Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Fidèle au poste

par Staff Writer / Montréal Canadiens

TAMPA – Michel Therrien aura besoin de ses deux gardiens de but dans ce dernier droit de la saison. C’est ce qui explique pour Peter Budaj amorcera la rencontre de vendredi à Ottawa.

À l’aube d’une séquence de deux matchs en 24 heures, la première de deux au cours de la prochaine semaine, l’entraîneur-chef du Tricolore n’a pas voulu changer sa stratégie qu’il a utilisée en grande partie depuis le début du calendrier. Ayant alterné ses deux gardiens en pareille situation, et voulant donner un peu de repos à Carey Price qui obtenu les quatre derniers départs du Tricolore, c’est un Peter Budaj très enthousiaste qui a appris la nouvelle jeudi.

« Je suis très enthousiaste d’avoir l’opportunité de jouer », confie Budaj, qui a obtenu qu’un seul départ en carrière en saison régulière face aux Sénateurs, cédant à cinq reprises lors du match. « Ce sera un bon match. Chaque match contre Ottawa l’est. Nous avons très hâte à vendredi. »

Budaj obtiendra donc un premier départ depuis le 24 mars à Boston. Parlant de son dernier départ contre les Bruins, Therrien en avait surpris quelques-uns en décidant de faire appel au gardien slovaque face à la meilleure équipe de l’Association de l’Est. Le gardien auxiliaire avait alloué qu’un seul but dans ce qui s’est avéré être une grosse victoire pour les Canadiens. Malgré tout, le principal intéressé ne veut pas trop penser à ce qu’il a accompli il y a deux semaines, préférant se concentrer sur ce qui l’attendra vendredi.

« Ça ne dérange pas ce qui s’est produit hier ou aujourd’hui durant l’entraînement, ce qui est important dans les prochains matchs. On ne peut pas vivre sur les souvenirs », admet celui qui amorcera une 20e rencontre en 2013-2014. « C’était une grosse victoire pour nous, mais nous avons disputé beaucoup d’autres bons matchs depuis. Nous devons nous regrouper suite au match contre Tampa et obtenir les deux points. »

Bien que les Sénateurs représentent un défi complètement différent des Bruins puisqu’ils luttent actuellement pour leur survie, le vétéran gardien ne s’attend pas à ce que la rencontre de vendredi soit facile pour autant. De plus, la formation ontarienne voudra certainement venger le revers qu’il a subi aux mains du Tricolore le 15 mars, alors qu’ils ont laissé filer une avance de quatre buts dans les dernières minutes de la partie.

Le fait qu’ils tentent à tout prix de participer au tournoi printanier et que les deux points en jeu sont cruciaux pour eux ne fera qu’augmenter leur volonté de gagner, ce qui rendra le match encore plus difficile à remporter.

« Je m’attends à rien de moins qu’à un excellent match contre Ottawa. Ils sont une équipe très difficile à affronter. Ils sont fiers, ils seront coriaces, ils le sont toujours », mentionne Budaj, faisant référence à la fiche de deux victoires et deux revers des siens contre les Sénateurs cette saison. « C’est difficile jouer dans leur amphithéâtre parce qu’ils sortent toujours forts d’entrée de jeu. Ils sont à quatre ou cinq points d’une place en séries. Nous ne voulons pas trop nous concentrer sur eux, nous nous concentrons sur nous. »

Hugo Fontaine écrit pour canadiens.com.

À VOIR AUSSI
Douglas Murray est suspendu trois matchs
Quand les chiffres parlent : Comprendre Desharnais

Desharnais candidat pour le trophée Bill-Masterton

En voir plus