Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Finir en beauté

par Staff Writer / Montréal Canadiens

MONTRÉAL – Deux marqueurs de 30 buts pour finir la saison. Pourquoi pas !?



Alex Galchenyuk et Max Pacioretty ont amorcé la rencontre avec chacun 28 buts. Les deux trônaient au sommet de l’équipe pour les buteurs. Les deux joueurs ont tout mis en œuvre au cours de la rencontre pour que la course demeure serrée.

C’est d’abord Alex Galchenyuk qui a ouvert le bal en première période grâce à une superbe manœuvre de Brendan Gallagher qui a soutiré la rondelle à Andrei Vasilevskiy derrière le filet du Lightning.

Puis, Max Pacioretty a décidé que lui aussi passerait à l’attaque, profitant d’une belle passe de Galchenyuk pour décocher un puissant tir des poignets comme lui seul en a le secret. 29 partout.

Mais la jeune sensation américaine originaire de Milwaukee n’avait pas dit son dernier mot. Un lancer frappé plus tard en deuxième période et voilà que Galchenyuk atteignait le plateau tant convoité des 30 points, devenant du même coup le troisième plus jeune joueur des Canadiens à atteindre les 30 points. Seuls Bernard Geoffrion et Stéphane Richer ont réussi un tel exploit plus tôt dans leur carrière, alors qu’ils n’avaient que 21 ans.

« Je crois que c’est une bonne chose que je ne sache pas ça. Je ne voulais pas avoir de distraction supplémentaire. Quand je connaissais une bonne séquence, je n’y pensais pas trop », a expliqué Galchenyuk au sujet de sa récolte de 22 points, dont 16 buts à ses 22 derniers matchs. « Puis 26 buts, 27 buts et puis les gens commencent à se demander si je vais atteindre le 30 ou non. Au final, je ne voulais pas trop y penser, je voulais seulement jouer. Mais en même temps, je suis un peu fier d’avoir atteint ce plateau. »

Finalement, avec seulement six secondes à faire, Brendan Gallagher a repéré Max Pacioretty qui filait en zone du Lightning. Un filet désert. Un 30e but. Il n’y a pas de mauvaise façon de marquer. Pour la première fois depuis le duo Max Pacioretty/Erik Cole en 2011-2012, les Canadiens comptaient deux marqueurs de 30 buts.

Au total le duo Pacioretty/Galchenyuk a totalisé six points. En ajoutant la contribution de Brendan Gallagher, ce sont huit points qu’a cumulés le trio.

« En tant que duo, Galchenyuk et moi sommes de plus en plus confortables. Nous savons que nous pouvions améliorer notre jeu et dès que Gallagher est revenu au jeu, il a rendu notre trio encore plus dynamique », a laissé savoir le capitaine Max Pacioretty qui a vu Gallagher se joindre aux deux comparses dès son retour au jeu, le 2 avril dernier. « C’est vraiment un plaisir de jouer avec eux et si nous avons l’occasion de jouer ensemble de nouveau l’an prochain, nous pourrons bâtir là-dessus. »

Maintenant que la présente campagne est terminée, les trois attaquants se tourneront vers leurs entraînements estivaux respectifs, tout en gardant en tête l’idée de se retrouver lorsque septembre viendra.

« Notre chimie a été très bonne en fin de saison, ce qui augure bien pour l’arrivée de l’été. Mais en même temps, nous devons bien nous préparer pendant la saison morte », insiste Galchenyuk qui a été en mesure de disputer les 82 matchs du calendrier en 2015-2016, tout comme Tomas Plekanec, Max Pacioretty et Andrei Markov. « Nous avons tous hâte que l’an prochain arrive. C’est vraiment moche de finir la saison aujourd’hui. C’est le dernier match. C’est dur. On va apprendre de cette déception et amorcer la saison prochaine en lion. »

Quelques minutes après avoir marqué son 30e , Max Pacioretty se retrouvait de nouveau sur la glace, avec tous ses coéquipiers, pour remettre leurs chandails à certains partisans chanceux. Un geste aussi important pour les partisans que pour les joueurs.

« L’accueil des partisans à la fin du match a été vraiment spécial. Je sais que certains gars étaient un peu émotifs. C’est certain que ce n’était pas la position dans laquelle on voulait être, mais nous apprécions leur soutien », a souligné le capitaine Max Pacioretty qui a remis son chandail à un partisan au terme de la victoire de 5 à 2 face au Lightning. « Les partisans savent ce que nous avons dû affronter comme adversité. Nous savons ce que nous devons faire pour être meilleurs, mais je suis certain  que nous nous souviendrons de ce sentiment au cours de l’été. »

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com

LIRE AUSSI
Le jeu des chiffres - 9 avril 2016
Faits saillants: Canadiens vs. Lightning
Paul Byron est le récipiendaire du trophée Jacques-Beauchamp-Molson pour la saison 2015-2016
Alex Galchenyuk récipiendaire de la coupe Molson pour la saison 2015-2016

Soir de premières

En voir plus