Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Fusion instantanée

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL –  Si certains avaient des doutes quant à la décision de Bob Gainey de mettre de tous oeufs dans le panier du trio Saku Koivu-Alex Tanguay-Alex Kovalev, ils devraient peut-être frapper à sa porte pour lui emprunter sa recette.


Voyons les ingrédients. Faits saillants qui vont en boucle à la télé? C’est bon, j'en ai. Une soirée de 11 points? C’est fait. Une victoire cruciale? Oui, parfait. Avec Tanguay, Koivu et Kovalev pavant la voie, les Canadiens ont réitéré qu’ils avaient l’intention plus que jamais d’être du grand bal du printemps.

« C’était agréable de marquer quelques buts et de pouvoir s’enlever un peu de stress », a indiqué Koivu après avoir marqué un but et ajouté deux mentions d’aide. « Ça nous a certainement donné un élan que Bob ait décidé de nous réunir. Nous devons commencer quelque part, en espérant que cette victoire nous donne la confiance que nous avons besoin dans le dernier droit. »

Son voisin de casier et nouveau compagnon de trio Kovalev n’était peut-être pas prêt à sabrer le champagne, la performance de ce mardi était certainement un pas dans la bonne de direction pour éviter que la glissade se poursuive.

« C’est une grosse victoire pour nous, pour nous tous, incluant Carey. Nous avions tous besoin d’un bon match à partir duquel nous pourrions bâtir », a expliqué Kovalev, qui a terminé sa soirée de travail avec deux buts et une passe. « Pour être honnête, nous n’avions pas le choix de répondre. C’est simplement un match, mais c’est un pas avant. Ça n’a pas pris de temps pour que la chimie s’installe et c’est de cette façon que vous devez jouer : par instinct, par expérience. »

De son côté, Tanguay a connu sa plus productive soirée dans la LNH depuis le 3 mars 2004 alors qu’il avait également amassé deux buts et trois passes avec l’Avalanche contre les Canucks.

« Je ne suis pas certain que nous allons avoir ce genre de production tous les soirs, mais ça fait du bien, c’est certain », a lancé Tanguay, le sourire aux lèvres. « La confiance est quelque chose de fragile, et ce soir, grâce à quelques buts, nous l’avons pu la retrouver. Nous avons travaillé fort et les bonds ont tourné en notre faveur. Maintenant, on va aller se reposer et reprendre le tout jeudi. »

Et vous pouvez vous assurer que les numéros 11, 13 et 27 seront réunis pour affronter les Thrashers.

« Ils ont semblé jouer comme des joueurs qui voulaient être ensemble », a indiqué Gainey. « Nous avons fait plusieurs bonnes choses ce soir et ce n’est peut-être qu’un début. »

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com

À lire également:
De la bouche de l'ennemi - 24 mars 2009 
Le jeu des chiffres : 24 mars 2009 
De retour sur le sentier de la victoire
En voir plus