C’est certain qu’il y a eu quelques moments vraiment magiques durant ces deux semaines. Le match de finale a été extraordinaire, tout comme la rencontre contre la Russie où on a pu voir toute la puissance du Canada. Ce que je retiens le plus par contre, c’est le discours qu’a tenu Steve Yzerman aux joueurs après la défaite en ronde préliminaire face aux Américains. Il a fait un superbe discours » se souvient Gervais. « Il a rappelé à tous qu’une médaille d’or, ça se gagne dans la deuxième semaine et non dans la première. Je crois que ça a été un tournant de la compétition et que ça a fait toute une différence.»

Toutefois, rien ne vaut la dernière rencontre du tournoi, mettant aux prises les deux ennemis jurés, le Canada et les États-Unis. Dans un match endiablé, les deux formations se sont livré à une lutte épique, jusqu’à la fin, Zach Parise forçant la prolongation avec 25 secondes à faire dans le match.

«C’était très calme dans le vestiaire avant la prolongation. Seul Niedermayer a pris la parole » a confié Gervais en parlant du capitaine de la formation canadienne. « Quand Crosby a marqué en prolongation, le toit du bâtiment a littéralement levé dans les airs. Les joueurs étaient conscients de la pression qu’ils avaient sur leurs épaules. C’était chez nous, à Vancouver, tout le Canada regardait et les gars le savaient. »

Bien qu’il ne ramène pas à la maison une médaille d’or olympique, il ramène toutefois à Montréal le sentiment du devoir accompli.

«Les médailles olympiques sont strictement réservées aux athlètes. En ce qui nous concerne, Hockey Canada va nous faire des médailles et on va aussi avoir une bague des olympiques» explique celui qui détient déjà une médaille d’or pour sa participation aux Jeux de Salt Lake City.

Pierre Gervais ne participera pas au voyage du Tricolore cette semaine, puisque sa femme devrait accoucher d’une journée à l’autre.

Une médaille d’or et un enfant dans la même semaine. Que demander de plus !

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com

Voir aussi
Dans le calepin - 1 mars 2010
Canadiens cette semaine - 1 mars 2009 
Tom Pyatt rappelé des Bulldogs 
La fin d’un surprenant parcours 
En voir plus