Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Fleury: «Il peut se démarquer dans cet aspect du jeu»

La capacité de Cale Fleury à distribuer de bonnes mises en échec a attiré l'attention de ses coéquipiers

par Matt Cudzinowski. Traduit par Pierre-Antoine Mercier @CanadiensMTL / canadiens.com

BROSSARD - On ne peut nier la capacité de Cale Fleury à frapper avec autorité.

Depuis ses débuts dans la LNH au cours du dernier mois, le défenseur âgé de 21 ans n'a pas hésité à utiliser son imposant gabarit de 6pi1p et 205 lb.

Fleury occupe présentement le troisième rang chez les Canadiens avec un total de 51 mises en échec en 17 matchs, devancé seulement par Jeff Petry (58 mises en échec en 22 matchs) et Joel Armia (53 mises en échec en 20 matchs).

Fleury est aussi le meneur au chapitre des mises en échec parmi les recrues de la LNH.

Les coéquipiers de Fleury ont certainement remarqué sa capacité à distribuer de solide coup, comme ce fut le cas mercredi soir contre l'attaquant des Sénateurs Vladislav Namestnikov.

« Pour nous, c'était une grosse mise en échec », a déclaré son coéquipier en défense Victor Mete au sujet de la mise en échec de Fleury lors de la première période au Centre Bell. « Il est assez fort. On l'a vu à quelques occasions renverser des gars, alors il peut définitivement se démarquer dans cet aspect du jeu. »

Tweet from @CanadiensMTL: On dirait que quelqu'un��a mang�� son kale d'avant-match. 💪Looks like someone ate his kale before the game.#GoHabsGo pic.twitter.com/Ftyjzosbke

N'étant pas étranger au jeu physique, Ben Chiarot est rapidement devenu un admirateur du jeune défenseur pour faire payer le prix aux adversaires.

Chiarot, qui a établi un sommet personnel de 171 mises en échec la saison dernière avec Winnipeg, croit que Fleury ouvre les yeux de plusieurs gens grâce à ses mises en échec.

« Il est surprenamment lourd. Il surprend les autres parce qu'il a l'air d'un enfant. Mais quand il frappe, les joueurs rebondissent sur lui », a dit Chiarot, qui occupe le quatrième rang chez le Tricolore avec 49 mises en échec cette saison. « Il est costaud. C'est un gros gars et il est fort. Il n'a que 21 ans. À mesure qu'il prend de la maturité et de la force, il sera une véritable puissance sur la glace. »

Fleury n'a pas disputé un match cette saison sans distribuer une seule mise en échec.

Il a établi un sommet personnel de 10 mises en échec dans la victoire par la marque de 4-1 le 30 octobre dernier contre les Coyotes en Arizona, en plus de connaître huit matchs avec au moins trois mises en échec.

Il n'y a aucun doute que l'ancien défenseur des Canadiens Alexei Emelin serait fier du travail de Fleury au niveau de la robustesse.

En voir plus